Douleur cervicale qui remonte dans la tête : 22 causes possibles

Partagez avec vos proches concernés
4.3
(6)

Avez-vous des douleurs cervicales qui vous montent à la tête ? De nombreuses personnes souffrent de ce type de douleur, et il peut être difficile d’en diagnostiquer la cause.

Dans cet article, nous allons aborder 22 causes possibles de douleurs cervicales qui montent à la tête. Nous vous donnerons également des conseils pour soulager ce type de douleur qui s’apparentent fortement à des maux de tête.

Anatomie de la région cervicale

La colonne cervicale est située dans le cou et contient les os, les nerfs et les muscles qui sont responsables des mouvements de la tête et du cou. Les sept os de la colonne cervicale (vertèbres cervicales) sont les vertèbres qui protègent la moelle épinière.

La grande vertèbre de forme triangulaire située en haut de la colonne est appelée l’Atlas, et la vertèbre située en dessous est appelée l’Axe. Ces deux os permettent à la tête de se déplacer d’un côté à l’autre et de haut en bas.

Les cinq autres vertèbres cervicales sont numérotées de C3 à C7. Les nerfs de la région cervicale comprennent le nerf facial, qui contrôle les expressions faciales, et le nerf glossopharyngien, qui contrôle la déglutition.

Les muscles de la colonne cervicale comprennent le muscle sterno-cléido-mastoïdien, qui permet de tourner la tête d’un côté à l’autre, et le muscle trapèze, qui aide à stabiliser et à déplacer l’épaule.

Le nerf d’Arnold ou nerf grand occipital est un nerf de la base du crâne qui émane de la colonne vertébrale. Il remplit une double fonction, sensitive et motrice, avec une prédominance de fibres nerveuses sensitives qui innerve plusieurs régions de la tête.

Le rachis cervical est une partie essentielle de l’anatomie humaine et joue un rôle important dans nos mouvements quotidiens.

Une céphalée cervicogénique c’est quoi ? (Et quels sont les symptômes ?)

Une céphalée cervicogène est un type de mal de tête qui prend naissance dans le cou. La douleur est généralement ressentie à la base du crâne ou l’arrière de la tête (ou sur un côté). Elle peut également irradier dans les épaules ou le haut du dos, et parfois même jusqu’au cuir chevelu.

Elle est souvent accompagnée d’une tension musculaire et d’une raideur du cou. Les maux de tête cervicogènes sont souvent causés par des problèmes liés aux os, aux articulations ou aux muscles du cou.

Cependant, ils peuvent également être déclenchés par une irritation nerveuse ou un pincement des nerfs. Parmi les causes courantes des maux de tête cervicogènes, citons : les tensions musculaires, les dysfonctionnements articulaires, l’arthrite et les hernies discales cervicales.

Le traitement d’une céphalée cervicogène comprend généralement une combinaison de thérapie manuelle, d’exercices et de modifications du mode de vie. Dans certains cas, des médicaments peuvent également être nécessaires.

RECOMMANDÉ POUR VOUS :  Redresse-dos orthopédique (médical) : avis kiné (quoi choisir ?)

Si vous souffrez de maux de tête récurrents ou graves, il est important de consulter un médecin ou un spécialiste des maux de tête pour obtenir un diagnostic précis et un plan de traitement.

22 causes de douleur cervicale qui remonte dans la tête

Il existe un certain nombre de causes possibles de douleurs cervicales qui vont à la tête. Il est important de consulter un professionnel de santé pour une prise en charge adaptée. Par exemple, un médecin procèdera à un examen clinique et aura recours à des tests d’imagerie (comme une imagerie par résonance magnétique ou IRM, des rayons X, etc.) pour clarifier le diagnostic.

Voici quelques-unes des plus courantes de douleurs cervicales qui peuvent remonter jusque dans la tête :

Déformation musculaire

Les muscles du cou peuvent être sollicités par une mauvaise posture, des mouvements répétitifs ou une activité inhabituelle. Cela peut entraîner une douleur et une inflammation.

Dysfonctionnement des articulations 

Les articulations du cou permettent une grande amplitude de mouvement, mais elles peuvent être sujettes à l’usure avec le temps. Cela peut entraîner des raideurs, des douleurs et une mobilité réduite.

L’arthrite 

L’arthrite est une cause fréquente de douleurs cervicales. L’arthrose cervicale, la polyarthrite rhumatoïde et la spondylose cervicale sont toutes des formes d’arthrite qui peuvent affecter le cou.

Hernies discales 

Les disques situés entre les vertèbres agissent comme des amortisseurs de chocs. Lorsqu’ils sont endommagés ou dégénèrent, ils peuvent faire une hernie cervicale et exercer une pression sur la moelle épinière ou les nerfs.

Irritation des nerfs 

Les nerfs du cou peuvent être irrités par un certain nombre de facteurs, notamment la tension musculaire, la hernie discale ou l’arthrite. Cela peut entraîner des douleurs, des picotements ou des engourdissements.

Nerfs pincés

Un nerf pincé se produit lorsqu’il y a une pression sur un nerf. Cela peut se produire en raison d’une hernie discale, d’un éperon osseux ou d’une autre affection.

Coup de fouet cervical (entorse cervicale)

Le coup de fouet cervical (ou entorse cervicale) est un type de blessure au cou qui se produit lorsque la tête est soudainement projetée vers l’avant puis vers l’arrière, comme dans un accident de la route. Il peut entraîner des douleurs, des raideurs musculaires et d’autres symptômes.

La spondylose cervicale

La spondylose cervicale est une affection dégénérative qui touche les os et les articulations du cou. Elle peut provoquer des douleurs, des engourdissements et des faiblesses.

Syndrome des articulations facettaires 

Le syndrome des articulations facettaires est un type d’arthrite qui affecte les petites articulations de la colonne vertébrale. Il peut entraîner des douleurs, des raideurs et une mobilité réduite.

Instabilité atlantoaxiale

L’instabilité atlantoaxiale est une affection qui entraîne un déplacement des os du cou. Cela peut exercer une pression sur la moelle épinière et les nerfs, entraînant des douleurs et d’autres symptômes. Si vous présentez l’un de ces symptômes, il est important de consulter un médecin.

Céphalée 

Un mal de tête est une douleur ou une gêne au niveau de la tête, du cou ou du visage. Il peut être le symptôme d’un certain nombre d’affections différentes, incluant une douleur cervicale.

Maux de tête de tension 

Les céphalées de tension représentent les types de maux de tête les plus courants. Ils sont souvent causés par le stress, la tension musculaire ou une mauvaise posture du cou.

RECOMMANDÉ POUR VOUS :  Douleur cervicale et gêne respiratoire : Quel lien ?

Migraines 

La migraine est un type de mal de tête qui se caractérise par une douleur intense, des élancements et souvent des nausées et des vomissements.

Céphalées en grappe 

Les céphalées en grappe sont un type de mal de tête qui survient par cycles ou en grappes. Elles sont généralement très intenses et peuvent durer des heures ou des jours.

Névralgie d’arnold

La névralgie d’Arnold est un type de douleur nerveuse qui se manifeste au niveau de la tête et du cou. Elle est souvent causée par une irritation du nerf d’Arnold.

Pour en savoir plus sur la névralgie d’Arnold (ainsi que sa prise en charge), consultez l’article suivant.

Arthrose cervicale /zygapophysaire 

L’arthrose zygapophysaire est un type d’arthrite qui affecte les os et les articulations du cou. Elle peut provoquer des douleurs cervicales, des raideurs et une mobilité réduite.

L’arthrose 

L’arthrose cervicale est une forme courante d’arthrite qui affecte le cou. Elle est causée par l’usure graduelle des articulations. Bien qu’elle soit parfois asymptomatique, il arrive souvent que cette condition provoque des douleurs cervicales.

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une forme d’arthrite qui provoque une inflammation des articulations. Elle peut toucher toutes les articulations du corps, y compris le cou.

Tensions musculaires 

Les tensions musculaires sont une cause fréquente de douleurs cervicales. Elle peut être causée par le stress, une mauvaise posture ou une surutilisation.

Stress 

Le stress est une cause fréquente de douleurs cervicales. Il peut être causé par un stress émotionnel, un stress physique ou les deux. Le stress peut entraîner des tensions musculaires, des maux de tête et d’autres symptômes. Si vous ressentez des douleurs cervicales, il est important de consulter un médecin.

Une mauvaise posture

C’est une cause fréquente de douleurs cervicales. Si vous travaillez à un bureau toute la journée, il y a des chances que vous adoptiez des postures prolongées, souvent dans des conditions inconfortables.

Cela met à rude épreuve les muscles et les ligaments de votre cou et, avec le temps, peut entraîner des douleurs et des raideurs.

Une autre cause fréquente de douleurs cervicales est le fait de dormir dans une position inconfortable. Si vous vous réveillez souvent avec un torticolis, c’est peut-être parce que votre oreiller ne vous soutient pas suffisamment.

Si votre oreiller est trop mou, il permet à votre tête de s’enfoncer trop profondément, ce qui exerce une pression sur votre cou et vos épaules.

À l’inverse, si votre oreiller est trop ferme, il poussera votre tête vers l’avant, ce qui entraînera le même type de tension. Dans tous les cas, il est important de trouver un oreiller qui vous offre le bon soutien pour éviter les douleurs cervicales.

Quand s’inquiéter ?

Bien que la plupart des maux de tête ne soient pas inquiétants, il existe quelques rares cas où un mal de tête peut être le signe d’une affection grave. Si vous ressentez l’un des symptômes suivants en même temps qu’un mal de tête, il est important de consulter immédiatement un médecin :

  • Engourdissement du visage ou généralisé,
  • Troubles visuels,
  • Modifications de l’élocution,
  • Perte d’équilibre,
  • Perte de conscience ou perte de mémoire.
RECOMMANDÉ POUR VOUS :  Meilleur oreiller haut de gamme : Quoi choisir ? (guide d'achat)

Ces symptômes peuvent indiquer un accident vasculaire cérébral, qui est une urgence médicale. Dans la plupart des cas, cependant, les maux de tête ne sont pas causés par une affection grave et peuvent être traités avec des médicaments en vente libre.

Si vous êtes préoccupé par votre mal de tête, ou si vous souffrez de maux de tête accompagnés de douleurs cervicales, il est important de consulter un professionnel de la santé.

Les analgésiques peuvent aider à soulager la douleur, et la kinésithérapie (physiothérapie) peut contribuer à améliorer la posture et à réduire la tension musculaire.

Que faire pour se soulager et prévenir ?

Il existe une variété de traitements qui peuvent être utilisés pour aider à soulager les douleurs cervicales.

  • Les minerves sont souvent utilisées dans les cas aigus et temporaires, bien qu’il soit généralement préférable d’éviter d’immobiliser la région cervicale.

À LIRE :  Douleurs dans la nuque : 7 causes possibles (et comment les soulager ?)

  • Des médicaments antidouleuranti-inflammatoires ou myorelaxants peuvent être prescrits par un médecin qualifié.
  • L’électrothérapie (TENS) peut être utilisée au niveau cervical. Un massage cervical effectué par un physiothérapeute ou un ostéopathe peut être utile.
  • La manipulation de la colonne vertébrale ou d’autres thérapies manuelles peuvent également être bénéfiques.
  • Les approches comportementales, telles que le biofeedback, peuvent être utiles.
  • Les techniques de gestion du stress peuvent être utiles pour réduire la douleur. L’optimisation du sommeil, notamment avec un oreiller adapté, peut contribuer à atténuer les douleurs cervicales.
  • L’acupuncture et les ventouses (cupping) sont également des options de traitement possibles.
  • Les produits naturels (remèdes de grand-mère), idéalement avec les conseils d’un professionnel de la santé, peuvent également apporter un soulagement.

Des ajustements et des conseils liés au poste de travail, à la posture adoptée lors des activités de loisirs et à d’autres facteurs pouvant contribuer aux douleurs cervicales sont également à envisager.

Pour connaître d’autres conseils visant à soulager la douleur cervicale, consultez l’article suivant.

Références et ressources

https://www.lombafit.com/fourmis-dans-les-mains/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.3 / 5. Nombre de votes 6

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut