Nerf glutéal (fessier) : Définition et anatomie

Nerf glutéal (fessier) : Définition et anatomie

Les nerfs glutéaux ou fessiers supérieurs et inférieurs sont des nerfs exclusivement moteurs issus du plexus lombo-sacré. Rappelons que ce dernier est formé par les branches ventrales des racines nerveuses rachidiennes de L4 à S4.

 

Les nerfs glutéaux naissent au niveau de la région lombo-sacrée. Ils sortent du bassin par un orifice appelé « grand foramen sciatique ». Ils traversent ensuite le muscle piriforme avant de donner des branches destinées à l’innervation motrice des muscles fessiers.

Nerf glutéal supérieur

 

Le nerf glutéal supérieur (ou fessier supérieur) est une branche motrice de plexus lombo-sacré qui nait des divisions postérieures des racines nerveuses L4, L5 et S1.

 

Sur son trajet, le nerf glutéal supérieur traverse le grand foramen sciatique en compagnie de l’artère et de la veine fessières supérieures.

 

Il passe ensuite au-dessus du muscle piriforme pour se diviser en deux branches motrices :

 

  • Une branche supérieure destinée à l’innervation du muscle moyen fessier.
  • Une branche inférieure destinée à l’innervation du muscle petit fessier et du tenseur du fascia lata.

 

Le nerf glutéal supérieur en bref :

 

  • Origine : plexus lombo-sacré L4 à S1.
  • Branches : supérieure et inférieure.
  • Fonction : innervation du moyen fessier.
  • Notion importante : il traverse le grand foramen sciatique (vulnérabilité aux traumatismes).

 

 

Nerf glutéal inférieur

 

Le nerf glutéal intérieur est également issu du plexus lombo-sacré, plus précisément des divisions postérieures des racines nerveuses antérieures L5, S1 et S2.

 

 

nerf glutéal inférieur
Source

 

Après avoir quitté la cavité pelvienne via la grande échancrure sciatique, il passe en dessous du muscle piriforme et se termine en donnant des branches motrices pour l’innervation du muscle grand fessier.

 

Le nerf glutéal inférieur en bref :

 

  • Origine : plexus lombo-sacré L5 à S2.
  • Branches : branches destinées au muscle grand fessier.
  • Fonction : innervation motrice du muscle grand fessier uniquement.
  • Notion importante : il passe au-dessous du muscle piriforme (possible irritation ou compression par ce dernier lors du syndrome du piriforme).

 

 

Pathologies du nerf glutéal

 

L’atteinte du nerf glutéal supérieure est assez rare. Elle s’observe essentiellement lors des fractures du bassin (particulièrement celles siégeant au niveau du grand foramen sciatique où chemine le nerf glutéal supérieur) ou autres traumatismes de la fesse.

 

Par contre, les atteintes du nerf glutéal inférieur sont plus fréquentes. Elles sont représentées principalement par le syndrome du piriforme.

 

douleur à la hanche
Source

 

Le «syndrome du piriforme» est une affection caractérisée par la compression et l’irritation du nerf sciatique, mais aussi du nerf glutéal inférieur par le muscle piriforme.

 

On désigne parfois ce syndrome par le terme « pseudo-sciatique », car il est fréquent qu’il soit diagnostiqué à tort comme une sciatique vu leurs tableaux cliniques très similaires, avec notamment des douleurs fessières.

 

Ce syndrome peut également se manifester par une faiblesse du muscle moyen fessier se remarquant surtout lors de l’abduction de la hanche (éloigner la jambe de l’axe du corps).

 

Par ailleurs, le patient souffrant d’une compression du nerf glutéal inférieur secondaire à un syndrome du piriforme peut présenter une démarche dandinante visant à compenser la défaillance motrice du muscle fessier.

 

 

Référence

 

[1]      P. Bauer, « Syndrome du muscle piriforme (pyramidal du bassin) à l’usage des proctologues », in pie, 2001, vol. 1, p. 9

[2]     « Superior Gluteal Nerve – an overview | ScienceDirect Topics ». https://www.sciencedirect.com/topics/neuroscience/superior-gluteal-nerve (consulté le 6 juillet 2022).

[3]     M. Diop, B. Parratte, L. Tatu, F. Vuillier, A. Faure, et G. Monnier, « Anatomical bases of superior gluteal nerve entrapment syndrome in the suprapiriformis foramen », Surgical and Radiologic Anatomy, vol. 24, no 3, p. 155‑159, 2002.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3.5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?