luxation de hanche

Luxation de hanche : Quel traitement ? (enfants et adultes)

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille

La luxation de la hanche désigne une malformation de l’articulation de la hanche. Elle peut être héréditaire ou acquise à la suite d’un traumatisme. Parfois, elle nuit à la vie quotidienne ou professionnelle de certaines personnes, car elle est très douloureuse et peut entrainer l’immobilité du bassin. Dans cet article, découvrez comment diagnostiquer et traiter une luxation de la hanche.

Définition de la luxation de hanche

 

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

La luxation de la hanche chez le bébé

 

La luxation de hanche est une anomalie congénitale de l’articulation de la hanche. Elle correspond à un défaut d’emboîtement entre les deux éléments de cette articulation, notamment la tête fémorale et la cavité cotyloïdienne (cavité de l’os du bassin ou cotyle). Dans les conditions normales, la tête du fémur se place dans la cavité osseuse. Lorsque la tête fémorale se retrouve complètement en dehors de cette cavité, on parle de luxation de hanche.

 

Si le traitement de la luxation de hanche chez le bébé prend du retard, cela peut occasionner une boiterie lors de la marche de l’enfant.

 

Pour tout savoir sur la dysplasie de hanche chez le bébé, consultez l’article suivant. 

 

Chez l’adulte

 

La luxation de hanche survient lorsque la tête sphérique du fémur sort de la cavité articulaire de l’os iliaque (ou cotyle). Chez un adulte, elle désigne une malformation congénitale de la hanche qui se manifeste à un moment plus tardif.

 

 

Quelles peuvent être les causes d’une luxation de hanche ?

 

La luxation de la hanche peut être d’origine mécanique, génétique ou hormonale. Elle est en grande partie liée aux différents facteurs dès la naissance comme la position du bébé dans l’utérus, une insuffisance de liquide amniotique ou une réaction fœtale à l’œstrogène maternel. Mais, il existe également d’autres causes assez fréquentes.

 

Complication de prothèse de hanche

 

La complication de la prothèse de hanche est l’une des grandes causes d’une luxation de la hanche. Il s’agit d’une complication classique très douloureuse. On parle de luxation de la prothèse de hanche lorsque la tête fémorale artificielle sort de la cupule (la partie qui reçoit la tête, côté bassin). L’ensemble tête fémorale (artificielle) et cupule forment ce qu’on appelle couple de frottement.

 

Il faut noter bien que plus la tête de la prothèse est grosse, plus elle est stable et mobile (facilité du mouvement). Ainsi, cela diminue le risque d’une luxation.

 

Traumatisme

 

Certains traumatismes peuvent être à l’origine de cette anomalie au niveau du bassin. Cela se produit généralement lorsque le genou et la hanche sont fléchis (position assise) et qu’une force importante frappe le genou. Il peut s’agir d’une collision avec un objet dur comme un mur, un meuble ou le tableau de bord d’une voiture.

 

Le choc qui s’abat sur le genou plié repousse la tête fémorale en arrière et le fait sortir de la cotyle. Dans ce cas, on parle de luxation postérieure de la hanche.

 

Elle peut également faire suite à une chute en hauteur comme sur une échelle, ou suite à une percussion au cours d’un sport de contact (football américain, rugby, etc.).

 

Autres causes

 

Certains enfants naissent avec une luxation de la hanche (dysplasie de la hanche). Cela peut entrainer un trouble de la marche si on ne la détecte pas avant que l’enfant ne commence à marcher.

 

D’autres facteurs comme l’âge augmentent également le risque de cette déformation. Chez les personnes plus âgées, une force minime peut parfois suffire à la provoquer.

 

 

Comment se manifeste cette pathologie de la hanche ?

 

La luxation de la hanche est une affection très douloureuse. La personne qui en souffre peut avoir beaucoup de mal à se servir du membre luxé (jambe) ou de l’articulation en question.

 

Un autre signe fréquent de cette pathologie articulaire est l’inégalité de la longueur des deux jambes.

 

  • Lorsque le fémur est poussé en arrière, la jambe affectée semble plus courte que l’autre et tourne vers l’intérieur.
  • Lorsque le fémur est poussé en avant, la jambe tourne vers l’extérieur et semble également plus courte. La différence de la longueur des jambes n’est pas aussi évidente que lorsque le fémur est poussé en arrière.

 

À ces symptômes s’ajoutent :

 

  • une asymétrie de l’abduction ;
  • une limitation de l’abduction ;
  • une limitation de l’amplitude ;
  • une instabilité de la hanche.

 

En cas d’affection des nerfs par la pathologie, il est possible que le patient ressente des sensations d’engourdissement sur une certaine partie du pied et de la cheville.

 

 

Comment se déroule le diagnostic ?

 

Le dépistage de la luxation de la hanche est l’un des examens obligatoires à la naissance d’un nouveau-né. Pour ce faire, le médecin utilise une technique qu’on appelle la manœuvre de Barlow. Elle permet de tester la laxité de la hanche du bébé.

 

dysplasie de hanche chez l'enfant
Source

 

Normalement, cet examen se fait de manière systématique jusqu’à l’âge de la marche et ce, dans de conditions bien définies (enfant détendu et déshabillé, sur un plan dur).

 

Parfois, la luxation du bassin ne se manifeste qu’à l’âge adulte. Ainsi, le diagnostic est plus complexe et nécessite une radiographie ou une échographie. Un examen radiographique permet d’identifier et confirmer le diagnostic. Il permet également de détecter d’autres fractures.

 

Quant à l’échographie, elle consiste à mesurer le fond cotyloïdien grâce à une coupe coronale dynamique ou plutôt d’une coupe coronale externe. Cette dernière est réalisée avec une sonde de haute fréquence. Il s’agit d’une monocoupe dynamique pratiquée en positionnant le dos horizontalement et hanche fléchie en adduction. Les conditions de normalité sont :

 

  • fond cotyloïdien inférieur à 6 mm ;
  • différence entre les deux jambes, inférieure à 1,5 mm.

 

 

Quels sont les traitements d’une luxation de la hanche ?

 

Le traitement d’une luxation de hanche vise principalement à remettre la tête du fémur dans sa cavité ainsi que la mobilité de la hanche. Il existe différents traitements en fonction de l’âge du patient et la gravité de la maladie.

 

En général, le traitement est orthopédique et peut être réalisé chez soi. Il s’agit de méthodes qui permettent de stabiliser la hanche et de favoriser le développement du cotyle.

 

Pour les tout-petits, le traitement nécessite l’utilisation de certains « accessoires » comme le coussin d’abduction et le harnais de Pavlick. C’est le médecin qui choisit l’outil adéquat en fonction de l’état du bébé. Mais dans tous les cas, ces outils de traitement visent tous à maintenir les jambes écartées.

 

Pour un adulte, le traitement consiste en une réduction fermée le plus tôt possible. Pour cela, il existe quelques techniques.

 

  • La technique d’Allis
  • La technique du Captain Morgan
  • La technique du lance-roquettes

 

Ces techniques nécessitent une sédation et une relaxation musculaire. Le patient doit se mettre en position couchée.

 

Si ces différentes approches ne sont pas efficaces, on doit procéder à un traitement chirurgical. Ce type de traitement consiste en une ostéotomie du bassin. Celle-ci permet de restaurer une bonne adaptation de la tête du fémur et du cotyle. Suite à l’opération, le patient doit porter un plâtre qui part de la taille jusqu’aux orteils pendant plusieurs semaines.

 

Temps de guérison

 

Le temps de guérison après une luxation de la hanche varie en fonction du type de traitement utilisé. Entre autres, le port des outils de traitement pour le bébé doit être suivi systématiquement. C’est en fonction de l’état de l’enfant que le médecin décide l’arrêt du traitement.

 

Dans la majorité des cas, la guérison d’une luxation de hanche va de quelques semaines à quelques mois.

 

 

Sources

 

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/l%C3%A9sions-et-intoxications/luxations/luxation-de-la-hanche# : ~ : text=Si%20la%20luxation%20de%20la, de%20mort%20du%20tissu%20osseux.

https://www.has-sante.fr/jcms/c_1680275/fr/luxation-congenitale-de-la-hanche-depistage

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...