Centre anti-douleur : Rôles et bénéfices

Centre anti-douleur : Rôles et bénéfices

Vous avez des douleurs récurrentes ou des douleurs qui durent depuis des semaines. Découvrez les centres permettant de soulager vos souffrances. Les douleurs chroniques nécessitent un traitement spécifique au sein d’une structure spécialisée. Le recours au soin des centres antidouleur peut être prescrit par votre médecin traitant.

Définition

 

Le centre antidouleur est une structure médicale, spécialisée dans les traitements des douleurs chroniques ou récidivantes.

 

Les douleurs chroniques : ce sont des douleurs qui persistent depuis plus de trois mois, des douleurs rebelles au traitement. Elles peuvent être continues ou intermittentes. La chronicité est sous l’influence de facteurs psychologiques, sociaux et même culturels. Les douleurs chroniques impactent sur les activités individuelles et collectives. D’où la nécessité de sa prise en charge.  

 

Les centres antidouleur prennent en charge les patients présentant ces douleurs chroniques. Mais également, ils élaborent des traitements spécialisés pour contrôler et gérer la douleur au quotidien. Ils forment une branche parmi les nombreux services  au sein des centres hospitaliers.

 

Dès votre arrivée au centre, une équipe médicale vous prendra en main.

 

Objectifs et missions des centres antidouleurs

 

L’objectif du centre antidouleur, en premier lieu, est d’identifier et de reconnaître votre type de douleur. L’algologue (spécialiste de la douleur) effectue la caractérisation : localisation, intensité, durée, etc. Il prescrira éventuellement des examens biologiques ou d’imagerie pour établir la cause si possible.

 

Ensuite, l’équipe vous expliquera les origines et les causes de vos douleurs. La compréhension de votre mal est importante. Car, à partir de cela, vous pouvez suivre aisément les traitements proposés.

 

A part cela, le centre antidouleur a pour mission d’évaluer votre douleur et tous ses retentissements. Que cela soit au niveau psychologique, socio-professionnel ou familial. Le rôle de cette structure sera d’établir un traitement médicamenteux et non médicamenteux efficace pour contrôler et atténuer votre douleur.

 

L’équipe médicale effectuera ensuite un suivi pour évaluer l’évolution de votre mal. Elle adaptera le traitement en fonction de l’amélioration progressive de votre état de santé.

 

 

Pathologies prises en charge

 

Le centre antidouleur prend tout type de douleurs chroniques en charge. Les principales pathologies fréquemment prises en main :

 

  • douleurs post chirurgicale,
  • les douleurs céphaliques : les céphalées, les algies faciales, les névralgies du trijumeau, les migraines, etc.)
  • les douleurs rachidiennes : les lombalgies, les sciatalgies, les hernies discales, les arthroses vertébrales (cervicale, lombaire, etc.)
  • les douleurs neurologiques : douleurs neuropathiques liées aux pathologies du système nerveux central ou périphérique.
  • les douleurs articulaires : arthropathies inflammatoire (pathologies rhumatismales, goutte, etc.) et les arthropathies dégénératives 
  • les algodystrophies,
  • les douleurs pelvi-périnéales : endométriose, douleurs des organes génitaux
  • les douleurs cancéreuses : gynécologique, gastrique, hépatique, rénales, etc.
  • les douleurs abdominales chroniques ou pelviennes : vessie douloureuse, intestin irritable, pancréatite chronique, dyspepsie fonctionnelle, maladies inflammatoire pelviennes, etc.
  • les douleurs ostéo-articulaires chroniques : fibromyalgie, ostéoporose

 

Cette liste est loin d’être exhaustive. Les critères de prise en charge des pathologies douloureuses chroniques au niveau des centres antidouleur évoluent constamment.  

 

 

Équipe traitante

 

Généralement, l’équipe des centres antidouleur est composé de médecin, d’aide-soignant, de psychologue, de kinésithérapeute, d’infirmière, de diététicien, d’assistante sociale et des cadres de santé. Le personnel traitant du centre antidouleur est constitué de professionnel de la santé.

 

L’équipe entière a été formée dans la prise en charge des douleurs chroniques. Les centres antidouleur doivent répondre à des critères particuliers et labellisés par les agences régionales de santé. 

 

Pour un traitement simplifié, une équipe pluri-professionnelle est mise à disposition. Elle est constituée de médecin, d’infirmier et de psychologue. Ce type d’équipe est destiné pour des consultations et des prises en charge simples.

 

Une autre équipe composée de spécialiste est responsable des prises en charge pluridisciplinaire. Cette équipe traitante comprend : un anesthésiste-réanimateur, un neurochirurgien, un pédiatre, un odontologue, un psychologue, un algologue, une infirmière, un médecin généraliste, un psychiatre, un ostéopathe.

 

Grâce à cette équipe, la prise en charge des cas nécessitant une hospitalisation est possible. Pour la prise en charge des enfants, l’équipe traitante est composée de pédiatre algologue.

 

 

Ressources

 

Dans le traitement des douleurs chroniques, les centres antidouleur proposent plusieurs méthodes thérapeutiques. Il s’agit notamment de médecine douce, de médecine physique et de réadaptation, de chirurgie, de médicament, etc.

 

Les traitements médicamenteux 

 

Les médicaments : à application locale (patch à base de capsaïcine, antalgiques, anti-inflammatoire) ou générale (perfusion de kétamine lidocaïne, antalgiques, antiinflammatoire)

 

Les traitements non médicamenteux

 

L’électrostimulation : il s’agit de stimulation par de l’électricité de faible puissance au niveau de la peau. Cette méthode a pour but de traiter les douleurs neuropathiques (neuropathies radiculaires, les radiculalgies, les lésions nerveuses, le zona, etc.) les douleurs musculosquelettiques (lombalgie, arthrose, douleurs suite à des traumatismes musculaires ou osseux, tendinite, fibromyalgie, etc.)

 

tens pour l'hyperalgésie
Source

 

La médecine physique et de réadaptation : il s’agit d’une branche de la médecine pratiquant différentes techniques de rééducation et de relaxation. Cette branche propose de nombreux manœuvres thérapeutiques pour soulager les douleurs : massage, kinésithérapie (physiothérapie), thermothérapie, ergothérapie, etc.

  

La médecine douce : ce type de traitement allie plusieurs disciplines pour guérir les douleurs. Elle combine à la fois les thérapies énergétiques (l’acupuncture, les réflexologies) la phytothérapie et l’aromathérapie.

 

Pour en savoir plus sur l’utilisation de produits naturels dans la prise en charge de maladie chronique, consultez l’article suivant.

 

Dans les traitements de la douleur, plusieurs facteurs entrent en jeu. La guérison complète dépend de plusieurs paramètres : facteurs psychologiques, sociaux, familiaux et l’observance du traitement. Le soutien psychologique est important dans le chemin vers la guérison. C’est pour cela que les centres antidouleur proposent un soutien psychologique aux patients.

 

L’accompagnement psycho-social : un psychologue et une assistante sociale effectuent les séances de soutien, les thérapies de groupe ou individuelle. Ces éducations misent sur le rétablissement émotionnel, comportemental et relationnel.

 

Les autres méthodes : la musicothérapie, les activités créatives, l’hypnose, le magnétisme, la chirurgie, les infiltrations, les soins éducatifs.

 

 Les centres antidouleur réalisent des consultations sur prescription de votre médecin traitant. Ils établissent un traitement personnalisé selon le type de votre douleur. Si vous avez des doutes concernant la chronicité ou la prise en charge, informez-vous auprès du centre de votre choix.

 

 

Références et ressources