Jambe engourdie et hernie discale : Quel lien ? (Explication)

Jambe engourdie et hernie discale : Quel lien ? (Explication)

La sciatique est une affection qui se traduit par une douleur, un engourdissement ou des picotements dans une jambe. Cette affection est souvent causée par une hernie discale.

 

Une hernie discale se produit lorsque la partie interne du disque vertébral se rompt ou saigne. La matière gélatineuse contenue dans le disque peut alors s’échapper et irriter les nerfs voisins.

 

Si vous souffrez d’une sciatique, il est important de consulter immédiatement un médecin. Dans cet article, nous aborderons le lien entre l’engourdissement de la jambe et une hernie discale. Nous aborderons également les options de traitement pour ces deux affections.

Anatomie de la colonne lombaire et des disques intervertébraux

 

La colonne lombaire est composée de cinq vertèbres, empilées les unes sur les autres. Entre les vertèbres se trouvent des disques intervertébraux, qui agissent comme des coussins et permettent à la colonne de se déplacer en douceur.

 

anatomie de la colonne lombaire
Source

 

Les disques sont constitués d’une substance gélatineuse appelée noyau pulpeux, entourée d’une couche externe résistante appelée anneau fibreux.

 

Le disque agit comme un amortisseur, en absorbant les chocs et en empêchant les vertèbres de frotter les unes contre les autres. Lorsqu’un disque est endommagé, il peut se bomber ou se rompre, ce qui provoque des douleurs et une gêne.

 

Dans les cas graves, une hernie discale peut exercer une pression sur les nerfs, provoquant un engourdissement ou une faiblesse dans les jambes.

 

 

Un nerf sciatique c’est quoi exactement ? Définition

 

Le nerf sciatique est le nerf simple le plus long et le plus large du corps humain. Il part du bas du dos, traverse les fesses, descend le long des jambes et se termine dans les pieds.

 

anatomie du nerf sciatique
Source

 

Le nerf est constitué de cinq racines différentes qui se combinent pour former un seul tronc. Le nerf sciatique transmet les signaux du cerveau aux muscles des jambes, et procure des sensations à la peau de la jambe et du pied.

 

Le nerf sciatique peut être irrité ou comprimé à n’importe quel endroit de sa longueur, provoquant une douleur qui irradie le long du nerf. La sciatique est une affection causée par la compression du nerf sciatique et se traduit par une douleur, un engourdissement ou des picotements dans la jambe.

 

 

Zoom sur la hernie discale

 

La hernie discale reste la principale cause d’engourdissement irradiant vers la jambe. Le plus souvent, les maux de dos sont déclenchés par des vices posturaux qui peuvent contribuer au développement d’une hernie discale.

 

hernie discale
Source

 

Plus rarement, les douleurs et picotements typiques de la sciatique ou de la cruralgie peuvent toucher les deux jambes. C’est la situation typique déclenchée par une irritation musculaire généralisée, dans le cas d’une hernie discale impliquant les deux racines nerveuses ou surtout due à une sténose du canal vertébral (canal lombaire étroit).

 

Il est bon de rappeler que, si la cause responsable des douleurs et picotements dans la jambe (associés aux lombalgies) est une hernie discale, le seul remède est l’ablation chirurgicale si le traitement conservateur n’a pas d’effet dans les 9 mois et qu’il y en a sont des déficits sensitifs/moteurs sévères.

 

 

Quel lien entre jambe engourdie et hernie discale ?

 

Le système nerveux parcourt tout le corps en se greffant sur les vertèbres par les ganglions nerveux qui atteignent également les organes internes.

 

Le bien-être du système nerveux a donc des répercussions sur le bien-être de l’ensemble du corps. Les nerfs s’étendent de la moelle épinière jusqu’aux extrémités : si, pour diverses raisons, un disque intervertébral se bombe ou si une hernie appuie sur le nerf sciatique, la douleur peut également toucher les fesses, les jambes et le dos.

À LIRE :   Hernie discale et sport : Font-ils bon ménage ?

 

Une hernie discale peut provoquer de nombreux maux de dos. Mais saviez-vous qu’elle peut également provoquer des engourdissements dans les jambes ?

 

douleur de type lombosciatique
Source

 

L’irritation du nerf sciatique due à une hernie discale est une affection courante qui peut provoquer des paresthésies ou des perturbations de l’influx nerveux. Lorsqu’un disque de la colonne vertébrale fait une hernie ou se rompt, il peut exercer une pression sur le nerf sciatique et provoquer des douleurs, des engourdissements, des picotements et une faiblesse dans la jambe concernée.

 

Derrière des symptômes tels que les fourmillements, peuvent se cacher divers problèmes autres que la hernie discale. On pense notamment à une atteinte neurologique, une carence en vitamines, un accident vasculaire cérébral, le syndrome des jambes sans repos, ou encore des problèmes circulatoires.

 

Dans les cas les plus graves, le patient peut être incapable de bouger la jambe du tout.

 

 

Quels sont les symptômes accompagnés ?

 

L’engourdissement des jambes peut souvent être accompagné d’autres symptômes, tels que des sensations de choc électrique, des douleurs dans la jambe, une faiblesse ou des picotements et un engourdissement dans le pied et les orteils. Ces autres symptômes peuvent aider à mieux cerner la cause sous-jacente de l’engourdissement de la jambe.

 

Par exemple, si l’engourdissement est accompagné d’une sensation de choc électrique, cela peut indiquer un problème nerveux. Les paresthésies pourrait également provenir d’une atteinte circulatoire, ou encore musculaire.

 

lumbago sciatique

 

Il est donc important de prêter attention à tout autre symptôme d’accompagnement afin de mieux comprendre la cause de l’engourdissement de la jambe.

 

 

Jambe engourdie et hernie discale : Que faire ?

 

Tout engourdissement de la jambe doit être examiné par un médecin pour s’assurer qu’il n’est pas causé par une affection plus grave, comme un caillot de sang. Toutefois, s’il est établi que l’engourdissement est dû à une hernie discale, plusieurs mesures peuvent être prises pour obtenir un soulagement.

 

consultation médicale chez le médecin
Source

 

Tout d’abord, il est important de reposer la jambe affectée autant que possible et d’éviter toute activité susceptible d’aggraver la situation. On peut également appliquer de la glace sur la zone pendant 15 à 20 minutes à la fois pour aider à réduire l’inflammation. L’application se fait généralement au niveau lombaire car les engourdissements originent d’un problème à ce niveau.

 

Dans certains cas, des analgésiques en vente libre peuvent être recommandés. Si l’engourdissement persiste ou s’aggrave, il est important de consulter un médecin dès que possible pour une évaluation plus approfondie.

 

Dans ce cas, votre médecin peut demander des tests cliniques et d’imagerie médicale pour avoir une meilleure idée de ce qui se passe. Si les tests sont normaux, l’engourdissement peut être dû à un problème temporaire comme l’anxiété ou la déshydratation.

 

En revanche, si les tests révèlent un problème plus grave, comme une hernie discale ou une affection inflammatoire, votre médecin élaborera un plan de traitement en conséquence. Dans tous les cas, il est important de consulter votre médecin pour vous assurer que l’engourdissement ne disparaît pas de lui-même.

 

 

Comment traiter la hernie discale ?

 

Le traitement conservateur de la hernie discale

 

Une hernie discale peut être une affection douloureuse et débilitante. Cependant, il existe un certain nombre de traitements conservateurs qui peuvent aider à soulager la douleur et à améliorer le fonctionnement. L’un des traitements les plus courants est la kinésithérapie.

 

La thérapie par la chaleur et la glace peut également être utile pour réduire la douleur et l’inflammation. L’application de glace pendant 20 minutes à la fois, plusieurs fois par jour, peuvent aider à engourdir la douleur et à réduire le gonflement.

À LIRE :   Pincement discal : Exercices efficaces pour se soulager

 

L’application de chaleur pendant 20 minutes à la fois peut aider à relâcher les muscles tendus et à augmenter le flux sanguin dans la région. Grâce à ces traitements conservateurs, de nombreuses personnes parviennent à soulager leur hernie discale sans avoir recours à la chirurgie.

 

Le traitement médicamenteux de la hernie discale

 

Les options de traitement d’une hernie discale varient en fonction de l’intensité des symptômes. Par exemple, si la douleur et l’inflammation sont les principales préoccupations, des anti-inflammatoires en vente libre ou sur ordonnance peuvent être recommandés.

 

medicaments

 

Si des spasmes musculaires sont également un problème, des relaxants musculaires peuvent être ajoutés au plan de traitement.

 

Dans les cas où la douleur est plus intense, des opioïdes peuvent être prescrits. Des antidépresseurs et des antiépileptiques peuvent également être utilisés dans certains cas pour aider à contrôler la douleur nerveuse.

 

En définitive, l’objectif du traitement est de réduire la douleur et d’améliorer la fonction. Une variété de médicaments différents peuvent être utilisés pour atteindre cet objectif.

 

Traitement de la hernie discale par différentes thérapies

 

Vous avez peut-être essayé des médicaments en vente libre et n’avez constaté que peu ou pas d’amélioration. Si c’est le cas, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel.

 

  • Les physiothérapeutes (kinésithérapeutes) se concentrent sur des exercices et des étirements qui renforcent les muscles autour de la colonne vertébrale, assurant ainsi soutien et stabilité.

 

  • Les ostéopathes utilisent des techniques de manipulation pour améliorer l’alignement et soulager la douleur.

 

  • Les chiropraticiens utilisent également la manipulation, ainsi que l’ajustement, pour améliorer l’alignement et la fonction de la colonne vertébrale.

 

  • Les massothérapeutes utilisent des massages doux ou profonds pour détendre les muscles et soulager la douleur.

 

Avec le traitement adéquat, vous pouvez trouver un soulagement à votre hernie discale et reprendre votre vie.

 

Le traitement de la hernie discale : Appareillages et gadgets

 

En fonction de la gravité de votre état, il existe un certain nombre de traitements différents. Pour les personnes souffrant de formes légères d’hernie discale, une ceinture lombaire peut suffire à les soulager. Ce type de dispositif se porte autour de la taille et aide à soutenir le bas du dos, ce qui soulage la pression exercée sur les disques.

 

Pour les personnes souffrant de formes plus graves d’hernie discale, des dispositifs de traction peuvent être recommandés. Ces dispositifs fonctionnent en étirant doucement la colonne vertébrale, ce qui peut aider à réduire la pression sur les disques et à soulager la douleur.

 

Il existe un certain nombre de dispositifs de traction différents, il est donc important de demander à votre médecin lequel vous conviendrait le mieux.

 

Cependant, Si les dispositifs tels que les ceintures lombaires et les appareils de traction peuvent être utiles pour soulager les personnes souffrant d’une hernie discale, ils ont toutefois des limites.

 

Par exemple, les ceintures lombaires ne peuvent être portées qu’un certain temps chaque jour, et une utilisation excessive peut en fait aggraver la douleur. Les dispositifs de traction ont également des limites : ils ne sont pas forcément efficaces pour tout le monde et ils peuvent être coûteux.

 

Vous n’aimez pas les appareils ? faites des exercices au même effet !

 

Il existe un certain nombre d’exercices qui peuvent aider à reproduire l’effet de la traction lombaire et à soulager la douleur due à une hernie discale. L’un de ces exercices consiste à placer deux chaises dos à dos, le dossier des chaises soutenant les bras.

À LIRE :   Signe de Léri : Dépister une hernie discale ou cruralgie

 

Un autre exercice est le Swiss ball pull-up, qui consiste à s’allonger sur le ventre sur une grosse balle rebondissante, la tête en avant et les pieds touchant à peine le sol.

 

traction lombaire sur ballon suisse

 

En définitive, ces exercices peuvent apporter un soulagement significatif  (bien que temporaire) aux personnes souffrant d’une hernie discale.

 

Soulager une hernie discale : Appareils de massage

 

Une fois qu’un disque est hernié, il faut parfois des semaines, voire des mois, pour que la douleur disparaisse. De nombreuses personnes ont recours à la massothérapie pour soulager la douleur causée par une hernie discale. Les appareils de massage tels que les pistolets de massage deviennent de plus en plus une option populaire pour la massothérapie à domicile.

 

therapeute pistolet de massage

 

Ces appareils utilisent diverses techniques de massage, comme le shiatsu et les massages par roulement, pour soulager la douleur. Certains appareils sont même dotés de réglages de chaleur pour détendre davantage les muscles.

 

Il faut noter que les massages aident généralement à réduire la douleur de façon temporaire, et qu’ils doivent être associés à une approche active pour en tirer les meilleurs bénéfices. En effet, ils ne font pas l’unanimité d’un point de vue scientifique, et ne traitent presque jamais la cause principale de la hernie discale.

 

Soulager une hernie discale : Stimulateur électrique (TENS)

 

Le TENS est une machine qui utilise des électrodes pour stimuler les muscles et les nerfs de la région lombaire, ou de toute autre zone affectée. Les impulsions électriques contribuent à empêcher les signaux de douleur d’atteindre le cerveau, ce qui vous procure un soulagement bienvenu.

 

tens pour douleurs au dos

 

En outre, les traitements TENS peuvent contribuer à réduire l’inflammation et à favoriser la guérison en stimulant le flux sanguin vers la zone affectée.

 

Comme pour les massages, le TENS soulage temporairement les symptômes dans la majorité des cas, et doit idéalement être utilisé en complément d’une approche proactive basée sur des exercices thérapeutiques et des modifications apportées au quotidien (posture, sommeil, stress, etc.).

 

Les traitements invasifs pour hernie discale : est-ce efficace ?

 

Il existe un certain nombre de traitements invasifs de la hernie discale, et choisir le bon peut être une décision difficile. L’une des options est la chirurgie, qui consiste à pratiquer une incision dans le dos et à retirer la hernie discale.

 

discectomie
On retire le disque (ou une partie du disque) qui irrite le nerf en raison d’une hernie discale.

 

Elle est généralement considérée comme une solution de dernier recours, car elle est très invasive et comporte un risque de complications graves. Une autre option est la décompression discale percutanée au laser, qui consiste à insérer un laser dans le disque pour le rétrécir.

 

Cette procédure est moins invasive que la chirurgie, mais elle peut être très coûteuse et ne pas être couverte par les assurances.

 

La troisième option est la fusion vertébrale (arthrodèse lombaire), qui consiste à fusionner les vertèbres pour stabiliser la colonne vertébrale. Cette procédure est également très invasive et comporte un risque de complications graves.

 

En fin de compte, la décision de choisir un traitement doit être prise par un médecin qualifié après un examen minutieux des risques et des avantages.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?