homme qui ressent des douleurs de type crurale

Cruralgie et tumeur : quel lien ?

Il peut exister un lien entre cruralgie et tumeur. En bref, quand une tumeur se forme à proximité du nerf crural ou de l’une de ses racines, elle peut faire pression sur le nerf crural engendrant ainsi une cruralgie.

Le lien entre cruralgie et tumeur n’est pas fréquent, mais la présence d’une tumeur fait bel et bien partie des causes rares de cruralgie.

Cruralgie et tumeur : quel lien ? Découvrez dans cet article toutes les informations et les explications liées à ce sujet.

Douleur au psoas et intestin : Quel...
Douleur au psoas et intestin : Quel lien ? (Explication)

Anatomie

Commençons par un petit rappel d’anatomie simplifié sur le nerf crural, cela va permettre de fluidifier la compréhension :

Le nerf crural (nerf fémoral) est un nerf mixte du membre inférieur. Ce nerf naît des racines lombaires L2, L3 et L4 au niveau de l’aine.

Le nerf crural fait partie des branches terminales du plexus lombaire.

plexus lombaire

Il assure des rôles moteurs comme la flexion de la cuisse et l’extension du genou. Il est également responsable de la perception des sensations ressenties sur une partie du membre inférieur.

Définition de la cruralgie

La cruralgie est un type de névralgie causée par l’irritation ou la lésion du nerf crural. Parfois appelée sciatique du devant, elle provoque les mêmes symptômes que la névralgie sciatique.

Lors d’une cruralgie, le trajet de la douleur prend un trajet différent en fonction de la racine lombaire touchée, comme l’explique l’image ci-après :

homme qui ressent des douleurs de type crurale

Mais de manière générale, la douleur part de l’aine, descend à la face antérieure de la cuisse et arrive à la face interne de la jambe. Elle peut même s’irradier jusqu’au creux plantaire.

A LIRE Cruralgie de A à Z: Comment se soulager naturellement ?

Causes de la cruralgie

Nombreuses peuvent être les pathologies qui sont à l’origine d’une cruralgie. Les plus fréquentes étant :

À LIRE :   Nerf crural : Anatomie, trajet, douleur
hernie discale cervicale provoquant des douleurs dans la nuque
arthrose lombaire cruralgie et tumeur
Dégénérescence des articulations de la colonne lombaire

Il y a également les facteurs non pathologiques qui accélèrent le vieillissement des disques intervertébraux ou les endommagent peu à peu, telles que :

  • La vieillesse : les personnes se situant entre 50 et 60 ans sont celles qui sont les plus touchées.
  • Le sexe : Selon les statistiques, on remarque en grande partie une cruralgie chez les sujets de sexe masculin.
  • La grossesse
  • Le surpoids
  • Le port permanent de charge
  • Le stress
  • Les causes émotionnelles

Et enfin, il y a les pathologies moins fréquentes, mais qui peuvent bel et bien causer une cruralgie, comme :

  • Un kyste sur le nerf crural
  • Une infection : Cas de l’épidurite ou de la spondylodiscite
  • Une tumeur : Qu’elle soit bénigne ou bien maline.

Cruralgie et tumeur, quel lien ?

Comme mentionnée dernièrement, il existe un lien entre cruralgie et tumeur. En effet, la tumeur fait partie des rares étiologies de la cruralgie.

En médecine, une tumeur désigne l’augmentation de volume d’un tissu corporel. En d’autres termes, plusieurs cellules se forment suite à un dérèglement de la croissance cellulaire.

Le dérèglement conduit à la néoformation (néoplasie) du tissu (ensemble de cellules). Une néoplasie peut toucher n’importe quel type de tissu dans le corps.

Une augmentation de volume des tissus à proximité des racines nerveuses crurales peut comprimer ces dernières, formant ainsi le lien entre cruralgie et tumeur.

Les types de tumeurs pouvant causer une cruralgie 

Parmi les types de tumeur pouvant être en lien avec la cruralgie, on cite :

  • Un sarcome : Le sarcome est un exemple de tumeur en lien avec une cruralgie. Ce type de tumeur touche les cellules du tissu conjonctif. Ce dernier regroupe les cellules osseuses, graisseuses, cartilagineuses, vasculaires et sanguines. Par exemple, le sarcome osseux ou le sarcome cartilagineux peuvent toucher directement les vertèbres lombaires, engendrant ainsi une cruralgie.
  • Les métastases : Une métastase désigne la délocalisation ou le déplacement des cellules cancéreuses d’une tumeur maligne loin de cette dernière. Ainsi, une métastase osseuse qui se développe dans la région lombaire (rachis lombaire) peut opprimer les racines du nerf crural, formant ainsi le lien entre cruralgie et tumeur.
  • Tumeur primitive du rachis : Dans ce cas, c’est le rachis lui-même qui est cancéreux et à l’origine de la cruralgie. Le lien entre cruralgie et tumeur est direct, au sens propre.
  • La neurofibromatose : Il s’agit d’un trouble génétique qui induit la formation de tumeur sur le tissu nerveux y compris le cerveau, la moelle épinière ou même les nerfs eux-mêmes.
À LIRE :   Cancer du sacrum : Définition et prise en charge

Les symptômes caractéristiques 

À part les symptômes caractéristiques d’une cruralgie ressentie au niveau du membre inférieur touché, qui sont :

  • Des picotements ou des engourdissements dus à l’altération du rôle sensitif du nerf crural.
  • Une baisse des forces musculaires des muscles innervées par le nerf crural.
  • Une perte du réflexe rotulien.

On distingue en plus ces quelques symptômes caractéristiques quand la cruralgie est causée par une tumeur :

  • Une douleur de type cruralgie qui augmente en intensité même quand la personne est au repos. Parfois même pendant le sommeil.
  • De la fièvre
  • Parfois même une paralysie ou une anesthésie du membre inférieur touchée lors d’une métastase du rachis ou d’une tumeur rachidienne.

Que faire ?

Une consultation en urgence

Si vous constatez la présence des symptômes qui sont cités ci-dessous, en intégralité ou non, alors vous devez à tout prix consulter en urgence. Seul un professionnel de santé saura vous orientez sur le diagnostic, la prise en charge et les différentes conduites à tenir.

Il procèdera d’abord par l’histoire de votre maladie, ensuite il effectuera des examens cliniques pour confirmer le cas. 

accueil du patient pour sa consultation

Savoir si c’est une tumeur bénigne ou maligne 

Une fois que le diagnostic confirme le lien entre cruralgie et tumeur, il est également important de savoir si c’est une tumeur bénigne ou maline.

À LIRE :   Cruralgie : chaud ou froid ? (quoi choisir ?)

D’une part, une tumeur bénigne est sans gravité et engage rarement le pronostic vital. Mais il faut tout de même vérifier l’évolution et procéder à une prise en charge afin de diminuer le risque d’évolution vers une tumeur maligne. La neurofibromatose est un exemple de cancer bénin engendrant une cruralgie.

D’autre part, la tumeur peut être maligne, dans ce cas on parle de cancer. Ce dernier est celui qui produit des métastases qui se répandent dans le corps (rachis lombaire pour la cruralgie). Le sarcome osseux fait partie des tumeurs malignes à l’origine d’une cruralgie.

Faire des tests 

irm machine cruralgie et tumeur

Vous pouvez également effectuer des tests pour confirmer les diagnostics et pour savoir s’il y a vraiment un lien entre cruralgie et tumeur. Généralement, les tests doivent se faire sous prescription médicale.

Ainsi, les tests permettent en quelque sorte de concrétiser la présence d’une tumeur qui est en lien avec la cruralgie. Vous pouvez par exemple effectuer un test d’imagerie (IRM) ou bien une biopsie du tissu cancéreux. Cette dernière déterminera si la tumeur est bénigne ou maline.

Références

https://www.monconseilorthopedie.com/douleurs-du-nerf-crural-ou-femoral-quest-ce-qui-provoque-une-cruralgie-et-comment-la-traiter-5737-z/

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...