Tassement vertébral de A à Z : conduite à tenir

Tassement vertébral de A à Z : conduite à tenir

 

Le tassement vertébral ou tassement des vertèbres est une fracture assez fréquente de la colonne vertébrale. Il est souvent lié à l’âge. Il est l’une des principales sources de douleurs dorsales et vertébrales chez les personnes de plus de 60 ans. Dans cet article, nous allons faire le point sur ce trouble de la colonne vertébrale.

Qu’est-ce qu’un tassement vertébral ?

 

Le tassement vertébral est une fracture du corps vertébral d’une vertèbre. Il se caractérise par une diminution de la hauteur et une déformation de cette dernière. Il est souvent lié à la compression du corps de la vertèbre. Autrement dit, une compression au niveau de la partie volumineuse et solide qui supporte le poids de l’axe squelettique.

 

cyphoplastie
Source

 

L’ostéoporose, une maladie des os est l’une des causes les plus fréquentes du tassement vertébral, en particulier chez les personnes âgées plus de 65 ans. Elle se traduit par la diminution de la masse osseuse accompagnée par une dégradation de la structure interne des os. Ainsi, les os se fragilisent et deviennent plus sensibles à la fracture.

 

Le tassement vertébral peut également être lié à :

 

  • un traumatisme (une chute ou un choc au niveau des vertèbres)
  • un cancer des os ou une métastase osseuse
  • le tabagisme
  • l’alcoolisme
  • un déficit en œstrogène
  • la ménopause précoce
  • une sédentarité
  • une faible masse corporelle

 

 

Les symptômes d’un tassement vertébral

 

Dans certains cas, le tassement vertébral passe inaperçu et ne présente pas de symptômes. Dans d’autres cas, il se traduit par des douleurs légères ou violentes au niveau du dos, plus précisément, au niveau de la colonne vertébrale. Les douleurs peuvent diminuer en s’allongeant sur le dos. Elles peuvent également s’irradier jusqu’aux côtes et gêner la marche.

 

douleur dans le bas du dos

 

Le tassement vertébral peut également provoquer une cyphose dorsale. Il s’agit d’une exagération de la courbure de la colonne vertébrale qui entraine un arrondissement de la région dorsale.

 

 

Comment se fait le diagnostic ?

 

Le diagnostic du tassement vertébral peut être confirmé par des examens d’imagerie médicale : radiographie, scanner, IRM (imagerie par résonance magnétique).

 

Une radiographie de la région dorsale est le premier examen à préconiser. Elle permet de rechercher la forme typique de la vertèbre en se focalisant sur le nombre, les contours et la hauteur d’une ou des vertèbres affectées.

 

imagerie suite à une entorse cervicale

 

L’IRM, quant à elle, consiste à déterminer la cause et à estimer le moment où s’est produite la fracture. Elle va vous permettre d’affirmer si les fractures sont récentes ou non. Cela aide surtout à la prescription du traitement. Cet examen permet également de rechercher une compression de la moelle épinière.

 

Le scanner est aussi indispensable pour mieux caractériser la fracture, cibler certaines formes de cancer et vérifier l’intégrité des vertèbres. Il consiste surtout à étudier avec précision les vertèbres et cibler les fractures.

 

 

Quelles sont les complications possibles ?

 

Le tassement vertébral provoque rarement des complications dramatiques. Il est fréquent, mais dans la majorité des cas, il ne se complique pas. Pourtant, il existe quelques formes plus compliquées du tassement des vertèbres.

 

Une hernie intra-spongieuse

 

La hernie intra-spongieuse correspond à une saillie d’un disque intervertébral à travers le corps de la vertèbre sous-jacente. Ainsi, elle atteint la colonne vertébrale. Elle est fréquente chez les adolescents.

 

En raison de la diminution de la hauteur de la vertèbre, le tassement vertébral permet la formation de la hernie intra-spongieuse. Cette dernière est visible par une radiographie du rachis vertébral. Elle peut entrainer des douleurs et une déformation des vertèbres.

 

Pour tout savoir sur la hernie intra-spongieuse, consultez l’article suivant.

 

Une arthrose vertébrale

 

L’arthrose vertébrale désigne une usure chronique des vertèbres. Elle se situe souvent au niveau des apophyses articulaires postérieures. Elle provoque une douleur au niveau des cervicales ou cervicalgie (raideur de la nuque, maux de tête) et une lombalgie (crises douloureuses aiguës).

 

Une fracture

 

En cas de tassement vertébral et sous l’effet d’un choc violent, la vertèbre peut se casser ce qui entraine une vive douleur rachidienne. Celle-ci peut être accompagnée par des complications neurologiques telles que des douleurs radiculaires, des paralysies, des troubles sensitifs ou vésico-sphinctériens.

 

Cette fracture peut se produire sur un os normal, mais également sur un os pathologique. Dans ce dernier cas, elle survient à la suite d’un traumatisme.

 

Pour tout savoir sur la fracture de la vertèbre, consultez l’article suivant.

 

Autres

 

Le temps que le tassement vertébral soit pris en charge correctement, il peut y avoir des complications potentiellement graves. Entre autres, une infection de la vertèbre est susceptible de survenir. Également, la résine peut passer au travers de la fracture et provoquer une compression au niveau des nerfs ou de la moelle épinière.

 

Lorsque les douleurs ont de nombreuses origines, il est souvent plus difficile de les calmer.

 

 

Traitement et conduite à tenir devant un tassement vertébral

 

Un exercice de traction

 

Le mode de vie au travail ou en dehors, la position de bipède, de nombreux facteurs peuvent soumettre des pressions sur la colonne vertébrale. En cas de tassement vertébral, les disques intervertébraux diminuent de volume ce qui est responsable de la douleur dorsale. D’où l’intérêt de faire une traction pour recréer l’espace entre les disques.

 

exercice de traction à la barre

 

La suspension à une barre d’une traction semble efficace pour décompresser la colonne vertébrale. Pour faciliter un peu la tâche, vous pouvez mettre un banc en dessous d’une barre de traction pour que vous puissiez attraper la barre avec les deux mains. Suspendez-vous de tout votre poids en conservant vos pieds sur le banc et en soufflant. Veillez à ce que votre dos se tienne bien droit. Tenez cette position une vingtaine de secondes et répétez-la trois fois.

 

Le port de corset

 

Le port d’un corset dorsal aide à maintenir votre dos en extension, notamment pour éviter la compression de la partie antérieure des vertèbres. Il permet aussi de soulager les douleurs dorsales. L’efficacité du corset dans le cas du tassement vertébral est ressentie dans les premières semaines d’utilisation.

 

corset après une arthrodèse lombaire

 

Assurez-vous de suivre les recommandations du médecin en relation avec le port du corset, car une utilisation excessive peut provoquer de la raideur et de l’atrophie.

 

Le traitement en kinésithérapie

 

Le traitement kinésithérapique du tassement vertébral est à la fois préventif et curatif. Il existe de nombreux exercices proposés en kinésithérapie pour décompresser la colonne vertébrale.

 

L’enroulé du dos sur un ballon swissball

 

Cet exercice consiste à s’allonger sur le ventre sur un ballon d’exercice. Relâchez complètement vos bras ainsi que votre tête en expirant. Le bassin au sommet du ballon, déplacez votre poids d’avant en arrière. Ce mouvement a pour but de varier les zones de décontractions. Tenez entre 20 secondes à une minute selon votre capacité et répétez l’exercice trois fois.

 

La suspension avec anneaux

 

Cet exercice nécessite deux anneaux de gymnastiques. Placez les anneaux à un niveau où vos pieds touchent le sol en flexion. Attrapez les anneaux et suspendez-vous. Votre tronc doit être perpendiculaire au sol. Ouvrez votre hanche droite pour relâcher les tensions de la partie basse de votre lombaire droite. Tenez cette position 20 à 30 secondes et passe de l’autre côté (gauche) avec le même mouvement. Effectuez cet exercice trois fois et alternez l’ouverture à droite et à gauche.

 

Les traitements naturels d’un tassement vertébral

 

Les produits naturels

 

Certains produits naturels sont des antalgiques et permettent de soulager les douleurs liées à un tassement vertébral. Le crème d’arnica, le baume de tigre et certaines huiles essentielles comme celui de lavande vraie, d’ylang-ylang, de gaulthérie ou de thym vulgaire peuvent dans ce cas vous aider.

 

produits naturels pour le dos

 

La glucosamine

 

La glucosamine est une substance naturellement produite par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine. Elle joue un rôle primordial dans le maintien de l’intégrité du cartilage de toutes les articulations y compris celle des vertèbres.

 

Elle prouve son efficacité dans le soulagement des symptômes de l’arthrose, mais également ceux du tassement des vertèbres.

 

 

Sources 

 

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=tassement-vertebres#:~:text=Le%20tassement%20de%20vert%C3%A8bres%20est%20un%20type%20de%20fracture%20sp%C3%A9cifique,poids%20de%20l’axe%20squelettique.

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/douleur/2617987-tassement-vertebral-symptomes-evolution-consequences-prise-en-charge/

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2640777-hernie-intra-spongieuse-definition-symptomes-cause-traitement-operation-chirurgie/#:~:text=La%20hernie%20intra%2Dspongieuse%20d%C3%A9signe,%C3%A9piphysite%20vert%C3%A9brale%20douloureuse%20des%20adolescents.