Fracture de vertèbre : Comment la soigner ?

Fracture de vertèbre : Comment la soigner ?

 

Dans cet article, nous allons parler de la fracture de la vertèbre, de ses causes, de ses symptômes ainsi que des solutions pour la soigner.

 

Définition et anatomie de la colonne vertébrale

 

Chez l’être humain, la colonne vertébrale est considérée comme l’axe du corps. Il s’agit d’un système à la fois solide et élastique qui sert à stabiliser les organes internes et à accomplir certaines fonctions statiques et permet également le mouvement. Elle est constituée de 24 vertèbres :

 

  • Sept vertèbres cervicales,
  • Douze vertèbres thoraciques,
  • Cinq vertèbres lombaires,
  • Sacrum (fusion de 5 vertèbres cruciformes),
  • Quatre à cinq vertèbres coccygiennes.

 

anatomie du rachis et de la colonne lombaire

 

Chaque vertèbre est constituée d’un corps vertébral à l’intérieur duquel se trouve la moelle épinière permettant de distribuer le flux nerveux, et d’un relief osseux appelé apophyse épineuse. Entre chaque vertèbre, un disque intervertébral est présent pour faciliter le glissement des unes contre les autres.

 

Qu’est-ce qu’une fracture de la vertèbre ?

 

La fracture de la vertèbre est une fracture qui survient sur une ou plusieurs vertèbres peu importe sa localisation : dorsale, lombaire ou cervicale. Une fracture de la vertèbre peut toucher l’apophyse, le corps ou l’arc vertébral. Elle est généralement la conséquence d’un choc ou d’un traumatisme qui déforme la vertèbre et réduit sa hauteur. On peut distinguer deux types de fractures de la vertèbre selon si la moelle épinière est touchée ou pas :

 

cyphoplastie
Source

 

  • Fracture stable: ce type de fracture de la vertèbre n’affecte pas la moelle épinière ;
  • Fracture instable: dans ce cas, chaque mouvement peut provoquer un déplacement de débris osseux qui peuvent endommager la moelle épinière. Le risque de lésion neurologique comme la paralysie est alors plus élevé.

 

Causes de la fracture vertébrale

 

Les causes d’une fracture de la vertèbre sont diverses. On peut distinguer :

 

  • Les traumatismes: accident de la route, chute ou blessure par balle ;
  • Ostéoporose: il s’agit d’une maladie caractérisée par une diminution de la résistance des os favorisant ainsi les fractures. Elle est causée par des déficits en certains minéraux comme le calcium et le phosphore. Dans ce cas, la vertèbre est incapable de résister à une grande pression sur la colonne, ce qui cause des fractures. Elle est plus fréquente chez les personnes âgées. Ce type de fracture pathologique surviennent généralement de façon spontanée après un effort, même minime. Dans ce cas, on parle de tassement vertébral ou fracture de compression.
  • Cancers: les sarcomes ou les métastases de la colonne vertébrale peuvent fragiliser la vertèbre et causer des fractures. Ces types de cancers fragilisent la structure de la vertèbre en s’attaquant au corps vertébral.

 

Symptômes de la fracture de la vertèbre

 

La fracture de la vertèbre se manifeste par divers symptômes en fonction de sa position et de sa sévérité. En règle générale, les principaux symptômes de la fracture de la vertèbre sont :

 

douleur dans le bas du dos

 

  • Douleur aigüe et continue au niveau du dos et en particulier au niveau de la vertèbre endommagée ainsi qu’au niveau des vertèbres adjacentes. En fonction de la sévérité de la fracture, elle peut empêcher tout mouvement du dos. La douleur peut être accentuée à l’effort et minimée au repos.
  • Impression de perte de stabilité;
  • Fourmillement et engourdissements qui peuvent irradier vers les jambes et les bras ;
  • Si la moelle épinière est affectée, des troubles moteurs peuvent survenir (allant jusqu’à la paraplégie ou la tétraplégie) ;
  • Des troubles digestifs peuvent apparaitre dans le cas de fracture récente ;
  • Si les vertèbres dorsales sont touchées, des troubles respiratoires peuvent survenir,
  • Perte de contrôle des sphincters dans le cas où la moelle épinière ou les terminaisons nerveuses de l’extrémité caudale sont touchées ;

 

Temps de consolidation et de guérison

 

Le temps de guérison d’une fracture de la vertèbre dépend généralement de la vertèbre touchée et de sa gravité. Par exemple, une fracture stable guérit et se consolide plus rapidement qu’une fracture instable.

 

radiographie d'une fracture de la vertèbre
Source

 

Le temps de consolidation débute au bout de 2 à 3 semaines et met plusieurs mois à consolider entièrement. Celui-ci varie en fonction de plusieurs paramètres comme l’âge, l’état de santé et l’étendue de la blessure. On estime que le temps de guérison d’une fracture instable de la vertèbre peut prendre jusqu’à 6 mois, voire plus. Malheureusement, souvent, malgré un bon processus de guérison, la douleur et la diminution de la mobilité peuvent persister.

 

Traitement et rééducation

 

Le traitement de la fracture de la vertèbre a un double objectif : traiter la douleur et améliorer la qualité de vie mais aussi traiter la cause, si celle-ci n’est pas traumatique. Parmi les options de traitement qui existent pour soigner la fracture de la vertèbre, on peut citer :

 

corset après une arthrodèse lombaire

 

  • Médicaments antalgiques: ils ont pour but de soulager la douleur ;
  • Traitement conservateur : le repos est préconisé (alitement) au début, ainsi que le port de corset ou de ceinture lombaire.
  • Kinésithérapie et rééducation: permet d’apprendre au patient de réaliser des gestes au quotidien et de renforcer les muscles, une fois la fracture consolidée.
  • Chirurgie: elle est généralement appliquée lors de fractures instables de la vertèbre et consiste en l’emploi de vis et de tiges au niveau de la colonne vertébrale afin de stabiliser et de relier les vertèbres autour de celle fracturée.

 

D’autres solutions de traitement existent et sont utilisées en fonction de la sévérité de la fracture : vertébroplastie, cyphoplastie par ballonnets, etc.

 

Reprise du sport

 

Dans le cas de fracture de la vertèbre, il est important de ne reprendre le sport qu’une fois la fracture consolidée et les muscles renforcées. Sinon, le risque de nouvelles fractures est élevé. On estime que le temps de consolidation est de 3 mois, si la fracture est sévère et instable, on l’estime à 6 mois. Il est donc conseillé de ne reprendre le sport, après une fracture vertébrale, qu’une fois le feu vert du chirurgien acquis.

 

attitude positive et mal de dos

 

Il est également important de reprendre progressivement le temps de renforcer votre masse musculaire, notamment des membres inférieurs. Tout ceci doit être sous le contrôle d’un rééducateur ou d’un kinésithérapeute.

 

Arrêt de travail

 

La fracture de la vertèbre est une fracture qui nécessite une immobilisation dont la durée varie en fonction de sa sévérité et de son étendue. Ainsi, toutes les activités sportives et professionnelles risquent d’être stoppées pendant une longue période, le temps de consolidation et de guérison.

 

Votre médecin ou professionnel traitant vous prescrira un arrêt de travail selon votre état, et décidera des modalités de reprise en fonction de votre évolution.

Bonne guérison !

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils