Ligament ilio-lombaire : Définition et anatomie

Ligament ilio-lombaire : Définition et anatomie

Qu’est-ce que le ligament ilio-lombaire, et a-t-il un rôle à jouer dans le mal de dos ? Quelles est sa fonction ? Comment le traiter lorsqu’il est irrité ?

 

Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette structure de la colonne vertébrale.

 

Anatomie

 

Le ligament iliolombaire est une solide bande de tissu conjonctif qui part de l’apophyse transverse de L4 ou L5 (dans plus de 96 % des cas) pour s’attacher à la crête iliaque.

 

ligament ilio-lombaire
Source

 

Avec le ligament sacro-iliaque antérieur, le ligament sacro-épineux et le ligament sacro-tubéral, il aide à la stabilité de la colonne lombo-sacrée en relation avec le bassin. Il a également pour fonction de maintenir l’alignement de la vertèbre L5 par rapport au sacrum au cours de divers mouvements. C’est notamment grâce à ce ligament que la région lombo-sacrée n’est pas très mobile.

 

Syndrome du ligament ilio-lombaire (et autres dysfonctions)

 

En présence de dysfonction du ligament ilio-lombaire, on peut observer :

 

  • Une dysfonction sacro-iliaque (car le ligament ilio-lombaire sert d’attache entre les vertèbres L4-L5 et la crête iliaque)
  • Un syndrome du ligament ilio-lombaire en raison d’une inflammation ou déchirure de ce ligament. Ceci provoque des douleurs unilatérales qui irradient parfois dans la jambe (la palpation douloureuse et reproductrice des symptômes confirme le diagnostic, et l’origine des symptômes)
  • Une instabilité vertébrale L4-L5 potentiellement conductive à une hernie discale.

 

Pour identifier une dysfonction du ligament ilio-lombaire, le médecin peut être amené à référer vers l’imagerie médicale (comme l’IRM). Certains tests cliniques (comme le test de Faber) peuvent éliciter une douleur caractéristique. Finalement, la palpation reproduit parfois les douleurs du patient.

 

 

Une fois l’atteinte du ligament ilio-lombaire soupçonnée, le traitement visera à calmer l’inflammation et permettre la guérison de la lésion. Des anti-inflammatoires sont parfois prescrits, souvent en association avec de la glace ou crèmes topiques.

 

Certaines techniques de massage (comme les frictions transverses) pourraient soulager les symptômes et accélérer le processus de guérison.

 

Finalement, dans les cas chroniques, une infiltration locale de cortisone pourrait traiter la douleur et permettre le retour aux activités. D’ailleurs, l’utilisation d’une “infiltration test” permettrait de clarifier le diagnostic dans la mesure où le patient devrait sentir une réduction de la douleur si cette dernière disparaît après injection de l’analgésique.

 

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils