Surpoids, obésité et mal de dos : Quel est le lien?

Surpoids, obésité et mal de dos : Quel est le lien?

 

L’obésité est souvent qualifiée de « Mal du siècle ». Ironiquement, on utilise le même qualificatif pour décrire le mal de dos.

 

Et si les deux étaient liés? Votre surpoids (plus ou moins prononcé) pourrait-il expliquer vos douleurs au dos? Si c’est le cas, que peut-on faire exactement?

 

Cet article vulgarisé discutera du lien entre surpoids, obésité et mal de dos. En prime, nous vous proposons une solution qui pourrait vous aider à perdre du poids tout en soulageant vos douleurs lombaires.

 

Définition de surpoids (et obésité)

Comment savoir si on est en surpoids ou obèse?

Changements anatomiques et physiologiques liés au surpoids

Lien entre obésité et mal de dos?

Qu’en disent les études scientifiques?

Surpoids/obésité et mal de dos: Que faire ?

Conclusion

 

Bonne lecture !

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur votre mal de dos, remplissez ce questionnaire qui vous fournira des détails sur votre condition, ainsi que des conseils adaptés: Mal de dos: Mini-consultation gratuite

 

 

Définition de surpoids (et obésité)

 

Avant de pouvoir établir toute relation entre mal de dos et obésité, il convient de se familiariser avec les concepts de surpoids et d’obésité.

 

personnes obèses ayant mal au dos

 

Normalement, la masse grasse « normale » chez l’homme représente entre 10 et 15 % du poids du corps, alors qu’il est de 20 à 25% du poids du corps chez la femme. En présence de surpoids ou d’obésité, il y a une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle. Cette accumulation excessive présente un risque pour la santé.

 

 

Comment savoir si on est en surpoids ou obèse?

 

Le surpoids et l’obésité sont définis à partir de l’indice de masse corporelle (ou IMC). L’IMC se calcule en divisant le poids par la taille au carré d’une personne.

 

Votre IMC = Votre poids / (Votre taille en cm)²

 

imc pour qualifier l'obésité

 

Si l’IMC est :

  • < 18,5 kg/m², il s’agit d’une insuffisance pondérale ;
  • = ou > 18,5 et < 25 kg/m², la corpulence est normale ;
  • = ou > 25 et < 30 kg/m², il existe un surpoids ;
  • = ou > 30 kg/m², il s’agit d’obésité.

 

Quel est votre IMC?

 

Changements anatomiques et physiologiques liés au surpoids

 

Être obèse entraîne des conséquences sur plusieurs systèmes du corps humain. Regardons ensemble en quoi un surpoids marqué peut affecter votre santé, votre vitalité, et votre qualité de vie:

 

Système nerveux

 

Être en surpoids ou obèse augmente le risque de faire un accident vasculaire cérébral (AVC). Les gens obèses ont souvent une pauvre estime de soi, ce qui peut mener à la dépression.

 

obésité et lien avec l'avc

 

Système respiratoire

 

En présence d’excès de gras autour de la région du cou, ceci peut affecter les voies circulatoires et causer notamment des problèmes d’apnée du sommeil. Certaines personnes cessent carrément de respirer pendant un certain temps durant la nuit en présence d’apnée du sommeil.

 

apnée du sommeil en présence d'obésité

 

Système digestif

 

L’obésité augmente les chances d’avoir des reflux gastro-oesophagien (RGO), qui est la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage.

 

reflux en présence d'obésité

 

Le surpoids augmente également les chances de développer des calculs biliaires, une condition qui requiert parfois une chirurgie.

 

Finalement, l’accumulation de gras peut se faire au niveau du foie, pouvant parfois mener à une défaillance hépatique.

 

Système cardiovasculaire

 

Vu que le cœur doit travailler davantage pour pomper du sang en présence d’obésité, il n’est pas rare d’observer une augmentation de pression artérielle. Comme l’hypertension est la principale cause d’accident vasculaire cérébrale (AVC), ceci place cette clientèle particulièrement à risque.

 

L’obésité crée une augmentation de la résistance du corps à l’insuline. Pour rappel, le rôle de l’insuline est de transporter le sucre depuis le sang jusqu’aux cellules pour être utilisé comme énergie. Une résistance à l’insuline peut donc mener à des conditions comme le diabète de type 2 où le taux de sucre dans le sang est trop élevé.

 

problèmes cardiaques en présence d'obésité

 

Finalement, l’accumulation de gras dans les vaisseaux (associés à de l’hypertension, un taux de cholesthérol élevé et une glycémie élevée) augmente le risque de crise cardiaque.

 

Système reproducteur

 

Chez la femme obèse, il est plus difficile de tomber enceinte. De même, le risque de complications durant la grossesse se voit augmenté en présence d’excès pondéral.

 

obésité et femme enceinte

 

Système tégumentaire (peau)

 

Des éruptions cutanées sont souvent observées au niveau des plis causés par l’excès de gras. Une condition nommée «Acanthosis Nigricans» peut survenir, où des zones de peau deviennent plus sombres, plus épaisses, plus rugueuses et plus sèches.

 

acanthosis nigricans

 

 

Lien entre obésité et mal de dos?

 

Et le mal de dos dans tout ça? On vient bien que l’obésité affecte plusieurs systèmes du corps humain, mais quel est le lien entre le mal de dos et le surpoids?

 

À priori, on peut s’imaginer que la relation entre obésité et mal de dos est directement proportionnelle. Effectivement, il existe une relation incontestable et démontrée statistiquement entre un excédent de poids et la lombalgie.

 

mal de dos chez l'obèse

 

Par contre, il est difficile d’attribuer le mal de dos à la présence d’obésité seule. En effet, les changements anatomiques (comme une scoliose, une dégénérescence ou hernie discale, de l’arthrose, etc.) ne sont pas suffisants pour expliquer les douleurs lombaires. Plutôt, c’est une combinaison de facteurs physiques -et même psychologiques– qui peuvent expliquer le mal dos.

 

Maintenant, comment l’excès de poids peut se manifester sous formes de douleurs lombaires? Voici 5 raisons potentielles (certaines vont probablement vous surprendre!):

 

Surcharge articulaire

 

C’est la cause la plus intuitive. Le surpoids modifie certains facteurs corporels comme le centre de gravité, la posture et les courbures du dos.

 

mal de dos et obésité
Le surpoids pondéral cause une force compressive sur les vertèbres, en plus d’exagérer la lordose lombaire et amener le centre de gravité vers l’avant.

 

Ainsi, lorsqu’on a un excédent de poids, ceci peut augmenter le stress sur les articulations. Une augmentation du stress articulaire peut donc se manifester sous forme de douleur.

 

Attention toutefois à ne pas généraliser. Ce ne sont pas toutes les personnes obèses qui ont mal au dos. Ainsi, si la prise de poids s’est fait sur une longue période, il se peut que le corps se soit adapté à cette surcharge progressive. Dans ce cas, les douleurs sont soit moins importantes, soit carrément absentes.

 

Moins bonne tolérance à l’activité physique

 

Bien que les habitudes alimentaires y soient pour beaucoup, les personnes en surpoids ne sont généralement pas aussi actives que celles ayant un poids «santé». De même, les activités cardiovasculaires et physiques sont généralement moins bien tolérées chez cette population.

 

tolérance à l'exercice chez la personne obèse

 

Lorsqu’on sait que la sédentarité est une des causes principales de mal de dos, il est facile de comprendre qu’on soit plus à risque lorsqu’on est en surpoids. Voici pourquoi l’obésité et le mal de dos sont (indirectement) reliés dans ce cas.

 

Moins bonne qualité de sommeil 

 

L’apnée du sommeil est présente à entre 40 et 70% chez la population obèse. Ceci cause notamment une altération du patron respiratoire, ainsi qu’une perturbation du cycle de sommeil (parfois même de l’insomnie!).

 

D’une part, la respiration est souvent perturbée chez les gens qui souffrent du dos. Un mauvais patron respiratoire affecte l’oxygénation et la circulation optimale, et pourrait augmenter le mal de dos.

 

qualité de sommeil chez la personne obèse

 

D’autre part, le sommeil non réparateur empêche la guérison optimale du corps, ce qui impacte directement le mal de dos.

 

On comprend donc mieux pourquoi le surpoids, de par sa prévalence élevée d’apnée du sommeil, peut avoir un rôle à jouer dans le mal de dos.

 

Affecte les activités sociales

 

C’est malheureux, mais l’obésité affecte souvent la qualité de vie. Nombreux sont ceux qui ont honte de manger en public, ou encore de prendre part à des activités sociales. Pire encore, certains sont l’objet de moqueries et discrimination.

 

Dans cette optique, il est facile (et triste!) de constater que les personnes obèses sont plus à risque de faire une dépression.

 

dépression et obésité

 

Malheureusement, le mal de dos est également relié à la dépression. Que ce soit l’isolement social ou la réduction des activités, certaines personnes tombent dans un cercle vicieux qui les éloigne de leurs proches, et augmente par le fait même leur douleur.

 

En somme, l’obésité comme les lombalgies sont influencées par des facteurs physiques –mais aussi psychologiques. Les problèmes émotionnels peuvent non seulement causer des « frénésies alimentaires », mais également augmenter le mal de dos.

 

Affecte la récupération post-chirurgie

 

Bien qu’on essaye d’éviter l’opération à tout prix après un mal de dos, il arrive parfois qu’elle soit absolument nécessaire.

 

En présence d’obésité, il arrive parfois que l’opération soit retardée –voire carrément impossible- en raison des risques cardiovasculaires qu’elle présente notamment dû à l’anesthésie.

 

chirurgie mal de dos
Toute chirurgie est plus complexe en présence d’obésité.

 

De même, la récupération post-chirurgie est souvent plus difficile si on est en surpoids. Le risque de complications est plus élevé, la mobilité est souvent plus restreinte, le premier lever s’avère plus difficile, etc.

 

 

Qu’en disent les études scientifiques?

 

Voici une série de résultats tirées d’études scientifiques démontrant une relation entre surpoids et mal de dos :

 

obésité et mal de dos

 

  • Les gens ayant un poids «santé» sont les moins à risque de développer des douleurs lombaires. Les gens en surpoids sont à risque modéré, et les personnes obèses présentent le risque le plus élevé.¹
  • Un IMC élevé, combiné à un pourcentage de gras élevé, serait directement relié à la prévalence et au risque de lombalgie.²
  • L’obésité augmenterait le risque de lombalgie et de discopathies (problèmes avec les disques intervertébraux), mais ne serait pas directement relié à la dégénérescence de la colonne vertébrale, ou encore aux cervicalgies (douleur aux cervicales).³

 

 

Surpoids/obésité et mal de dos: Que faire ?

 

Si vous avez mal au dos, plusieurs solutions s’offrent à vous pour soulager vos symptômes. Il se peut que vous ayez déjà consulté votre médecin, visité un kiné ou ostéo, fait des exercices ou tenté d’améliorer vos habitudes posturales.

 

Par contre, une solution souvent sous-estimée est la perte de poids. Si vous stockez du poids excessif, perdre du poids pourrait mener à une réduction de symptômes. Maintenant, quelle est la meilleure façon de perdre du poids lorsqu’on souffre de mal de dos?

 

perte de poids

 

Bien qu’il existe 1001 diètes disponibles, il y en a une qui vous permettrait de faire d’une pierre deux coups. Et si je vous disais qu’il était possible de consommer des aliments qui pourraient vous aider à perdre du poids, tout en diminuant votre douleur en même temps?

 

Si jamais l’idée vous intéresse, je vous invite à vous renseigner sur notre programme « Alimentation anti-inflammatoire et mal de dos ». En suivant une méthode simple et efficace, vous observerez des résultats significatifs et durables.

 

Pour en savoir plus: Programme à venir

 

 

Conclusion

 

Ce n’est plus un secret, l’obésité affecte presque tous les systèmes du corps humain. Il existe entre autres une corrélation claire en obésité et mal de dos. Par contre, il est difficile de déterminer si le surpoids est la cause des douleurs, ou plutôt un facteur contributif.

 

Quoi qu’il en soit, la relation est bel et bien présente, et perdre des kilos en trop s’avère une solution souvent efficace pour réduire son mal de dos.

 

Le programme «Alimentation anti-inflammatoire et mal de dos» permet justement d’utiliser des aliments qui combattrait l’inflammation au sein d’une méthode efficace et démontrée.

 

Pour en savoir plus : À venir

 

Bonne guérison!  

 

 

 

( Physiothérapeute )

Des patients qui ont mal au dos, je ne vois que ça au quotidien. Le problème, c’est que la plupart des gens consultent uniquement lorsque leur douleur devient intolérable. Je m’appelle Anas et je suis physiothérapeute (kiné). Ma mission ? Aider les gens qui souffrent avant que leur douleur ne deviennent chronique, et requière une opération. C’est pour cette raison que j’ai créé Lombafit, un site axé sur la vulgarisation du mal de dos par des professionnels de santé.


Leave a Reply

Vous n'avez pas trouvé de réponses à vos questions? Procurez-vous le guide gratuit "Le mal de dos en 100 questions" pour vous éclairer sur votre condition!