Douleur cervicale et vertige : Quel lien ? (explications)

Douleur cervicale et vertige : Quel lien ? (explications)

Vous vous sentez souvent étourdi et déséquilibré ? Vous souffrez peut-être de vertige, un trouble de l’équilibre qui est causé par un problème de sensibilité profonde.

 

Bien que cette affection puisse toucher des personnes de tout âge, elle est plus fréquemment observée chez les personnes âgées. En plus de provoquer des étourdissements, le vertige peut également entraîner des douleurs cervicales.

 

Dans cet article, nous allons explorer le lien entre les problèmes de la colonne cervicale et les vertiges. Nous verrons également comment vous pouvez soulager ces deux affections.

Définition et anatomie : La colonne cervicale

 

La colonne cervicale est la partie de la colonne vertébrale située dans le cou. Elle est constituée de sept vertèbres, désignées par les lettres C1-C7. La colonne cervicale commence à la base du crâne et s’étend jusqu’à la colonne thoracique.

 

anatomie de la colonne cervicale
Source

 

Les principales fonctions du rachis cervical sont de protéger la moelle épinière et de soutenir la tête. La moelle épinière est un faisceau de nerfs qui traverse la colonne vertébrale et transporte les signaux entre le cerveau et le reste du corps.

 

Le cerveau est situé dans le crâne, qui est soutenu par la colonne cervicale. Les os de la colonne cervicale sont maintenus ensemble par un réseau de muscles, de ligaments et de tendons.

 

Ces tissus permettent une grande amplitude de mouvement, mais ils assurent également la stabilité et protègent la colonne contre les blessures. L’anatomie de la colonne cervicale est complexe, mais elle est essentielle au bon fonctionnement des mouvements de la tête et du cou.

 

 

Causes et symptômes de la douleur cervicale

 

Il existe de nombreuses causes de douleurs cervicales, mais la plus courante est le claquage musculaire

 

Les autres causes sont la hernie discale, la discopathie dégénérative, la spondylose cervicale (arthrite de la colonne vertébrale) et la sténose spinale (rétrécissement du canal rachidien, ou canal cervical étroit). Les douleurs cervicales peuvent également être causées par des blessures, comme le coup du lapin (également appelée entorse cervicale).

À LIRE :   Céphalée de tension : Faire face à ce type de mal de tête 

 

douleur cervicale
Source

 

Les symptômes de la cervicalgie varient en fonction de la cause. Cependant, les symptômes les plus courants sont la raideur, la douleur, les maux de tête et la difficulté à bouger la tête ou le cou. La douleur au cou peut aller de légère à grave.

 

Dans certains cas, elle peut irradier dans les épaules ou les bras. Dans ce cas, on parle de radiculopathie.

 

La radiculopathie se produit lorsqu’il y a une pression sur les nerfs de la colonne vertébrale. Cela peut être causé par une hernie discale, une sténose spinale ou d’autres troubles de la colonne vertébrale.

 

La radiculopathie peut provoquer des douleurs, des engourdissements (fourmis dans les mains) ou des faiblesses dans les bras ou les jambes.

 

 

Le vertige c’est quoi au juste ? définition

 

Le vertige est un type d’étourdissement qui se caractérise par une sensation de rotation ou de tournoiement, même lorsqu’une personne est immobile.

 

vertige
Source

 

Bien que le vertige puisse être causé par diverses conditions sous-jacentes, il est le plus souvent le résultat d’un problème au niveau de l’oreille interne.

 

L’oreille interne contient des structures connues sous le nom de système vestibulaire, qui aide à réguler l’équilibre.

 

Lorsque ce système ne fonctionne pas correctement, il peut provoquer des vertiges. Les causes courantes du vertige sont les infections de l’oreille interne, le vertige positionnel bénin et la maladie de Ménière.

 

 

Quel lien entre douleur cervicale et vertige ?

 

La douleur cervicale (cervicalgie) est une affection courante qui peut être causée par divers facteurs, dont les tensions musculaires, une mauvaise posture et l’arthrite.

 

Si les douleurs cervicales ne sont souvent rien d’autre qu’une nuisance, elles peuvent parfois entraîner des problèmes plus graves, comme des vertiges.

 

Vertige cervical : causes et symptômes

 

Le vertige cervical est un type de trouble de l’équilibre causé par un problème de sensibilité profonde.

 

Le symptôme le plus courant du vertige cervical est la perte de l’équilibre. Les autres symptômes comprennent des douleurs au cou, des maux de tête et des difficultés à bouger la tête ou le cou.

À LIRE :   Quel oreiller choisir en cas d'arthrose cervicale ? (Avis kiné)

 

Comme pour les douleurs cervicales, les symptômes du vertige cervical varient en fonction de la cause sous-jacente. Cependant, dans la plupart des cas, le vertige cervical est causé par un problème avec l’oreille interne.

 

oreille interne
Source

 

L’oreille interne est responsable de l’équilibre et de la stabilité. Elle contient un réseau de canaux remplis de liquide qui nous aide à rester debout.

 

Ces canaux sont sensibles à la gravité et aux mouvements. Lorsqu’ils ne fonctionnent pas correctement, nous pouvons ressentir des étourdissements ou des vertiges.

 

Les problèmes d’oreille interne peuvent avoir de nombreuses causes différentes, mais la plus courante est le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB).

 

Le VPPB est causé par un problème au niveau des otolithes, qui sont de minuscules particules de carbonate de calcium dans l’oreille interne.

 

Lorsque ces particules se délogent, elles peuvent tomber dans l’un des canaux remplis de liquide. Cela provoque un changement de pression, ce qui peut entraîner des étourdissements et des vertiges.

 

 

Comment savoir si le vertige est d’origine cervical ?

 

La meilleure façon de déterminer si le vertige est d’origine cervicale est de consulter un médecin pour une évaluation des causes vestibulaires et neurologiques. Le médecin recueillera les antécédents médicaux et procédera à un examen physique.

 

  • Le test de Romberg est utilisé pour évaluer l’équilibre et est réalisé en demandant au patient de se tenir debout avec les bras tendus. Si le patient est capable de maintenir son équilibre, cela élimine la possibilité d’une atteinte vestibulaire.

 

  • Le test du piétinement de FuKuda est un autre moyen de déterminer si le vertige est d’origine cervicale. Le patient se tient debout, les yeux fermés et un bras tendu, puis il tape 50 fois de suite avec le genou à un angle de 45 degrés. Si le corps ne tourne pas de plus de 60 degrés par rapport à la position de départ, le système vestibulaire est intact.

 

  • Le test doigt-nez peut être effectué les yeux ouverts ou fermés et est utilisé pour rechercher une atteinte cérébelleuse. Cela peut être une indication de vertige cervicale.

 

Votre médecin peut également demander des examens d’imagerie, comme une IRM, pour obtenir plus d’informations sur les structures du cou. Avec un diagnostic et un traitement appropriés, la plupart des personnes souffrant de vertiges liés à une douleur cervicale peuvent trouver un soulagement de leurs symptômes.

À LIRE :   Douleur cervicale : chaud ou froid (Quoi choisir ?)

 

irm
Source

 

 

Que faire en cas de douleur cervicale et vertige ?

 

De nombreuses personnes ressentent des douleurs cervicales et des vertiges occasionnels, qui ne sont généralement pas inquiétants et se résorbent avec le temps.

 

Toutefois, si la douleur est intense, qu’elle persiste pendant plus de quelques jours ou qu’elle s’accompagne d’autres symptômes tels que des maux de tête, des nausées ou des vomissements, elle peut être le signe d’un problème plus grave et vous devez consulter un médecin.

 

Traitement

 

Dans l’intervalle, vous pouvez prendre quelques mesures pour atténuer vos symptômes. Tout d’abord, essayez de vous reposer et d’éviter toute activité qui exacerbe la douleur.

 

La glace peut également être utile pour réduire l’inflammation, et les analgésiques en vente libre peuvent apporter un certain soulagement. Si la douleur s’accompagne de vertiges, s’allonger avec la tête surélevée peut aider.

 

Par exemple, si la cervicalgie est causée par une tension musculaire, le traitement peut comprendre le repos, la glace, la chaleur, des exercices et des massages.

 

massage cervical
Source

 

En cas de vertige, le traitement peut comprendre des exercices de rééducation vestibulaire (pour rééduquer l’oreille interne), des médicaments ou une intervention chirurgicale.

 

Si vous présentez des symptômes de douleurs cervicales ou de vertiges, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.