mal de dos

Lombalgie viscérale : Définition et prise en charge

Souffrez-vous de mal de dos ? Saviez-vous que la lombalgie pouvait être liée à la sphère viscérale ? La lombalgie viscérale est un problème courant qui peut être causé par une variété de facteurs.

 

Dans cet article, nous aborderons la définition et la gestion de la lombalgie viscérale. Nous explorerons également les causes et les symptômes de cette affection. Donc, si vous cherchez des informations sur la façon de traiter la lombalgie viscérale, continuez votre lecture !

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

La lombalgie c’est quoi ? Définition

 

La lombalgie est l’une des plaintes les plus courantes chez les adultes. Elle peut être causée par divers facteurs, notamment des tensions musculaires, une mauvaise posture et l’arthrite. La lombalgie chronique est définie comme une douleur dans la région lombaire présente depuis plus de trois mois.

 

douleur au sacrum
Source

 

Cette douleur peut irradier vers la fesse, la crête iliaque, voire la cuisse, et ne dépasse qu’exceptionnellement le genou. Si cest le cas, on pense alors à une atteinte discale ou une neuropathie (hernie discale, sciatique, cruralgie, etc.).

 

Bien que la lombalgie soit souvent débilitante, elle met rarement la vie en danger. Grâce à un traitement approprié, la plupart des personnes sont en mesure de trouver un soulagement à leurs symptômes et de reprendre leurs activités normales.

 

 

La sphère viscérale : Définition

 

La sphère de l’activité humaine qui est étroitement liée au fonctionnement des organes internes est appelée sphère viscérale. Sa principale caractéristique est l’absence presque totale de contrôle volontaire sur ses opérations.

 

Le processus par lequel nous assimilons la nourriture, par exemple, est largement automatique et ne requiert aucun effort conscient de notre part.

 

Il en va de même pour de nombreux autres processus qui se déroulent dans notre corps, comme la respiration et la circulation. Cette absence de contrôle volontaire peut être considérée comme un inconvénient, mais elle présente aussi certains avantages.

 

Parce qu’ils ne sont pas sous contrôle conscient, ces processus peuvent se dérouler sans heurts et sans interruption, à condition que le fonctionnement normal des organes concernés ne soit pas perturbé.

 

Si nous devions contrôler consciemment tous les processus d’assimilation, par exemple, nous nous épuiserions rapidement. De même, si nous devions être constamment conscients de la nécessité de respirer, nous serions incapables de nous concentrer sur autre chose.

 

En général, on peut donc dire que la sphère viscérale remplit ses fonctions de manière efficace et sans interférence indue de la part de l’esprit conscient. Néanmoins, elle n’est pas entièrement exempte de problèmes. L’un des plus importants est celui de la mauvaise santé.

À LIRE :   Ostéopathie tissulaire : relancer la circulation d’énergie

 

De nombreuses maladies affectent les organes internes et perturbent leur fonctionnement normal. En conséquence, le bon fonctionnement du système viscéral est perturbé et la personne ressent de la douleur et de l’inconfort.

 

 

Quelques problèmes viscéraux

 

Certaines personnes ressentent des douleurs thoraciques, des sensations de brûlure ou d’autres problèmes au niveau du système digestif qui semblent être liés au stress. On parle alors de problèmes viscéraux.

 

Bien que la cause exacte des problèmes viscéraux ne soit pas claire, on pense qu’ils sont dus à une combinaison de facteurs psychologiques et physiques comme une lombalgie.

 

douleur viscérale
Source

 

Par exemple, les personnes soumises à un stress chronique sont plus susceptibles de développer des ulcères ou d’autres problèmes d’estomac.

 

En outre, les muscles de l’estomac et des intestins peuvent se tendre et se contracter lorsqu’une personne est stressée, ce qui peut entraîner des douleurs lombaires ou d’autres symptômes.

 

Si la lombalgie viscérale peut être inconfortables et gênante, ce n’est généralement pas très grave. Toutefois, si vous présentez des symptômes chroniques ou graves, vous devriez consulter un médecin pour éliminer toute autre cause potentielle.

 

 

La lombalgie viscérale c’est quoi ? quelles sont les causes les plus fréquentes ?

 

La lombalgie viscérale est un type de lombalgie causée par des problèmes au niveau des organes internes, tels que les reins ou les intestins.

 

Bien que cette affection puisse sembler rare, elle est en fait assez fréquente et touche jusqu’à 30 % des adultes à un moment donné de leur vie.

 

La cause sous-jacente exacte de la lombalgie viscérale peut être difficile à déterminer, car elle est souvent associée à d’autres affections, comme les calculs rénaux ou les problèmes gastro-intestinaux.

 

La lombalgie viscérale peut également être causée par la grossesse, la période menstruelle ou une variété d’autres facteurs. Les symptômes de cette affection peuvent inclure une douleur dans la région lombaire qui irradie jusqu’à l’épaule la fesse ou la cuisse.

 

Cependant, certaines causes courantes comprennent l’inflammation des organes abdominaux, les hernies (comme la hernie ombilicale et la hernie inguinale), et l’endométriose.

 

 

Les symptômes de la lombalgie viscérale

 

La lombalgie viscérale décrit l’expérience d’une gêne ou d’une douleur dans le bas de l’abdomen qui est causée par un problème avec un ou plusieurs organes abdominaux.

 

mal au ventre représentant une douleur viscérale
Source

 

La douleur peut être vive ou sourde et irradier dans le dos, les hanches ou les cuisses. La lombalgie viscérale est souvent confondue avec d’autres types de douleurs lombaires, comme le lumbago musculaire ou la sciatique.

 

 

Quel est le diagnostic à établir pour la lombalgie viscérale ?

 

Le diagnostic de la lombalgie viscérale commence par une analyse des antécédents médicaux et un examen physique. Le médecin posera des questions sur la nature et la localisation de la douleur, ainsi que sur tout autre symptôme.

À LIRE :   Névralgie intercostale et ostéopathie : Efficace ?

 

Des examens d’imagerie, tels qu’une échographie ou une IRM, peuvent être demandés pour exclure d’autres pathologies. Dans certains cas, une laparoscopie peut être nécessaire pour visualiser les organes abdominaux et confirmer le diagnostic.

 

irm
Source

 

 

Traitement

 

Le traitement de la lombalgie viscérale se concentre généralement sur le soulagement de l’affection sous-jacente. Cela peut impliquer des médicaments, une intervention chirurgicale ou un changement de mode de vie.

 

Par exemple, si la constipation est à l’origine de la douleur, augmenter la consommation de fibres et boire beaucoup de liquide peut aider. Si la douleur est due à une infection, des antibiotiques peuvent être prescrits.

 

Dans certains cas, cependant, la cause du lumbago viscéral peut ne pas être déterminée, et le traitement se concentre sur le soulagement des symptômes.

 

Traiter les causes sous-jacentes

 

Si une affection sous-jacente est à l’origine de votre lombalgie viscérale, le traitement se concentrera sur le soulagement de cette affection. Par exemple :

 

  • Si la constipation est à l’origine de la douleur, votre médecin peut vous recommander d’augmenter votre consommation de fibres et de boire beaucoup de liquide.

 

  • Si la douleur est due à une infection, des antibiotiques peuvent être prescrits.

 

  • Si la douleur est liée à la grossesse, des médicaments en vente libre ou sur ordonnance peuvent être recommandés pour soulager les symptômes.

 

  • Si l’endométriose est à l’origine de la douleur, une hormonothérapie ou une intervention chirurgicale peut être recommandée.

 

Soulager les symptômes

 

Si la cause de votre lombalgie viscérale ne peut être déterminée ou traitée, votre médecin peut se concentrer sur le soulagement de vos symptômes à l’aide de médicaments.

 

prise de médicaments
Source

 

Des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène, peuvent être recommandés. Dans certains cas, des analgésiques peuvent être nécessaires. Si la douleur est intense, votre médecin peut recommander des injections d’anesthésiques locaux.

 

Vivre avec une lombalgie viscérale

 

Si vous avez reçu un diagnostic de lombalgie viscérale, vous pouvez prendre certaines mesures pour gérer vos symptômes et améliorer votre qualité de vie.

 

  • Tout d’abord, il est important de maintenir une bonne hygiène posturale. Cela signifie qu’il faut éviter les postures statiques prolongées dans la mesure du possible. En période de crise, il est pertinent de réduire le stress sur les vertèbres en vous asseoyant droit, les épaules en arrière et les pieds à plat sur le sol. Lorsque vous êtes debout, veillez à répartir uniformément votre poids sur les deux pieds.

 

  • Deuxièmement, un exercice régulier peut contribuer à renforcer les muscles qui soutiennent votre colonne vertébrale et améliorer votre amplitude de mouvement. Les activités à faible impact, comme la natation ou la marche, sont particulièrement utiles et rassurantes pour les gens qui souffrent de lombalgie.
À LIRE :   Ostéopathie viscérale : Thérapie alternative efficace ? (avis)

 

  • Troisièmement, essayez de maintenir un poids sain. L’excès de poids exerce une pression supplémentaire sur votre colonne vertébrale et peut aggraver vos symptômes.

 

  • Enfin, essayez de gérer le stress de manière saine. Le stress peut aggraver la douleur. Il peut donc être utile de trouver des moyens de se détendre et de déstresser.

 

 

L’ostéopathie, dans son approche viscérale

 

Bien que l’on pense généralement que les douleurs lombaires proviennent des muscles, des os et des articulations de la colonne vertébrale, elles peuvent également être le résultat d’une anomalie dans un ou plusieurs viscères abdominaux.

 

Cette relation s’explique par deux mécanismes selon l’approche viscérale ostéopathique.

 

1. Le premier est un mécanisme nerveux. Lorsqu’un viscère abdominal est le siège de la douleur, le système nerveux interprète le signal douloureux non seulement au niveau de la zone concernée (le viscère), mais aussi au niveau du dermatome, du myotome, de l’angiotome et du sclérotome correspondant au territoire affecté.

 

2. Le deuxième mécanisme est d’ordre mécanique. L’alignement et l’équilibre des différents segments de la colonne vertébrale sont assurés par des ligaments, des muscles et des articulations. Si une vertèbre se déplace anormalement, elle va comprimer ou irriter les structures voisines : articulations, disques, ligaments, muscles, etc.

 

massage pour traiter le syndrome de maigne
Source

 

Cette compression ou cette irritation peut également entraîner des douleurs lombaires. Ainsi, en comprenant la relation entre les viscères abdominaux et les douleurs lombaires, les professionnels de santé comme les ostéopathes peuvent mieux traiter cette affection courante.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...