douleur de névralgie intercostale

Côte fêlée : Combien de temps dure la douleur ?

Suite à un accident, une chute, ou un choc, on peut se retrouver avec une douleur assez intense au niveau du thorax. Cette douleur peut indiquer une fêlure au niveau des côtes.

Cette fracture superficielle, souvent bénigne est sans conséquence majeure. Néanmoins, elle peut être responsables de douleurs insupportables dont la persistance est une source de gêne importante.

Si vous avez une côte fêlée, combien de temps dure la douleur ? Trouvez des réponses dans l’article présent.

Côte fêlée, c’est quoi ?

Les côtes sont des os longs capables de résister à pas mal de chocs, si bien qu’elles constituent avec le sternum, l’armature ostéo-cartilagineuse responsable de la protection de diverses organes vitaux thoraciques tels que le cœur, le poumon et l’aorte.

anatomie de la côte

Une côte fêlée se caractérise par la présence sur la côte d’un trait de fracture superficielle.

D’un point de vue médical, une fêlure est définie par la présence d’une fissure qui n’induit pas un déplacement de l’os, c’est-à-dire que l’os n’est pas fragmenté.

Elle fait généralement suite à des coups soudains et répétitifs au niveau du dos et du thorax. Ainsi, les sports de contact (football, rugby, ski, karting, hockey…), une simple chute et le port d’une charge lourde sont pourvoyeurs de fêlures.

Chez les sujets présentant une fragilité osseuse liée à une ostéoporose (diminution de la masse osseuse) une simple chute ou encore un effort de toux répétée sont suffisants pour provoquer une fracture superficielle d’une côte.

Une fêlure de côte se traduit cliniquement par une douleur au niveau de la poitrine. Ces douleurs sont en général moins prononcées si on pratique un repos strict et qu’on s’abstient de faire tout mouvement brusque.

entorse costale
Source

Comment savoir si une côte est fêlée ?

L’examen clinique mettant en évidence une douleur spontanée ou provoquée par l’appui sur la côte touché, ainsi que la notion de traumatisme ou de choc, oriente le diagnostic.

Une radiographie du thorax (téléthorax) de face est généralement prescrite. Elle permet de confirmer le diagnostic de côte fêlée même si toutes les fractures de côtes ne sont pas visibles sur le cliché radiographique.

médecin qui analyse une imagerie médicale des côtes

Elle est surtout utile pour explorer les organes situés en arrière des côtes et détecter d’éventuelles complications tel un pneumothorax (décollement de la plèvre) ou une contusion abdominale.

Côte fêlée : combien de temps dure la douleur ?

C’est certainement la première interrogation que de nombreux patients soulèvent lorsqu’ils souffrent d’une côte fêlée.

Avant d’aborder cet élément, il est nécessaire de rappeler que devant toute douleur de la poitrine à la suite d’un traumatisme, doit faire l’objet d’une consultation médical chez un professionnel de santé dans les plus brefs délais.

consultation médicale chez le médecin
Source

La durée de la douleur varie selon la gravité de la fêlure et de ce fait peut durer plusieurs semaines. Néanmoins, il faut compter en moyenne environ six semaines pour qu’une côte fêlée puisse se rétablir et consolider complètement.  

Ainsi, la disparition de la douleur et la durée du traitement vont varier selon les capacités de cicatrisation de notre organisme, qui sont propres à chaque être humain. De ce fait, elle dépend du temps que met notre corps à rétablir la continuité osseuse en formant un cal osseux au niveau de la fissure de la côte.

Par ailleurs, notez que de façon généralela douleur lancinante et insupportable n’est présente “que” pendant les deux premières semaines. Passé ce délai, l’os entre dans une phase de durcissement et la douleur diminue.

Un repos rigoureux et l’abstinence de toute activité physique excessives sont recommandés pendant cette période de récupération.

Que faire pour guérir une côte fêlée ?

Durant ces dernières années, le traitement des côtes fêlées a connu une évolution significative. Dans le passé, les médecins avaient l’habitude d’envelopper, de façon étroite, le torse du patient avec un bandage circulaire. L’objectif à l’époque était alors de traiter la fêlure d’une côte en réduisant les mouvements du malade.

Au fil du temps, les experts de santé se sont rendu compte que ce type de bandage induisait une limitation de l’ampliation thoracique et donc de la respiration. Cela pouvait entraîner des problèmes respiratoires, allant même jusqu’aux infections pulmonaires.

C’est pourquoi, actuellement, les médecins préfèrent que les côtes fêlées se guérissent spontanément sans aucun dispositif de soutien ou bandage.

Nos recommandations

Initialement, un traitement antalgique sera systématiquement prescrit afin de soulager la douleur costale.

médicaments mal de dos

En plus d’un traitement médicamenteux, voici quelques méthodes généralement utilisées pour traiter les fractures de côtes :

  • Bloc intercostal : il consiste à injecter un produit au niveau des nerfs des côtes touchées afin d’induire une anesthésie (absence de sensation douloureuse) transitoire.
  • Utilisation de la glace : ce bon vieux remède de grand-mère a toujours su faire ses preuves tout au long des années. Appliquer un sac de glace sur la région endolorie peut contribuer à réduire votre douleur et à diminuer l’enflure.
  • Repos : c’est la solution la plus simple et surtout la plus efficace. Même si vous n’en avez pas envie, vous devez impérativement rester couché, ne serait-ce que le temps que vos os consolident complètement.
  • Hospitalisation : si vous manifestez des problèmes de respiration, il se peut qu’une hospitalisation soit nécessaire afin de pouvoir gérer toutes les complications éventuelles.
  • Kinésithéthérapie (physiothérapie) ou ostéopathie : Pour reprendre les activités de façon progressive et sûre. Ces praticiens utilisent une combinaison de techniques manuelles et d’exercices thérapeutiques.
  • Produits naturels et remèdes de grand-mère : Bien qu’ils ne soient pas supportés d’évidences scientifiques solides, plusieurs produits naturels sont utilisés avec succès pour soulager les douleurs costales.

 

Conseils et prévention

  • Devant toute douleur thoracique ou costale à la suite d’un traumatisme ou d’un choc, une consultation chez un professionnel de santé est préconisée dans les plus brefs délais.
  • Échauffer vous avant de commencer toute activité sportive afin de ne pas vous fracturer les côtes pendant l’effort. Vous pouvez également porter un gilet de protection sur vos côtes.
  • Gardez à l’esprit que si vous ne laissez pas suffisamment de temps à vos côtes pour récupérer de cet inconfort, la fissure peut s’aggraver et causer d’autres dommages.
  • Il est déconseillé de transporter des objets lourds chez les malades présentant une fragilité osseuse ainsi que certains gestes d’allure simple, mais pouvant néanmoins être responsable d’une fracture.

Références

https://www.elsan.care/fr/pathologie-et-traitement/glossaire-medical/orthopedie/cote-felee

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.8 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez une méthode unique vous permettant (ENFIN !) de mettre un terme à vos douleurs physiques...