Rachis dorso-lombaire : Définition et anatomie

Rachis dorso-lombaire : Définition et anatomie

 

Qu’est-ce que le rachis dorso-lombaire, et quel sont ses particularités anatomiques ? Quelles sont les pathologies associées à cette région importante de la colonne vertébrale ?

 

Cette explique vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le rachis dorso-lombaire, cette zone transitoire entre le rachis dorsal et le rachis lombaire.

 

Définition et anatomie

 

Pour comprendre le rachis dorso-lombaire, il faut avant tout comprendre l’anatomie du rachis dorsal et du rachis lombaire.

 

Les vertèbres dorsales sont au nombre de 12 (numérotées de D1 à D12). L’alignement de ces vertèbres au niveau du tronc fait en sorte qu’elles permettent beaucoup de rotation.

 

vertèbres dorsales

 

Les vertèbres lombaires, elles, sont au nombre de 5. Contrairement à la colonne dorsale, ces vertèbres au bas du dos ne sont pas très mobiles en rotation. Plutôt, leur alignement permet davantage les mouvements de flexion et d’extension.

 

vertebres lombaires

 

La jonction entre la dernière vertèbre dorsale et la première vertèbre lombaire s’appelle le rachis dorso-lombaire (ou charnière dorso-lombaire). Elle correspond à l’espace entre les vertèbres D12 et L1.  (aussi appelé D12-L1).

 

 

Pathologies reliées à la charnière dorso-lombaire

 

Les dernières vertèbres dorsales (D11 et D12), ainsi que la première vertèbre lombaire (L1), sont fréquemment le site de pathologie et dysfonction de la colonne vertébrale.

 

En effet, le rachis dorso-lombaire subit beaucoup de stress, notamment car il constitue une zone de transition entre la fin des vertèbres dorsales et des côtes avec les vertèbres lombaires. Ceci peut mener à de la dégénérescence, et de l’irritation des facettes articulaires.

 

charnière dorso-lombaire

 

Plus précisément, lorsque les forces de rotation du rachis dorsal sont transmise vers les vertèbres lombaires, (comme dans les mouvements de torsion), les tissus environnants doivent absorber cette force pour protéger le rachis lombaire de toute rotation excessive. Plus ces mouvements sont répétés (et accompagnées de charges lourdes), plus le risque d’irritation et d’inflammation des structures vertébrales environnantes est élevé.

 

De plus, les postures statiques assises et debout (surtout lorsqu’elles sont maintenues pendant de longues périodes) imposent un stress supplémentaire au rachis dorso-lombaire, augmentant ainsi le risque d’inflammation à ce niveau.

 

Voici une liste de pathologies du rachis dorso-lombaire :

 

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils