douleur nocturne

Névralgie d’Arnold : comment dormir ? (Conseils pratiques)

La névralgie d’Arnold empêche souvent de passer une bonne nuit. Cela est sûrement lié aux douleurs et aux inconforts qui accompagnent cette pathologie. Comment réussir à trouver le sommeil et à dormir quand on souffre de névralgie d’Arnold ? On va vous donner quelques conseils pratiques dans cet article.

La névralgie d’Arnold : de quoi s’agit-il ?

 

La névralgie d’Arnold ou arnoldite correspond à une inflammation ou une lésion du nerf occipital (ou nerf d’Arnold). Il s’agit du nerf qui parcourt et innerve la face postérieure du cou et le cuir chevelu. Il assure la motricité des muscles de cette partie du corps et aussi la sensibilité du cuir chevelu et du front.

DILEMME : comment choisir, que fair...
DILEMME : comment choisir, que faire, comment obtenir de la clarté ?

 

anatomie du nerf d'Arnold
Source

 

L’irritation du nerf d’Arnold entraîne des symptômes comme des douleurs lancinantes au niveau de la nuque, du crâne, de l’œil et de l’oreille. Cela s’accompagne de troubles sensitifs à type de décharge électrique, fourmillements et sensation de brûlure au niveau de la tête voire jusqu’au membre supérieur. Il se manifeste aussi par une hypersensibilité du cuir chevelu, du stress ou de l’anxiété et des sensations d’acouphènes.

 

La névralgie d’Arnold est parfois confondue avec d’autres types de migraines et de céphalées, vu les maux de tête intenses qu’elle engendre.

 

Cette condition est la conséquence de traumatismes au niveau du cou ou d’autres pathologies. Si vous désirez en savoir plus sur tous les détails, cliquez ici.

 

 

Importance de bien dormir quand on a la névralgie d’Arnold

 

À LIRE :   Infiltration pour névralgie d’Arnold: Déroulement et risques

La névralgie d’Arnold, avec ses symptômes, peut nuire au sommeil. En effet, les douleurs et les inconforts empêchent de dormir.

 

bruits durant le sommeil

 

En dormant mal, il faut aussi savoir que l’organisme ne récupère pas suffisamment. C’est là que le stress et la fatigue vont empirer et aggraver les manifestations de la névralgie d’Arnold : un véritable cercle vicieux.

 

Le problème avec cette maladie c’est que même un simple contact avec l’oreiller peut être problématique. Alors que faire ?

 

 

Astuces simples pour mieux dormir avec la névralgie d’Arnold

 

Face aux problèmes de sommeil liés à une arnoldalgie, il existe des solutions simples, mais efficaces que vous pouvez appliquer. Les voici.

 

Trouver la bonne position pour mieux dormir

 

Il n’y a pas de position spécifique à recommander. Le mieux est d’essayer diverses positions pour trouver celle qui est moins douloureuse et l’adopter. Voici quand même quelques suggestions à prendre en compte.

 

  • Essayez les diverses inclinaisons possibles de votre cou.
  • Essayez de varier la hauteur de votre oreiller afin de trouver celle qui vous convient.
  • La position de sommeil ne doit pas comprimer les nerfs occipitaux (à la base de votre tête) : vous pourriez par exemple dormir sur le côté ou sur le ventre.
  • Évitez les positions qui inclinent trop la tête et qui tordent le cou (celles qui risquent de favoriser la raideur et la contracture des muscles et aussi la pression sur le nerf).

 

Utiliser un oreiller adéquat

 

Concernant la matière de la couverture de l’oreiller, privilégier la soie. La douceur de sa texture va réduire la sensibilité du cuir chevelu et donc, l’inconfort. Cela aide à mieux dormir si vous souffrez d’une névralgie d’Arnold.

 

Pour la consistance (fermeté de l’oreiller), il est préférable de choisir celle qui supporte bien le cou, c’est-à-dire la région cervicale. Cela diminuera le stress et l’irritation des nerfs.

À LIRE :   Névralgie d'Arnold : IRM et autres outils diagnostics

 

Évitez les oreillers trop durs et carrés. Opter pour des oreillers rectangulaires. 

 

Pour la hauteur de votre oreiller, opter pour celle qui permet un meilleur alignement entre la tête et le reste du corps. Cela dépend aussi de votre matelas. Si ce dernier est ferme, vous pouvez utiliser des oreillers épais ou hauts. En revanche, s’il est mou, choisissez plutôt un oreiller assez plat.

 

Si possible, vous pourriez par exemple opter pour des oreillers ergonomiques ou ceux à mémoire de forme.

 

oreiller mémoire de forme qui épouse les contours

 

Pour bénéficier de l’avis d’un kinésithérapeute (physiothérapeute) sur les oreillers mémoires de forme, ainsi que des recommandations sur les produits à choisir, consultez l’article suivant.

 

Soulager les symptômes de l’arnoldalgie par le chaud ou le froid pour mieux dormir

 

La chaleur peut apaiser les tensions musculaires et les symptômes de la névralgie d’Arnold. De ce fait, pour vous aider à mieux dormir, placez une bouillotte ou un linge imbibé d’eau chaude sur la nuque. Cela apporte un grand soulagement.

 

chaleur cervicale pour névralgie d'Arnold
Source

 

Le froid a aussi des effets antalgiques. Vous pourriez par exemple mettre un linge imbibé d’eau froide sur votre front pendant quelques minutes avant de dormir. Cela calmera les maux de tête qui sont également responsables de l’insomnie liée à cette névralgie.

 

Un massage relaxant pour améliorer la qualité du sommeil

 

Avant de dormir, un massage de la région cervicale apportera en plus de la détente, un grand soulagement des douleurs et des tensions. C’est simple : il suffit d’exercer des pressions par les doigts le long des trapèzes, du haut vers le bas, pendant quelques secondes.

 

Des exercices avant de dormir pour apaiser la névralgie d’Arnold

 

Certains exercices apportent une grande détente aux muscles de la base de la tête.

 

Pour ce faire, commencez par étirer votre nuque en tournant doucement votre tête à l’aide de vos mains pendant 30 secondes. Ensuite, pendant 10 secondes, vous pourriez dresser votre dos, rentrer votre menton sans pencher la tête. Relâchez pendant quelques secondes et reprenez l’exercice pendant 5 minutes.

À LIRE :   Névralgie d'Arnold et ostéopathie : Efficace ?

 

Prendre des médicaments pour soulager l’arnoldite et trouver le sommeil

 

Les douleurs empêchent de dormir. Si elles persistent, vous pouvez y remédier en prenant des calmants. En général, il est possible d’opter pour des antalgiques classiques comme le paracétamol ou les anti-inflammatoires. Cependant, si vous avez des doutes, vous pouvez toujours demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Dans certains cas, des infiltrations permettent de soulager les symptômes en réduisant l’inflammation locale, et ainsi améliorer la qualité de sommeil. Pour en savoir plus, consultez l’article suivant.

 

 

Références

 

https://monoreilleretmoi.com/blogs/lutter-contre-les-douleurs/nevralgie-darnold-comment-la-soulager-efficacement

https://le-temple-du-sommeil.fr/blogs/blog/nevralgie-darnold-comment-dormir

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 1 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...