Cancer de la moelle épinière: Ce qu’il faut savoir

Cancer de la moelle épinière: Ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que le cancer de la moelle épinière, et quelle en est la cause ? Comment le reconnaître (symptômes) ? Quel est le pronostic vital de cette affection rare ? La guérison est-elle possible ?

 

Vous apprendrez dans cet article vulgarisé tout ce qu’il faut savoir sur le cancer de la moelle épinière, depuis son dépistage jusqu’aux diverses options de traitement possibles.

 

Définition

Causes

Symptômes

Diagnostic

Traitement

Pronostic vital et guérison

Conclusion

 

Bonne lecture !

 

Si vous craignez que votre condition ne soit grave, remplissez ce questionnaire qui vous permettra de dire si votre mal de dos provient d’une atteinte sérieuse: J’ai mal au dos: Est-ce grave?

 

Définition

 

Qu’est-ce que le cancer de la moelle épinière ? Également appelée tumeur intradurale, il s’agit d’une masse qui se développe dans le canal rachidien ou dans les vertèbres  du rachis. 

 

Les tumeurs de la moelle épinière peuvent être classées en 3 différents types selon l’endroit où elles se développent au niveau de la moelle épinière : 

 

Cancer intra vs extramédullaire
Cancer intra (à l’intérieur de la moelle épinière) vs extramédullaire (à l’extérieur)

 

Voici les principaux types de tumeurs intradurales :

 

  1. Les tumeurs intramédullaires originent des cellules de la moelle épinière en elle-même (comme les gliomes, les astrocytomes ou les épendymomes).
  2. Les tumeurs extramédullaires se développent soit dans la membrane entourant la moelle épinière, soit au niveau des racines nerveuses qui partent de la moelle épinière. Bien qu’elles ne proviennent pas de la moelle épinière en tant que tel, ce type de tumeurs peuvent affecter la fonction de la moelle épinière en provoquant notamment une compression de la moelle épinière. Des exemples de tumeurs extramédullaires comprennent les méningiomes, les neurofibromes, ou encore les schwannomes.
  3. Tout type de tumeur provenant d’une région du corps peut se propager aux vertèbres, ou même au niveau de la moelle épinière. On parle alors de métastases. Les cancers les plus fréquents qui engendrent des métastases au niveau de la colonne sont les cancers des poumons, du sein et de la prostate.

 

Causes

 

La cause de la plupart des cancers de la moelle épinière est inconnue. Certains d’entre eux peuvent être attribués à l’exposition à certains agents cancérigènes.

 

Les lymphomes, qui sont des cancers qui affectent les lymphocytes (un type de cellule immunitaire), sont plus fréquents chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

 

cause génétique du cancer de la moelle épinière

 

Comme il semble y avoir une incidence plus élevée de tumeurs vertébrales chez des familles particulières, on estime qu’il y existe très probablement une composante génétique à cette maladie.

 

Symptômes

 

La douleur au dos, en particulier au milieu ou au bas du dos, est le symptôme le plus fréquent relié au cancer de la moelle épinière. Cette douleur n’est pas spécifiquement attribuable à une blessure, au stress ou à l’activité physique (douleur non-mécanique).

 

La douleur est souvent augmentée la nuit, ou même au repos. En terme de localisation, celle-ci peut originer de la colonne mais peut s’étendre jusqu’aux hanches, aux jambes, aux pieds ou aux bras.

 

douleur dans le bas du dos indicatif d'un cancer de la moelle épinière

 

Le plus souvent, elle s’aggrave avec le temps malgré l’utilisation de traitement comme les médicaments, la kinésithérapie, les étirements ou l’exercice. Ceci vient du fait que la douleur est non-mécanique, et ne répond donc pas aux stratégies conventionnelles pour soulager le mal de dos.

 

Selon l’emplacement et le type de tumeur, d’autres signes et symptômes peuvent se manifester, en particulier lorsque la tumeur  comprime la moelle épinière, les racines nerveuses, ou les vaisseaux sanguins.

 

symptômes du cancer de la moelle épinière

 

 

Voici une liste de symptômes pouvant être rencontrés:

  • Perte de sensation ou faiblesse musculaire dans les jambes, ou les bras
  • Douleur et/ou symptômes neurologiques (tels que des picotements ou engourdissements) dans les bras et les jambes
  • Difficulté à marcher, ce qui peut provoquer des chutes
  • Diminution de la sensibilité à la douleur, à la chaleur et au froid
  • Perte de la fonction intestinale ou vésicale
  • Paralysie
  • Scoliose ou autre déformation de la colonne vertébrale (en raison de la tumeur)

 

Diagnostic

 

Un examen médical approfondi mettant l’accent sur les maux de dos et les déficits neurologiques est la première étape pour diagnostiquer un cancer de la moelle épinière.

 

D’une part, un examen clinique permet de clarifier les douleurs lombaires et déficits neurologiques. D’autre part, des tests radiologiques sont nécessaires pour un diagnostic précis :

  • Rayons X :  Les radiographies de la colonne vertébrale peuvent être utilisées pour identifier une tumeur, infection, fracture, etc. Les radiographies, cependant, ne sont pas les plus fiables pour diagnostiquer une tumeur.
  • La tomodensitométrie (CT ou CAT scan) : Un scan offre plus d’information relié aux structures osseuses. On peut y voir la forme et la taille du canal rachidien, son contenu et les structures qui l’entourent.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) : L’IRM a la capacité de représenter la moelle épinière, les racines nerveuses et les zones environnantes. On peut y observer une irritation ou compression de la moelle, ou encore une tumeur.
  • La scintigraphie osseuse :  Ce type d’imagerie est utile pour identifier une tumeurs osseuses, infection ou maladie reliée aux os.

 

imagerie pour détecter un cancer de la moelle épinière

 

En somme, la combinaison de l’examen clinique mais surtout les tests d’imagerie médicale permettent de clarifier le diagnostic de cancer de la moelle épinière. En plus, ils donnent des détails sur la tumeur identifiée (maligne vs bénigne, type, taille, etc.)

 

En complément, il arrive que le médecin prescrive une biopsie pour avoir plus d’information de la tumeur, et orienter la prise en charge.

 

Traitement

 

La prise de décision en matière de traitement du cancer de la moelle épinière est multidisciplinaire. Elle prend en compte l’opinion et l’expertise du chirurgien orthopédique,  médecin oncologue, radiologiste, et tout autre spécialiste médical.

 

equipe multidisciplinire dans la gestion du patient atteint de cancer de la moelle épinière

 

Le choix du traitement prend en considération le patient, la tumeur, et l’expertise des professionnels de santé. On opte soit pour un traitement conservateur, chirurgical, ou une combinaison des deux.

 

Traitements conservateurs

 

Les options de traitements non chirurgicaux comprennent l’observation dans le temps, la chimiothérapie et la radiothérapie. Les tumeurs bénignes asymptomatiques qui ne semblent pas changer ou progresser dans le temps peuvent être simplement observées et surveillées via des IRM régulières.

 

radiothérapie pour le cancer de la moelle épinière

 

Certains cancers répondent bien à la chimiothérapie, et d’autres à la radiothérapie. Malheureusement, il existe des tumeurs dites “radiorésistantes” en ce sens qu’elle ne répondent pas bien à la radiothérapie. Dans ce cas, la chirurgie est la seule option de traitement viable.

 

Chirurgie

 

Les indications chirurgicales varient selon le type de cancer. Par exemple, certaines tumeurs non métastatiques originant de la colonne vertébrale  peuvent être retirées par résection complète.

 

chirurgie de cancer de la moelle épinière

 

Dans le cas de patients atteints de tumeurs métastatiques, le traitement est principalement palliatif. Il a pour  but de restaurer ou de préserver la fonction neurologique, de stabiliser la colonne vertébrale, et de soulager la douleur.

 

De manière générale,  on opte pour l’opération lorsque la tumeur n’a pas répondu favorablement à la radiothérapie ou la chimiothérapie, ou alors si le cancer métastatique permet un pronostic vital de 3-4 mois. Par contre, certaines situations (comme la compression de la moelle épinière ou l’instabilité des vertèbres dûe à une fracture) requièrent une chirurgie sans délai.

Pronostic vital et guérison

 

Le pronostic vital du cancer de la moelle épinière dépend de plusieurs facteurs :

 

  • Âge du patient
  • État de santé global
  • Tumeur bénigne ou maligne
  • Tumeur primitive vs cancer métastatique

 

pronostic vital du cancer de la moelle épinière

 

Dans le cas des tumeurs primitives (cancer qui origine de la moelle épinière), l’objectif est de retirer la tumeur le plus rapidement possible. Ceci favorise la guérison optimale et la prévient de développement de tumeurs malignes. Malheureusement, la resection complète n’est pas toujours possible en raison du réseau de nerfs à proximié (surtout en présence de tumeur intramédullaire).

 

Dans le cas des tumeurs métastatiques, l’objectif est presque toujours palliatif, avec un traitement visant à offrir au patient une meilleure qualité de vie et éventuellement une espérance de vie prolongée. Heureusement, les progrès technologiques et médicaux permettent un contrôle relatif de la maladie grâce à la radiothérapie et la chirurgie.

 

soins palliatifs suite à une chirurgie de la moelle épinière

 

Malheureusement, la chirurgie chez l’adulte pour divers types de tumeurs vertébrales a été associée à un risque de complications majeures (jusqu’à 14 % selon certaines études). Les complications les plus courantes sont les infections au niveau du niveau opéré, les infections systémiques et la thrombose veineuse profonde. Ces risques sont augmentés chez les patients ayant des comorbidités importantes.

 

Conclusion

 

Le cancer de la moelle épinière est une affection rare mais potentiellement grave. Malgré le fait que sa cause exacte soit inconnue, il n’en demeure que son diagnostic précoce est essentiel pour améliorer le pronostic vital et la guérison.

 

 

Les tumeurs de la colonne vertébrale peuvent entraîner des douleurs, ainsi que des troubles neurologiques allant même parfois jusqu’à la paralysie. Les symptômes dépendent du niveau atteint, et de la localisation précise au niveau de la moelle épinière.

 

Le traitement d’une tumeur de la colonne vertébrale peut comprendre une intervention chirurgicale, une radiothérapie, une chimiothérapie ou d’autres médicaments.

 

Bonne guérison !

 

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils