Mal de dos après la course à pied : Que faire ? (solutions)

Mal de dos après la course à pied : Que faire ? (solutions)

Si vous êtes comme de nombreux coureurs, vous avez probablement ressenti un mal de dos à un moment ou à un autre. Cela peut constituer une véritable entrave à votre routine de course, et il est important de prendre des mesures pour corriger le problème dès que possible.

 

Dans cet article, nous allons aborder certaines des causes les plus courantes du mal de dos après la course à pied, ainsi que des conseils pour soulager la douleur. Continuez à lire pour en savoir plus !

Anatomie de la colonne vertébrale : Définition

 

La colonne vertébrale (ou rachis) est une structure complexe composée d’os, d’articulations, de ligaments et de muscles. Sa fonction première est de protéger la moelle épinière et de permettre au corps de se déplacer dans diverses directions. La colonne vertébrale est composée de 33 vertèbres, qui sont regroupées en cinq régions différentes :

 

 

juxtaposition de vertèbres formant la colonne vertébrale

 

Chaque vertèbre est reliée à celles qui la précèdent et la suivent par des paires de ligaments solides. Les espaces entre les vertèbres sont remplis de coussinets souples appelés disques intervertébraux.

 

Ces disques contribuent à absorber les chocs et à protéger les vertèbres contre les dommages. Les muscles et les ligaments de la colonne vertébrale travaillent ensemble pour maintenir l’alignement des vertèbres et permettre au corps de se mouvoir de manière fluide et coordonnée.

 

 

Biomécanique de la course à pied

 

La biomécanique de la course est extrêmement complexe et implique l’interaction de nombreux systèmes squelettiques, musculaires et neurologiques. Lorsqu’il court, le corps doit s’efforcer de créer une foulée souple et efficace tout en équilibrant plusieurs forces concurrentes.

 

course à pied

 

Le système squelettique doit fournir un support et une structure aux muscles pour générer la puissance nécessaire, tandis que les muscles doivent se contracter et se détendre de manière coordonnée pour produire le mouvement souhaité. Le système nerveux doit également jouer un rôle clé dans la régulation de l’activité et de la coordination musculaires.

À LIRE :   12 mythes sur la perte de poids quand on a mal au dos

 

Si de nombreuses recherches ont été menées sur la biomécanique de la course à pied, il reste encore beaucoup à apprendre sur la façon dont tous ces systèmes interagissent pour permettre aux humains de courir.

 

Cependant, comprendre la biomécanique de la course à pied peut nous aider à améliorer notre technique et à minimiser le risque de blessure et surtout, connaître d’où pourrait provenir la douleur dorsale après une course à pied.

 

 

Mal de dos après la course : Causes possibles

 

Le mal de dos est une plainte fréquente chez les coureurs de tous niveaux d’expérience. Bien qu’il faille s’attendre à un certain degré d’inconfort, une douleur persistante ou intense peut être le signe que quelque chose ne va pas.

 

Heureusement, il existe un certain nombre d’explications possibles pour le mal de dos après course à pied, et des traitements sont disponibles pour la plupart d’entre elles.

 

Mauvaise technique de course

 

Les coureurs qui se posent sur leur talon à chaque foulée exercent une pression inutile sur leur dos, ce qui peut entraîner des douleurs et des blessures.

 

Une autre cause fréquente de mal de dos est la faiblesse ou la contraction des muscles du dos, du tronc ou des jambes. Lorsque ces muscles sont incapables de soutenir correctement la colonne vertébrale, cela peut entraîner des douleurs et une gêne.

 

Chaussure inadaptées

 

Des chaussures de mauvaise qualité peuvent également contribuer au mal de dos après la course. Des chaussures trop rigides ou trop souples peuvent exercer une pression excessive sur la colonne vertébrale et entraîner une gêne.

 

Mauvaise surface

 

L’une des causes potentielles du mal de dos après la course est une mauvaise surface de course. Si vous courez fréquemment sur des surfaces dures comme le béton ou l’asphalte (le tapis de goudron), vos os et vos articulations peuvent être mis à rude épreuve. Avec le temps, cela peut entraîner une inflammation et des douleurs.

 

 

Pour éviter cela, essayez de mélanger vos parcours de course et choisissez des surfaces plus douces et plus faciles pour votre corps. L’herbe, les chemins de terre et les tapis de course sont tous de bonnes options.

À LIRE :   Coussin pour genoux : Utilisation et conseils (avis kiné)

 

Reprise trop rapide de la course

 

Lorsque vous recommencez à courir après une pause, il est important d’augmenter lentement votre kilométrage et de laisser à votre corps le temps de s’adapter.

 

Sinon, vous risquez de trop solliciter vos muscles et vos ligaments, ce qui entraînera des douleurs et des inflammations. Si vous avez mal au dos après avoir couru, prenez quelques jours de repos pour récupérer.

 

Ensuite, commencez à augmenter progressivement le parcours jusqu’à ce que vous ayez retrouvé votre volume d’entraînement habituel. Assurez-vous de ne pas progresser ou modifier trop de paramètres en même temps (vitesse de course, distance, surface, etc.).

 

Avec un peu de patience, vous devriez être en mesure de vous débarrasser de votre mal de dos et de retrouver le plaisir de courir.

 

Écoutez votre corps et ajustez la fréquence et l’intensité de vos séances de course à pied

 

La course à pied est une activité à fort impact qui peut exercer une pression considérable sur le dos. Dans la plupart des cas, la douleur est due à un mauvais réglage de la fréquence, de l’intensité ou de la durée. Lorsque vous commencez un programme de course, il est important d’augmenter lentement votre rythme et d’écouter votre corps.

 

Si vous ressentez des douleurs dorsales, réduisez votre temps de parcours et essayez de courir tous les deux jours au lieu de tous les jours. Vous devrez peut-être aussi adapter vos chaussures ou votre surface de course.

 

 

Mal de dos : Que faire ?

 

Le mal de dos est un problème courant qui peut avoir de nombreuses causes différentes.

 

Consulter pour identifier et traiter la source du problème

 

Afin de déterminer le meilleur traitement, il est important de consulter un professionnel de la santé pour identifier la source du problème. Une fois la cause déterminée, il existe une variété de traitements différents qui peuvent être efficaces pour gérer le mal de dos.

 

Visite médicale jeune femme chez son médecin

 

Il s’agit notamment des médicaments, de la kinésithérapie (physiothérapie) et des changements de mode de vie. Selon la gravité du problème, une combinaison de ces traitements peut être nécessaire pour obtenir un soulagement.

 

Avec de la patience et de la persévérance, la plupart des gens parviennent à trouver un plan de traitement qui les aide à gérer leur mal de dos et à mener une vie relativement normale.

À LIRE :   Douleurs au bas du dos chez les athlètes, qu’en disent les sciences ?

 

Essayer diverses modalités anti mal de dos

 

Bien que la cause exacte du mal de dos puisse être difficile à déterminer, il existe plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire votre douleur et améliorer la santé globale de votre colonne vertébrale.

 

L’une des meilleures choses que vous puissiez faire est d’essayer diverses modalités de lutte contre le mal de dos. Il peut s’agir d’ostéopathie, de produits naturels, d’acupuncture ou même de kinésithérapie (physiothérapie). En outre, vous pouvez également prendre des mesures pour améliorer votre posture et renforcer les muscles de votre dos.

 

En adoptant une approche globale du soulagement du mal de dos, vous pouvez contribuer à améliorer votre qualité de vie et éviter de futurs problèmes de colonne vertébrale.

 

Améliorez votre confort et débarrassez-vous de votre mal de dos

 

L’exercice, une posture inadaptée et le port d’objets excessivement lourds sont autant de causes courantes du mal de dos. Dans la plupart des cas, la douleur finit par disparaître d’elle-même. Cependant, il existe des moyens de soulager la douleur en attendant.

 

Par exemple, vous pouvez essayer des médicaments anti-douleur en vente libre, appliquer de la chaleur ou de la glace sur la zone touchée, ou vous concentrer sur des exercices d’étirement doux, faire de la natation ou faire du vélo. Si la douleur persiste ou s’aggrave, vous devez consulter un professionnel de la santé.

 

Dans certains cas, le mal de dos peut être causé par une affection sous-jacente plus grave et nécessitera un traitement médical.