Douleur dans le bas du dos: Glace ou chaleur?

chaud ou froid pour soulager les douleurs dans le bas du dos
""Comme tout le monde souhaite éviter les médicaments et autres traitements invasifs, plusieurs se tournent vers des méthodes plus naturelles pour soulager leur douleur au dos.""

  C’est la question que presque tous mes patients me posent suite à un épisode de lumbago,

"Comme tout le monde souhaite éviter les médicaments et autres traitements invasifs, plusieurs se tournent vers des méthodes plus naturelles pour soulager leur douleur au dos."
PARTAGEZ L'ARTICLE

 

C’est la question que presque tous mes patients me posent suite à un épisode de lumbago, sciatique, cruralgie, hernie discale, etc.

 

Comme tout le monde souhaite éviter les médicaments et autres traitements invasifs (comme l’infiltration ou la chirurgie), plusieurs se tournent vers des méthodes plus naturelles pour soulager leur douleur au dos.

 

Si vous lisez cet article aujourd’hui, c’est que vous avez probablement entendu des réponses contradictoires. Chaud ou froid? Glace ou chaleur? Comment choisir? Combien de temps faut-il appliquer ces modalités? Quels sont les risques? Bref, que faire?

 

chaleur vs froid pour soulager le mal de dos

 

Pour ceux et celles qui ont de la douleur dans le bas du dos, je vous explique la différence entre glace et chaleur pour soulager vos symptômes, à la lumière des meilleures recommandations actuelles.

 

Pourquoi autant de contradictions?

La glace en cas de douleur au dos

La chaleur en cas de douleur au dos

Les risques?

Application pratique

Conclusion

 

 

Bonne lecture!

 

 

Pourquoi autant de contradictions?

 

Votre collègue vous dit qu’il a mis de la chaleur pour son mal de dos. Un autre vous dit que c’est la glace qui a soulagé sa douleur.

 

Même si vous demandez l’opinion de professionnels de santé, vous trouverez des réponses contradictoires.

 

Patient confus des choses contradictoires qu'il entend sur le mal de dos

 

Pourquoi? C’est simple… il n’y a JUSTEMENT pas de bonne réponse!

 

Si on se fie aux évidences scientifiques, les études actuelles ne sont  malheureusement pas de grande qualité. Et si on regarde les conclusions de ces études, on constate des conclusions variées, et même contradictoires.

 

Dans certaines études, c’est la glace qui semble plus efficace.

 

Dans d’autres, c’est la chaleur qui démontre le plus de bénéfices.

 

Croyez-le ou non, mais il existe également des études où aucune de ces modalités ne s’est avérée efficace!

 

Que peut-on conclure? D’abord, qu’il ne faut pas se fier uniquement aux conclusions d’une seule étude lorsqu’on recherche des solutions pour soulager son mal de dos. (C’est d’ailleurs la stratégie employée par plusieurs charlatans, mais je préfère ne pas emprunter cette voie pour le moment).

 

certain charlatans profitent de ceux qui ont des douleurs dans le bas du dos
Certain charlatans proposent des solutions pourtant démontrées comme inefficaces, uniquement pour se remplir les poches!

 

 

Ensuite (et c’est ce qui nous intéresse ici!), c’est que chaque personne réagit différemment aux divers traitements disponibles. Ainsi, il n’y a véritablement qu’une seule façon de choisir entre la chaleur et la glace pour vos douleurs dans le bas du dos… c’est d’essayer par vous-même! 

 

Bon, nous pouvons tout de même émettre quelques recommandations en fonction de votre condition. Pour ce faire, examinons avant tout les effets théoriques de la glace, puis de la chaleur. Ceci nous permettra d’évaluer les risques et les options possibles dans le but d’optimiser leur utilisation.

 

La glace en cas de douleur au dos

 

Dans le cas de la glace, l’objectif théorique est de réduire la température dans la région du bas du dos afin d’obtenir une réponse biologique désirée. Parmi les effets thérapeutiques visés, nous avons:

 

glace pour soulager la douleur dans le bas du dos

 

Mécanisme hypothétique du froid:

 

  • -Ralentissement du métabolisme
  • -Vascoconstriction
  • -Ralentissement de la conduction nerveuse
  • -Diminution de la température corporelle
  • -Effet anesthésiant
  • -Réduction de l’œdème
  • -Diminution des spasmes musculaires

 

Maintenant, il existe un grand débat autour de l’inflammation suite à une blessure. Plus précisément, nous pensions autrefois que l’inflammation était mauvaise, et qu’il fallait la traiter le plus aggressivement possible. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on prescrit des anti-inflammatoire non stéroidiens (AINS), qu’on donne des infiltrations de cortisone, ou qu’on propose de la glace aux patients pour son effet anti-inflammatoire.

 

Par contre, nous avons réalisé que l’inflammation était non seulement utile, mais nécessaire à la guérison optimale des tissus. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle plusieurs médecins prescrivent de moins de moins d’AINS ou d’infiltration.

 

inflammation causant de la douleur dans le bas du dos
L’inflammation s’avère souvent utile à la guérison optimale des tissus.

 

Maintenant, l’inflammation est souvent associé à de la douleur via ses différents médiateurs. Cette sensibilisation (temporaire) des tissus nous empêche parfois de bouger, de dormir, ou de vaquer à nos occupations.

 

Pour cette raison, il est parfois utile de minimiser l’inflammation pour permettre au corps de bénéficier des autres modalités nécessaires à une bonne guérison du dos (activité physique, sommeil, humeur favorable, etc.).

 

C’est dans cette optique que la glace permet de réduire l’inflammation (en plus des autres effets thérapeutiques) permettant de soulager vos symptômes dans le bas du dos. 

 

 

La chaleur en cas de douleur au dos

 

La chaleur est souvent recommandée pour soulager la lombalgie. C’est d’ailleurs le réflexe numéro un des gens dès qu’ils ressentent une douleur dans le dos. Voici les effets thérapeutiques visés par l’application de chaleur:

 

chaleur pour soulager les douleurs dans le bas du dos

 

 

Mécanisme hypothétique du chaud:

 

  • -Accélération du métabolisme des tissus (donc accélération de la guérison)
  • -Vasodilatation (donc apport en oxygène et en nutriments à vos tissus)
  • -Détente et relâchement musculaire
  • -Augmentation de souplesse
  • -Augmentation de la température corporelle
  • -Action sur les récepteurs thermiques
  • -Action de blocage des nocicepteurs (récepteurs sensoriels de la douleur) 

 

 

Les risques?

 

Les risques associés à l’utilisation de chaleur et de la glace sont rares. Toutefois, il ne faut pas les minimiser pour autant, surtout si vous avez des problèmes de peau ou de circulation sanguine. Voici une liste (non exhaustive) de condition imposant des mesures particulières:

 

Faites preuve de précaution avant d'utiliser de la chaleur ou de la glace si vous souffrez de problèmes circulatoires.
Faites preuve de précaution avant d’utiliser de la chaleur ou de la glace si vous souffrez de problèmes circulatoires.

 

 

Précaution à l’application de glace ou chaleur

 

  • -Tout problème cardiovasculaire
  • -Tout problème dermatologique
  • -Troubles vasculaires périphériques (hémoglobinurie, diabète, etc.)
  • -Maladie de Raynaud
  • -Urticaire au froid
  • -Personnes âgées

 

Laissez-moi vous raconter une histoire horrible reliée à l’utilisation de la glace. Une femme d’un certain âge s’était fait une entorse de cheville, puis a téléphoné à son kinésithérapeute pour des conseils. Voici les mots exacts employés par le thérapeute:

 

«Pose ton pied dans de l’eau glacée jusqu’à ce qu’on se voit.»

 

bain de glace pour diminuer l'inflammation

 

Devinez quoi? Le patient a préparé un bac d’eau froide, y a ajouté plusieurs glaçons, puis y a déposé son pied…pendant TOUTE la nuit!

 

Résultat: Amputation du pied pour cause de nécrose des tissus. Évidemment, le kiné voulait dire d’utiliser la froid de façon INTERMITTENTE jusqu’au prochain rendez-vous du patient. Ceci ne l’a pas empêché de perdre sa licence de thérapeute à jamais…

 

Bon revenons à notre mal de dos, et au rôle du chaud et du froid pour vous soulager. Certes, les effets indésirables sont (généralement) minimes, mais voici ce qui a été recensé dans la littérature scientifique:

 

risque pour le dos associé au chaud et au froid

 

  • -Rougeur de la peau
  • -Légère brûlure
  • -Inhibition musculaire
  • -Réduction (temporaire) de mobilité
  • -Intolérance au froid

 

 

Application pratique

 

Je dois mettre le chaud/froid pendant combien de temps?

 

durée de temps qu'il faut mettre de la glace ou de la chaleur pour soulager son dos

 

À l’heure actuelle, il n’existe pas de recommandations officielles suggérant un temps d’application précis de la chaleur ou de la glace. Voici les éléments à garder en tête lorsque vous appliquez ces modalités :

 

Pour la glace:

 

  • -Si vous avez une petite stature (faible pourcentage de gras, petite ossature, etc.), le temps d’application de la glace devrait être moindre pour éviter les effets indésirables.

 

differentes tailles impliquant l'ajustement du temps d'application de glace et chaleur
Il faudra ajuster le temps d’application de la glace et de la chaleur en fonction de votre constitution.

 

 

  • -La vasoconstriction induite par le froid semble suivie d’une vasodilation des vaisseaux sanguins après environ 10 minutes. Ceci est une réaction de protection du corps pour éviter une hypoxie des tissus (appelée réaction de Lewis). Ainsi, si vous désirez uniquement un ralentissement du métabolisme en période inflammatoire (après un épisode aigu, par exemple), il convient de ne pas dépasser 10 minutes.

 

vasodilatation et vasoconstriction induite par la chaleur et la glace

 

  • -Si l’objectif est uniquement de réduire la douleur, sans nécessairement avoir des effets thérapeutiques (comme le ralentissement du métabolisme), vous n’avez pas besoin de maintenir la glace pendant longtemps. Pourquoi? Parce que l’objectif dans ce cas sera uniquement de désensibiliser votre cerveau et vos nerfs, sans pour autant rechercher les effets physiques (comme la diminution d’enflure). Cette désensibilisation peut se faire de façon relativement rapide, et ne nécessite pas de froid intense.

 

inc hypersensible et mal de dos

  • -Tous les sacs de glace n’ont pas été créé égaux. Certains procurent une sensation de froid plus intense en comparaison avec d’autres. S’immerger dans de l’eau glacée n’est pas équivalent à poser une serviette d’eau froide sur son dos. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il faut moduler le temps de traitement en fonction de l’intensité du froid. En ordre hiérarchique du plus froid au moins froid,  voici des exemples de modalités thérapeutiques : Immersion en eau glacée → Sac de glaçons → Sac de légumes congelés → Gel pack → Vaporisateurs et pommades

 

 

  • -Au lieu de poser de la glace pendant de longues minutes consécutives, vous pourriez l’appliquer en alternance avec des périodes de repos. Plus concrètement, au lieu de poser un sac de glace pendant 20 minutes suite à un épisode de lumbago, considérez le déposer pendant 10 minutes suivi d’une courte période de repos (10-15 minutes), puis redéposer la glace pendant un autre 10 minutes. Ceci aidera également à éviter la réaction de Lewis discutée plus haut.

 

  • -Pour les personnes un peu plus à risque (problèmes circulatoires, personnes âgées), il convient de prendre des précautions supplémentaires lorsqu’on applique du froid:

-Réduire le temps d’application

-Poser un intermédiaire en la peau et la glace/chaleur (par exemple une serviette)

 

sac de glace avec serviette comme intermédiaire pour la douleur au bas du dos 

 

 

Pour la chaleur:

 

Pour la chaleur, il existe également diverses modalités thérapeutiques disponibles. Un traitement répandu est la balnéothérapie. Ceci implique l’exercice physique en piscine, souvent dans une eau entre 32 et 38 degrés Celcius.

 

femme profitant de la chaleur induite par la balnéothérapie pour traiter son mal de dos

 

D’autres modalités thermiques disponibles sur le marché sont:

 

  • -Sac de chaleur
  • -Pads et coussins chauffants
  • -Ceintures chauffantes
  • -Ultrasons, shockwave, radiation infrarouge : Il est à noter qu’il existe très peu de preuves encourageant leur utilisation dans le traitement des lombalgies.
  • -Etc.

 

 

En ce qui concerne les sacs de chaleur, on recommande de les poser sur votre région lombaire pendant  15-20 minutes. Comme pour la glace, il faut ajuster le temps d’application en fonction de sa stature et ses conditions médicales associées.

 

Si le but visé est l’augmentation de circulation, il ne faut jamais oublier que l’exercice physique est LA modalité de choix pour augmenter la circulation sanguine.

 

vélo et mal de dos
En plus de vous faire perdre des calories, l’activité physique permettra une meilleure circulation et oxygénation de vos tissus.

 

Conclusion

 

Voilà! J’espère que vous êtes désormais plus à même de choisir entre chaleur et glace pour soulager votre mal de dos.

 

Tel que mentionné précédemment, il n’y a pas de bonne réponse. Pour savoir laquelle des deux est le plus efficace dans votre cas, il convient d’y aller par «essai-erreur» afin de déterminer ce qui vous soulage le plus.

 

essai-erreur entre glace et chaleur pour soulager les douleurs au dos

 

De manière générale, je recommande à mes patients la glace suite à un épisode aigu de douleur dans le bas du dos (comme un lumbago), et la chaleur dans les cas plus chronique ou si la détente musculaire est recherchée.

 

Il existe plusieurs sacs, pommades, vaporisateurs et autres sur le marché. Certains offrent un meilleur ratio qualité-prix, mais pas forcément un soulagement plus important de vos douleurs au dos.

 

Quoiqu’il en soit, n’oubliez jamais que la chaleur et la glace, comme toutes les modalités passives en général, doivent servir d’adjuvant à une approche active. Ainsi, il faut à tout prix miser sur l’exercice physique (dosé et ajusté à votre condition)  pour optimiser votre guérison à long terme.

 

recuperation et douleurs
Une approche proactive est ce qu’il y a de mieux pour traiter votre mal de dos sur le long terme!

 

Bonne guérison!

 

Si vous désirez bénéficier d’une approche structurée, simplifiée et complète pour combattre vos maux de dos, une série de GUIDES EN LIGNE est mise à votre disposition. Peu importe votre condition, vous trouverez un guide qui répondra à vos besoins, et vous orientera vers le chemin de la guérison.