Quel oreiller choisir en cas arthrose cervicale ? (Avis kiné)

Quel oreiller choisir en cas arthrose cervicale ? (Avis kiné)

L’arthrose cervicale est l’une des conditions qui pourraient être responsables de vos douleurs à la nuque, et qui pourrait vous pousser à vous procurer un oreiller adapté.

 

En effet, cette pathologie touche plus de 7 millions de français (majoritairement les personnes de plus de 50 ans). Et lorsque l’on sait que l’on passe plus d’1/3 de notre vie allongée soit 25 ans de notre vie, la question que l’on ne se posait pas avant « faut-il que je prenne soin de mes cervicales » ne se pose plus, c’est une évidence. Que ce soit en optant pour un oreiller plus adapté ou tout autre méthode visant à améliorer les symptômes.

 

Laissez-moi vous donner une petite piqure de rappel sur cette pathologie, puis nous verrons comment trouver un oreiller/coussin adapté à l’arthrose cervicale, et comment bien l’utiliser !

 

 

Comprendre l’arthrose cervicale 

 

Avant de se lancer dans la recherche d’un oreiller pour soulager votre arthrose cervicale, voici donc un petit rappel sur cette pathologie afin de mieux comprendre de quoi il s’agit…

 

La colonne cervicale est constituée de 7 os superposés (appelés vertèbres), numérotées de C1 à C7. Entre les vertèbres, il existe des disques intervertébraux permettant d’absorber les chocs et accompagner les mouvements.

 

Par ailleurs, chaque vertèbre est composée de facettes articulaires appelées « articulations zygapophysaires » qui relient 2 vertèbres via leur arc postérieur. Un cartilage tapisse ces articulations, permettant le mouvement entre les vertèbres et l’évitement de friction excessive.

 

nerfs spinaux cervicaux causant des fourmis dans les mains
Source

L’arthrose cervicale c’est quoi ?

 

L’arthrose cervicale (cervicarthrose) est donc une dégénérescence du cartilage au niveau des articulations des vertèbres cervicales.

 

Avec le temps cette dégénération touche majoritairement les vertèbres basses (C4-C5, C5-C6, C6-C7), elle siège au niveau des disques, des facettes articulaires ainsi qu’à niveau des uncus (crochets latéraux des vertèbres cervicales, situés entre la 3e et la 7e vertèbre cervicale).

 

Résultat ? Le patient ressent de fortes douleurs au niveau de la nuque, des raideurs au cou, ainsi que des migraines dans certains cas. Il est donc important de trouver des traitements, notamment pendant le sommeil avec un oreiller conçu spécialement pour réduire l’apparition et l’aggravation des symptômes.

 

Pour tout savoir sur l’arthrose cervicale, consultez l’article suivant.

 

 

Quel type d’oreiller utiliser en cas d’arthrose cervicale ?

 

Nous y voilà, quel type d’oreiller ai-je besoin pour mon arthrose cervicale ? Comment le choisir ? A quoi m’attendre ? etc.

 

La fermeté

 

La fermeté d’un oreiller fait référence à sa densité (moelleux ou ferme) et à la profondeur à laquelle la tête d’un dormeur va s’enfoncer dans l’oreiller par rapport à sa hauteur. La fermeté de l’oreiller dépend donc directement de la densité des matériaux qui la compose.

 

En général, un dormeur ventral préfèrera un oreiller souple ou moelleux alors qu’un dormeur latéral préfèrera l’oreiller plus ferme. Sinon il vous faudra tester par vous-même.

 

La position de sommeil en cas d’arthrose cervicale (utilisation)

 

Existe-t-il une position de sommeil à prioriser lorsqu’on souffre d’arthrose cervicale, cervicalgie, maux de tête, etc. Laissez-moi vous partager des faits inédits !

 

Contrairement aux croyances populaires, il n’existe pas nécessairement de « meilleure » posture de sommeil à proprement dit. De même, il n’y a pas de posture contre-indiquée qui serait systématiquement « mauvaise » pour les cervicales.

 

Par contre, il existe certaines postures qui diminuent le stress sur les vertèbres cervicales. En présence de douleurs, que ce soit à cause d’arthrose cervicale ou autre je recommande souvent à mes patients d’opter pour un oreiller spécialement conçu pour les cervicales.

 

Bien qu’il n’y ait pas de position de sommeil « parfaite » certains de ces oreillers ne sont pas idéals pour certains types de dormeurs.

 

  • Sur le ventre

 

Certains de ces oreillers ne seront malheureusement pas plus adapté pour l’arthrose cervicale qu’un oreiller traditionnel, voir pire ! Pour la position sur le ventre il est préférable d’opter pour un oreiller léger, à mémoire de forme ou non, plus « classique » moelleux, respirant et mince, afin de limiter les torticolis, problèmes de raideur de la nuque au réveil et douleurs dû à l’arthrose.

 

Si vous n’avez pas de préférence, éviter de dormir sur le ventre, notamment en cas d’arthrose cervicale. Cela favorisera également une bonne respiration car la position sur le ventre compresse la cage thoracique lui laissant moins d‘amplitude (de même pour la trachée).

 

  • Sur le dos

 

Si vous dormez sur le dos, un oreiller orthopédique à mémoire de forme avec un soutien au niveau de la nuque sera très bien pour votre arthrose cervicale. Il maintiendra votre cou et vos cervicales aligné au cours de votre sommeil. Sa mousse à mémoire de forme se chargera d’épouser la courbure de votre région cervicale afin de limiter les pressions sur les vertèbres. Sa forme le rend également plus chaud que les autres et présente le juste milieu entre fermeté et confort.

 

oreiller orthopédique
Pour en savoir plus sur cet oreiller de la marque Fleuralia, cliquez ici

 

  • Sur le côté

 

Un oreiller à mémoire de forme en forme de vague sera idéal. Car sa forme permet d’épouser la courbure du cou, diminuant ainsi les surcharges sur les vertèbres. Sa forme vous permet une utilisation sur le côté sans concession pour vos cervicales. Il faut cependant prendre un coussin qui ai la bonne hauteur afin qu’il vous procure de réels bienfaits. Il devrait maintenir vos cervicales alignées avec le reste de la colonne vertébrale.

 

Ces oreillers sont généralement d’une hauteur différente de chaque côté afin de s’adapter à la majorité. L’inconvénient est que vos cervicales seront un peu moins bien maintenues pendant le sommeil qu’avec l’oreiller pour dormir sur le dos (soutient au niveau de la nuque).

 

Pour l’utilisation rien de bien compliquer, cependant veillez à ce qu’un petit temps d’adaptation soit nécessaire pour certaines personnes afin d’être vraiment à l’aise ou confortable. Si l’oreiller exacerbe vos douleurs veuillez consulter un professionnel de santé.

 

Autres détails

 

Pour le reste il s’agit surtout de préférence personnelle, marques, matériaux (gel, plumes, latex…), couleurs, etc.

 

Pour ce qui est des oreillers « anatomiques », ou encore « ergonomique », ou « approuvé » ce sont généralement les mêmes principes et Il s’agit souvent davantage de marketing que d’oreillers ayant des bienfaits spécifiques.

 

 

Conclusion

 

Les oreillers conçus pour les cervicales comportent de nombreux bénéfices pour l’arthrose cervicale, ils sont tout aussi utile lorsqu’on souffre de cervicalgies, maux de tête, torticolis à répétition, et courbatures matinales.

 

Utilisés adéquatement, ces oreillers (comme celui de chez Fleuralia) peuvent améliorer les symptômes de l’arthrose cervicale et optimiser notre sommeil, et ainsi améliorer notre qualité de vie et notre humeur.

 

Bonne nuit, et bonne guérison !