Hernie intra spongieuse : C’est quoi, et comment la traiter ?

Hernie intra spongieuse : C’est quoi, et comment la traiter ?

 

La hernie intra spongieuse est une condition peu connue, et très différente de la hernie discale typique qu’on connaît tous.

 

Si on vous a diagnostiqué une hernie intra spongieuse (également appelée hernie de Schmorl ou nodule de Schmorl), vous vous demandez probablement ce que c’est. Quels sont les causes ? Est-ce grave ? Et surtout, comment la traiter ?

 

Cet article vulgarisé vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la hernie intra spongieuse, depuis le diagnostic jusqu’aux différents traitements pour aller mieux.

 

Définition et anatomie

Causes de hernie intra spongieuse

Symptômes

Diagnostic

Traitement de la hernie intraspongieuse

 

Bonne lecture !

 

 

Définition et anatomie

 

Avant de parler de la hernie intra spongieuse, il convient de réviser certaines notions d’anatomie qui vous permettront de mieux comprendre cette condition.

 

Le rachis (ou colonne vertébrale) est composé de vertèbres superposées. La région cervicale (le cou) comprend 7 vertèbres numérotées entre C1 et C7. La région thoracique (ou dorsale), quant à elle, comprend 12 vertèbres numérotées entre T1 et T12 (ou encore D1 à D12 selon les nomenclatures). Ensuite, la région lombaire (le bas du dos) compte 5 vertèbres numérotées entre L1 et L5. Finalement, la région sacrée (composée du sacrum) compte 5 vertèbres soudées (quoique numérotées entre S1 et S5)

 

Entre chaque vertèbre, il existe un disque intervertébral. Par exemple, on appelle disque C4-C5 le disque qui se situe entre les vertèbres cervicales C4 et C5. Au niveau du cou. Ou encore, le disque T-T12 se trouve entre les vertèbres thoracique T11 et T12. Dernier exemple: le disque intervertébral L5-S1 se trouve entre la dernière vertèbre lombaire (L5) et la première vertèbre sacrée (S1).

 

anatomie du disque intervertébral incluant le noyau et l'anneau fibreux
Schéma du disque intervertébral

 

En résumé, les disques intervertébraux sont des structures situées entre 2 vertèbres consécutives. Lorsqu’on étudie la composition de ces disques, on aperçoit qu’ils ressemblent à des coussinets. Plus spécifiquement, ils sont composés d’un noyau gélatineux (Nucleus pulposus) dans la région centrale, entourée d’un anneau fibreux (Annulus fibrosus).

 

Mais à quoi servent les disques intervertébraux? Parmi leurs rôles, nous comptons notamment:

 

Rôle des disques intervertébraux:

 

-La séparation des vertèbres de la colonne vertébrale

-L’absorption des chocs lors des mouvements impliquant un impact (marche, course, saut, etc.)

-La répartition des pressions grâce au noyau gélatineux

-La mobilité entre les vertèbres

 

Ce qu’il faut retenir, c’est que le noyau gélatineux peut se déplacer à l’intérieur du disque. Ce déplacement peut parfois être à l’origine de pathologies discales.

 

Hernie intra spongieuse (et différence avec la hernie discale typique)

 

Typiquement, une hernie discale se produit quand l’anneau fibreux entourant le disque intervertébral est fissuré, et permet au noyau gélatineux de passer à travers ses fibres. La plupart du temps, cette migration du noyaux se fait latéralement, et cause parfois une irritation d’une racine nerveuse adjacente.

 

hernie discale cervicale provoquant des douleurs dans la nuque

 

En revanche, dans le cas de la hernie intra spongieuse, le glissement du noyau gélatineux ne se fait PAS latéralement. Plutôt, le noyaux migre vers le bas (ou parfois le haut) en direction de la vertèbre adjacente. Elle pénètre ensuite le corps vertébral de cette vertèbre.

 

hernie intra spongieuse
Source

 

Bien que la hernie intra spongieuse puisse se développer n’importe où au niveau la colonne vertébrale, elle touche principalement les vertèbres dorsales et lombaires (près de la jonction dorso-lombaire). 

 

Il s’agit d’une condition plus fréquente qu’on puisse l’imaginer. En effet, on a retrouvé des hernies intra spongieuses chez 75% des corps étudiés lors de l’autopsie, et ce, peu importe l’âge du sujet ! 

 

 

Causes de hernie intra spongieuse

 

La cause exacte des hernies intra spongieuses n’a pas encore été identifiée.

 

Cependant, certains facteurs peuvent influencer l’apparition de la hernie intra spongieuse. On pense aux forces verticales appliquées au niveau de la colonne vertébrale (par exemple, la marche ou la position debout prolongée, les sauts, etc.). En effet, des forces excessives et répétées pourraient affaiblir les corps vertébraux et favoriser l’apparition de hernie intraspongieuse. 

 

Outre les forces de compression sur la colonne vertébrale, d’autres facteurs peuvent contribuer à l’affaiblissement du plateau vertébral :

  • Tout trouble structurel de la colonne vertébrale
  • Maladie de Scheuermann 
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Tout trouble métabolique des os (par exemple, l’ostéoporose)
  • Dégénérescence discale et arthrose
  • un traumatisme 
  • les infections  (à ne pas confondre avec la spondylodiscite)
  • une tumeur

 

 

 

Symptômes

 

Étonnement, la hernie intra spongieuse est souvent asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle ne provoque aucun symptôme chez l’individu atteint de cette condition. D’ailleurs, la plupart des personnes ignorent qu’elles ont une hernie intra spongieuse : elle est souvent découverte de manière fortuite lors d’un  examen radiologique effectué pour une autre raison.

 

Si vous souffrez de douleur lombaire ou mal de dos, il faut savoir que la hernie intra spongieuse n’est pas forcément la responsable des responsables. En effet, les lombalgies sont complexes et dépendent de plusieurs facteurs.

Par contre, il arrive que la hernie intra spongieuse provoque des symptômes dans certains cas. Des douleurs dans le bas du dos peuvent parfois apparaître en raison d’une inflammation du plateau vertébrale de la vertèbre concernée.

 

Plus rarement, le disque atteint peut s’infecter et provoquer indirectement une irritation des nerfs correspondants. Ceci peut entraîner une douleur qui irradie dans la jambe, associé à des engourdissements et/ou une faiblesse des membres inférieurs.

 

 

Diagnostic 

 

La hernie intra spongieuse peut être détectée par plusieurs examens d’imagerie médicale. L’imagerie de choix est l’IRM, mais on peut parfois l’observer sur une radiographie ou un scanner.

 

Tel que mentionné précédemment, la hernie intra spongieuse pourrait être asymptomatique, et donc pas responsable de symptômes du patient. Pour savoir si c’est bel et bien la hernie intra spongieuse qui est la source des douleurs, le médecin pourrait réaliser un examen clinique associé à des tests comme un discogramme. 

 

 

Traitement de la hernie intraspongieuse

 

Si la hernie intra spongieuse ne provoque pas de symptômes, aucun traitement ne sera réalisé. Dans les cas où des symptômes sont présents et limitent la fonction, on peut tenter les modalités suivantes :

 

  • Repos
  • Médication anti-inflammatoire
  • Massages et mobilisations (comme les tractions lombaires)

 

Si le traitement conservateur n’est pas efficace, une opération peut être effectuée en dernier recours pour retirer le disque endommagé, et ainsi soulager la douleur. L’arthrodèse est la chirurgie de choix dans ces cas.

 

La hernie intra spongieuse, reconnue en maladie professionnelle?

 

Une maladie est dite professionnelle si elle résulte d’une exposition directe à un risque physique, chimique ou biologique. Elle doit également résulter des conditions dans lesquelles un travailleur exerce son activité professionnelle, et doit figurer dans un des tableaux du régime général ou agricole de la Sécurité sociale.

 

Les tableaux de maladies professionnelles 97 et 98 concernent le mal de dos, et définissent un certain nombre de critères qui doivent tous être réunis pour permettre une reconnaissance de la maladie.

 

travailleur souffrant de protrusion discale L5-S1 non reconnue comme maladie professionnelle

 

Voici les conditions qui doivent être réunies pour que le mal de dos soit reconnu en maladie professionnelle :

 

  • Il doit s’agir d’une affection chronique (définie par une durée au moins égale à 3 mois)
  • Si les douleurs irradient dans la jambe : la sciatique ou la radiculalgie crurale doit être provoquée par une hernie discale de topographie concordante avec l’atteinte radiculaire. Pour la sciatique, il faut que la hernie discale soit de niveau L4-L5 ou L5-S1. Pour la radiculalgie crurale, il faut que la hernie discale soit de niveau L2-L3, ou L3-L4, ou L4-L5.
  • La hernie discale doit être qualifiée explicitement dans le compte rendu de l’examen radiologique via un scanner ou IRM.
  • La durée d’exposition au risque est de 5 ans, et le délai de prise en charge doit être au maximum de 6 mois.

 

Tel que mentionné précédemment, la hernie intra spongieuse est souvent asymptomatique. Et même si elle provoque des douleurs au dos, elle ne répond pas aux critères ci-dessus. Cette condition ne peut donc pas être reconnue en maladie professionnelle.

 

Si les douleurs sont si intenses qu’elles empêchent d’effectuer son travail, il est possible que le médecin prescrive un arrêt de travail. La durée sera déterminée en fonction de la condition, des symptômes, de la nature physique du travail, etc.

 

Le retour au travail sera progressif et débuté lorsque les symptômes se seront améliorés.

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils