stress fibromyalgie

Sciatique : cause psychologique (et si c’était le stress ?)

La sciatique est une affection qui peut provoquer des douleurs importantes dans le bas du dos et les jambes. Dans de nombreux cas, la cause de la sciatique est une hernie discale. Cependant, il existe d’autres causes potentielles, notamment le stress.

 

Cela peut sembler contre-intuitif, mais le stress peut en fait être un facteur contribuant à la sciatique. En effet, lorsque nous sommes stressés, notre corps libère du cortisol et d’autres hormones qui peuvent avoir un impact négatif sur notre santé.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

 

Dans cet article, nous allons explorer le lien entre le stress et la sciatique et discuter de la façon dont vous pouvez gérer votre niveau de stress pour réduire votre risque de développer cette affection.

Anatomie de la colonne lombaire et du nerf sciatique

 

La colonne lombaire est constituée des grandes vertèbres qui forment le bas du dos. Le nerf sciatique est un long nerf qui part du bas du dos et descend le long de la jambe.

 

anatomie du nerf sciatique
Source

 

Le nerf sciatique est le plus gros nerf du corps, et il est responsable de la sensibilité de la jambe et du pied. Lorsque le nerf sciatique est pincé ou comprimé, il peut provoquer des douleurs, des engourdissements et des picotements dans la jambe.

 

La colonne lombaire est composée de cinq vertèbres et est chargée de supporter le poids du haut du corps. Les vertèbres sont reliées par des ligaments et sont protégées par des disques. Les disques sont constitués d’une couche externe résistante et d’une couche interne souple.

 

Lorsqu’un disque se rompt (hernie discale ou protrusion discale), la couche interne peut s’échapper et appuyer sur le nerf sciatique, ce qui provoque de l’inflammation et des douleurs.

 

 

C’est quoi une sciatique ? définition et explication

 

La sciatique est définie comme une névralgie, ou douleur nerveuse, du nerf sciatique. Ce nerf est le plus grand et le plus long du corps humain. Il s’étend du bas du dos jusqu’aux pieds et est responsable à la fois de la sensibilité d’une partie de la jambe et de certains de ses mouvements.

 

sciatique
Source

 

La sciatique peut survenir lorsque ce nerf est pincé ou irrité, généralement à la suite d’une hernie discale dans la colonne vertébrale. Cela peut provoquer des douleurs et des engourdissements dans les jambes et le bas du dos.

 

Dans les cas graves, elle peut également entraîner une faiblesse dans les jambes.

 

 

Les symptômes de la sciatique

 

Le premier symptôme de la sciatique est une douleur qui irradie du bas du dos ou de la fesse vers le bas de la jambe. La sciatique est initiée par la compression du nerf sciatique, qui commence du bas du dos, passe par les fesses et descend le long de la jambe.

 

lumbago sciatique sciatique cause psychologique

 

La douleur est généralement plus intense en position assise ou debout pendant de longues périodes.

 

La sciatique peut également s’accompagner de symptômes neurologiques, tels qu’un engourdissement, des picotements ou une sensation de décharge électrique dans la jambe.

 

 

Quelles sont les causes de la sciatique ?

 

Il existe plusieurs causes possibles de douleur sciatique. L’une des plus courantes est le rétrécissement du canal lombaire. Cette affection est plus fréquente chez les adultes âgés et peut entraîner une compression des nerfs. Une autre cause possible est une inflammation du muscle piriforme.

 

À LIRE :   Syndrome du piriforme : La pseudo sciatique (Que faire ?)

 

Ce muscle est situé dans la fesse et peut exercer une pression sur le nerf sciatique lorsqu’il est enflammé. En outre, il existe une affection appelée syndrome des facettes, qui se produit lorsque les articulations de la colonne vertébrale sont endommagées ou enflammées.

 

syndrome du piriforme

 

Cela peut également entraîner une compression du nerf sciatique.

 

Une autre cause possible est une chute ou un autre accident qui entraîne un choc dans le dos. Cela peut endommager le nerf directement ou entraîner d’autres conditions qui conduisent à la compression du nerf.

 

Enfin, l’une des causes les moins connues de la sciatique est de nature psychologique. Elle peut être provoquée par le stress, l’anxiété ou même la dépression. Lorsqu’une personne est confrontée à un stress psychologique important, les muscles de son dos peuvent se contracter.

 

Cette tension peut alors exercer une pression sur le nerf sciatique, qui part du bas du dos et descend le long des jambes. Dans certains cas, la tension musculaire peut être si forte qu’elle comprime le nerf, provoquant une inflammation et une douleur.

 

Bien que cette cause puisse sembler improbable, la sciatique provoquée par le stress psychologique est assez courante.

 

 

Sciatique et stress, quel lien ?

 

Il n’est pas rare d’observer une augmentation des symptômes de la sciatique lorsqu’une personne se sent en colère, anxieuse ou stressée.

 

stress
Source

 

Après une journée de travail ou une dispute avec un conjoint, par exemple, les effets du stress peuvent se manifester par une augmentation de la douleur et de la tension musculaire le long du nerf sciatique.

 

Bien que les mécanismes exacts par lesquels le stress contribue à la sciatique ne soient pas entièrement compris, il est clair que les facteurs psychologiques peuvent influencer la gravité de cette affection.

 

Dans certains cas, la gestion du stress peut être un moyen efficace de réduire les symptômes et d’améliorer la qualité de vie.

 

Quels sont les effets néfastes du stress ?

 

Le stress est un facteur de risque bien connu pour de nombreux problèmes de santé. Il peut affecter le système immunitaire, augmenter la tension musculaire et accroître la sensibilité des nerfs.

 

vertige
Source

 

Tous ces effets peuvent contribuer à l’apparition de la sciatique. La sciatique est une affection qui provoque des douleurs dans le bas du dos et les jambes.

 

Le stress peut provoquer ou aggraver une sciatique en augmentant la tension musculaire et la sensibilité du nerf. En outre, le stress peut compromettre le système immunitaire, ce qui rend plus difficile le rétablissement de l’organisme après une blessure.

 

Pour toutes ces raisons, il est important de trouver des moyens de gérer les niveaux de stress et de les garder sous contrôle.

 

Le stress est un déclencheur courant des poussées de douleur, en particulier dans les affections chroniques comme la sciatique.

 

Lorsque nous sommes stressés, nos muscles se tendent et nous pouvons commencer à grincer des dents ou à serrer la mâchoire. Cela peut entraîner des douleurs dans les muscles et les articulations.

 

À son tour, la douleur peut aggraver le stress, créant ainsi un cercle vicieux. S’il n’est pas contrôlé, ce cycle peut aggraver l’affection au fil du temps et entraîner d’autres complications. Il est donc important de trouver des moyens de gérer le stress afin de briser le cycle et d’empêcher l’aggravation de l’affection.

 

 

Cause psychologique de la sciatique : Que faire ?

 

Si vous souffrez de sciatique, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic correct. Une fois la cause de votre sciatique déterminée, votre médecin pourra vous recommander un traitement approprié.

 

consultation médicale chez le médecin
Source

 

Le traitement de la sciatique peut inclure une thérapie physique, des exercices et des techniques de relaxation. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour soulager la pression exercée sur le nerf sciatique.

 

Si vous souffrez de sciatique, ne souffrez pas en silence. Demandez une aide médicale pour être soulagé de cette affection débilitante.

 

La gestion du stress

 

L’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour votre santé est de gérer votre stress. Le stress chronique peut entraîner de graves problèmes de santé, notamment des maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète et des troubles mentaux. Il existe plusieurs moyens efficaces de gérer le stress.

 

L’une d’elles consiste à consulter un professionnel de la santé mentale, comme un thérapeute ou un conseiller. Ces professionnels peuvent vous aider à identifier les sources de votre stress et à développer des stratégies d’adaptation.

 

respiration
Source

 

Une autre technique efficace de gestion du stress est la respiration profonde.

 

Lorsque vous respirez lentement et profondément, votre cerveau reçoit le signal que vous vous détendez. Cela peut contribuer à réduire les symptômes physiques du stress, comme la tension musculaire et l’accélération du rythme cardiaque.

 

La méditation est un autre excellent moyen de réduire le stress. Elle consiste à se concentrer sur sa respiration et à faire le vide dans son esprit. Une méditation régulière peut vous aider à apprendre à contrôler vos pensées et à réduire le stress.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...