mal de dos et parkinson

Mal de dos après une prothèse de hanche : Quel lien ?

La chirurgie de remplacement de la hanche est l’une des procédures chirurgicales les plus efficaces disponibles aujourd’hui. C’est un moyen rentable d’éliminer les douleurs liées à l’arthrose de hanche, et d’améliorer la fonction articulaire.

 

Cependant, le mal de dos est une complication fréquente après une chirurgie de remplacement de la hanche.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

 

Dans cet article, nous allons explorer les causes possibles du mal de dos après une prothèse de la hanche et fournir des conseils sur la façon de gérer les douleurs.

Anatomie de la colonne lombaire et de la hanche : Définition

 

La colonne lombaire est composée de cinq vertèbres, qui sont les os qui constituent la colonne vertébrale. Ces vertèbres sont empilées les unes sur les autres et sont séparées par des disques intervertébraux.

 

anatomie des disques intervertébraux et de la colonne vertébrale

 

Les disques agissent comme des coussins entre les vertèbres et aident à absorber les chocs. La colonne lombaire est reliée au bassin par l’articulation de la hanche.

 

L’articulation de la hanche est une articulation à rotule, ce qui signifie qu’elle permet une grande amplitude de mouvement. La tête du fémur, ou os de la cuisse, s’insère dans la cavité, qui est formée par l’acétabulum.

 

anatomie de la hanche

 

L’articulation de la hanche est maintenue par des ligaments et des muscles. Les muscles qui s’attachent au pelvis sont connus sous le nom de fléchisseurs de la hanche. Ils comprennent les muscles iliaque et psoas.

 

Ces muscles aident à soulever la jambe lorsque nous marchons ou courons. La colonne lombaire et la hanche travaillent ensemble pour supporter notre poids et nous permettre de bouger nos jambes dans une large gamme de mouvements.

 

 

Tout savoir sur la Prothèse de hanche

 

La prothèse totale de hanche, également appelée arthroplastie de la hanche, est une intervention chirurgicale au cours de laquelle l’articulation de la hanche est remplacée par un implant artificiel.

 

prothèse de hanche

 

Cette chirurgie est généralement pratiquée pour soulager la douleur et restaurer la fonction de l’articulation de la hanche.

À LIRE :   Un psy pour soigner mon dos?

 

Votre médecin peut également vous recommander une prothèse de la hanche si vous souffrez d’une fracture de la hanche ou d’une arthrite de la hanche qui ne répond pas aux autres traitements

 

Lors d’une arthroplastie totale de la hanche, votre chirurgien pratiquera une incision sur le côté de l’articulation de votre hanche et insérera des implants métalliques pour remplacer la partie boule et la partie cavité de votre articulation. La nouvelle boule est fixée à une tige insérée dans le noyau creux de votre fémur.

 

prothèse de hanche

 

Une coque métallique avec un revêtement en plastique, appelée cupule, est insérée dans la partie cavité de votre os pelvien. Dans certains cas, un matériau semblable à du ciment peut être utilisé pour maintenir ces nouvelles pièces en place.

 

Quelles sont les éventuelles complications ?

 

Après une arthroplastie totale de la hanche, vous aurez probablement besoin de béquilles ou d’un déambulateur pendant plusieurs semaines, le temps que votre nouvelle hanche guérisse dans sa cavité. Vous devrez également limiter le poids que vous mettez sur votre nouvelle articulation pendant un certain temps.

 

marche après une chirurgie de hernie inguinale

 

La kinésithérapie (physiothérapie) est un élément important du rétablissement après une prothèse totale de hanche. Un kinésithérapeute vous aidera à retrouver la force et le mouvement de votre nouvelle articulation de la hanche

 

  • Spasme musculaire : Les douleurs dorsales sont une complication fréquente après une arthroplastie de la hanche. La cause la plus fréquente de douleurs dorsales après une arthroplastie de la hanche est le spasme musculaire. Le spasme musculaire est un état dans lequel les muscles se contractent involontairement. Il peut être causé par une irritation nerveuse, une inflammation ou une blessure.

 

  • Les lésions nerveuses : Les lésions nerveuses sont une autre cause possible de douleurs dorsales après une arthroplastie de la hanche. Une lésion nerveuse peut se produire lorsque les nerfs au niveau dorsal sont étirés compressé ou pincé. Elle peut également se produire lorsque l’apport sanguin aux nerfs est interrompu. Les lésions nerveuses peuvent provoquer des douleurs, des engourdissements ou des picotements.

 

 

Lombalgie post chirurgie de prothèse de hanche

 

Le rétablissement après une opération de remplacement de la hanche prend du temps. Un certain nombre de mesures peuvent être prises pour accélérer le processus et permettre aux patients de se remettre sur pied le plus rapidement possible.

À LIRE :   Quel médicament pour mon mal de dos? (Bienfaits et limites)

 

L’une des choses les plus importantes à faire est d’y aller doucement et de laisser le corps compenser la nouvelle articulation. Le corps va subir de nombreux changements au fur et à mesure qu’il s’adapte à la nouvelle articulation de la hanche. La lombalgie, ou douleur lombaire, est fréquent pendant cette période.

 

Les complications possibles

 

Si la boiterie initiale associée à l’opération peut provoquer une gêne, celle-ci devrait s’améliorer à mesure que vous vous rétablissez et reprenez des forces.

 

Dans certains cas, cependant, la lombalgie peut persister ou s’aggraver, entraînant des douleurs importantes et des problèmes de mobilité.

 

mal de dos

 

Si vous souffrez d’une lombalgie post-chirurgical, il existe un certain nombre de traitements qui peuvent vous soulager. Il s’agit notamment de la kinésithérapie (physiothérapie), des exercices d’étirement et des médicaments contre la douleur.

 

Une faiblesse musculaire des muscles fessiers peut jouer un rôle dans l’apparition de la lombalgie. Cela est dû au fait que ces muscles sont indirectement responsables du soutien de la colonne vertébrale.

 

En outre, une raideur de la hanche peut également entraîner une lombalgie. En effet, cette raideur peut exercer une compensation excessive des articulations et muscles situés dans la région lombaire.

 

Par conséquent, il est important de garder ces éléments à l’esprit lorsque survient une lombalgie post-chirurgicale. Prendre soin de soi et être attentif aux causes de cette douleur peut faciliter le rétablissement.

 

 

Que faire dans le cas de douleurs lombaires après une chirurgie de prothèse de hanche ?

 

Après une arthroplastie de la hanche, certaines mesures peuvent être prises pour soulager la lombalgie en question.

 

Consultez un médecin

 

Si vous ressentez des douleurs lombaires après une arthroplastie de la hanche, il est important d’en parler à votre médecin. Il pourra déterminer la cause de votre douleur et vous recommander les meilleures options de traitement. Les traitements pour les douleurs dorsales peuvent inclure des analgésiques en vente libre, une thérapie physique ou une chirurgie.

 

medecin examinant l'imagerie medicale du dos de son patient

 

Le mal de dos est une plainte courante entendue par de nombreux chirurgiens orthopédistes. Si certaines douleurs dorsales peuvent être des résidus de l’affection préexistante qui a justifié la pose d’une prothèse de hanche, d’autres sources de douleurs dorsales peuvent apparaître après l’opération. La lombalgie, en particulier, peut entraver la rééducation et la guérison après une chirurgie de la hanche. Il est donc important d’avoir un plan pour traiter ce problème s’il se présente.

À LIRE :   Mal de dos quand je marche : Causes (et que faire ?)

 

 

Les stratégies conventionnelles de gestion de mal de dos

 

Il existe quelques stratégies conventionnelles pour gérer la lombalgie. Il s’agit notamment des stratégies suivantes :

 

soulager un mal de dos rapidement

 

  • Le repos : cela peut être conseillé pendant une courte période après l’opération si la douleur est intense. Cependant, le repos au lit pendant plus d’un jour ou deux peut en fait aggraver la douleur

 

  • La glace et la chaleur : elles peuvent être appliquées sur la zone affectée pendant 20 à 30 minutes d’affilée pour aider à réduire l’inflammation et la douleur

 

  • Exercice : une fois que la douleur initiale s’est atténuée, des exercices doux peuvent aider à renforcer les muscles autour de la hanche, ce qui peut contribuer à maximiser la mobilité et la force de la hanche (en respectant protocole post-opératoire) et soutenir l’articulation et à réduire le stress sur la zone lombaire.

 

  • Médicaments anti-douleur : des médicaments en vente libre ou sur ordonnance peuvent être recommandés pour aider à gérer les niveaux de douleur.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...