Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : Explications

Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : Explications

Avez-vous des douleurs au cou qui irradient vers votre oreille ou votre gorge ? Si c’est le cas, il se peut que cela soit associé à une autre affection. Il s’agit d’un symptôme courant qui peut être causé par une variété de problèmes différents.

 

Dans cet article, nous allons aborder les causes les plus courantes des douleurs cervicales qui irradient vers d’autres parties du corps. Nous vous proposerons également quelques options de traitement qui pourraient vous aider à soulager vos symptômes.

Anatomie de la colonne cervicale

 

La colonne cervicale est composée de sept vertèbres, qui sont de petits os qui constituent la colonne vertébrale. Les vertèbres sont empilées les unes sur les autres et sont séparées par des disques intervertébraux.

 

 

anatomie de la colonne cervicale
Source

 

Ces disques agissent comme des amortisseurs et permettent à la colonne vertébrale de bouger librement. Les vertèbres sont reliées entre elles par des facettes articulaires, qui permettent un léger mouvement entre les vertèbres. La moelle épinière traverse les vertèbres et est protégée par la colonne vertébrale.

 

La colonne cervicale est chargée de soutenir la tête et d’assurer la mobilité du cou. Les os de la colonne cervicale sont plus petits que ceux de la colonne thoracique et lombaire car ils doivent être plus légers pour soutenir la tête. Cependant, cela rend la colonne cervicale plus vulnérable aux blessures.

 

Anatomie de la gorge

 

La gorge est un passage pour l’air, la nourriture et les liquides. Elle commence à l’arrière de la bouche et descend jusqu’à l’œsophage. La gorge se compose de trois parties principales :

 

anatomie de la gorge
Source

 

  • Le pharynx : Le pharynx est un tube creux qui part de l’arrière de la bouche et descend jusqu’au larynx.

 

  • Le larynx : Le larynx est une structure de forme triangulaire qui contient les cordes vocales.

 

  • La trachée : La trachée est un tube qui part du bas du larynx et descend jusqu’aux poumons.

 

La gorge comporte également deux structures latérales :

 

  • Les amygdales : Les amygdales sont de petites structures rondes situées à l’arrière de la gorge. Elles aident à piéger les bactéries et les virus avant qu’ils ne pénètrent dans l’organisme.

 

  • Les adénoïdes : Les adénoïdes sont situées derrière le nez et aident à filtrer les bactéries et les virus de l’air qui entre par le nez.

 

Anatomie de l’oreille

 

L’oreille est un organe délicat qui est chargé de traduire les ondes sonores en impulsions électriques que le cerveau peut comprendre. L’oreille est divisée en trois parties principales :

À LIRE :   Douleur cervicale au réveil : que faire ? (conseils)

 

oreille interne
Source

 

  • L’oreille externe : L’oreille externe comprend la partie visible de l’oreille, appelée pavillon, ainsi que le conduit auditif.

 

  • L’oreille moyenne : L’oreille moyenne contient le tympan, qui vibre en réponse aux ondes sonores.

 

  • L’oreille interne : L’oreille interne est chargée de convertir ces vibrations en impulsions électriques. Cela se fait à l’aide de minuscules cellules ciliées, situées dans la cochlée. Ces cellules ciliées sont stimulées par les vibrations et leur mouvement génère un courant électrique qui est envoyé au cerveau.

 

 

Une douleur cervicale qu’est-ce que c’est ?

 

La douleur cervicale est un type de douleur du cou qui peut résulter de diverses causes. Une mauvaise posture est une cause fréquente de cervicalgie. Lorsque la tête est maintenue dans une position non naturelle pendant de longues périodes, les muscles et les ligaments du cou peuvent être mis à rude épreuve.

 

 

douleur cervicale
Source

 

Cela peut entraîner des douleurs, des raideurs et même des maux de tête. Une autre cause fréquente de douleur cervicale est une blessure au cou ou à la colonne vertébrale.

 

Cela peut se produire à la suite d’une chute, d’un accident de voiture ou d’un autre type de traumatisme. Dans certains cas, la douleur cervicale peut également être causée par une hernie discale ou un autre type de maladie dégénérative qui peut éventuellement irradier vers d’autres zones comme l’oreille et la gorge.

 

 

Quel lien entre douleur cervicale, oreille et gorge ?

 

Lorsque nous ressentons une douleur dans une partie de notre corps, nous avons souvent l’impression que l’agonie provient d’une autre zone. Ce phénomène est connu sous le nom de l’irradiation de la douleur et se produit lorsque les signaux de douleur sont envoyés d’une partie du corps à une autre par le système nerveux.

 

Quel est donc le lien entre les douleurs du cou, des oreilles et de la gorge ? Une cause fréquente de l’irradiation de la douleur est appelée douleur référée. Cela se produit lorsque la source de la douleur est située près d’un nerf qui se ramifie vers d’autres parties du corps.

 

douleur à l'oreille en présence d'arthrose cervicale
Source

 

Pour tout savoir sur la douleur référée, consultez l’article suivant.

 

En conséquence, les signaux de douleur sont envoyés le long de ces nerfs vers d’autres zones, ce qui nous fait ressentir de la douleur dans des parties du corps apparemment sans rapport.

 

Dans certains cas, la douleur référée peut également être causée par une tension musculaire ou des points de déclenchement. Lorsque les muscles sont tendus ou noués, ils peuvent comprimer les nerfs voisins, ce qui entraîne une irradiation de la douleur.

À LIRE :   Douleur cervicale et stress : Explications (et que faire ?)

 

De même, les points de déclenchement sont de petits nœuds qui se forment dans les muscles lorsqu’ils sont surchargés ou blessés. Ces nœuds peuvent également comprimer les nerfs et provoquer une douleur référée.

 

Bien que les douleurs du cou, des oreilles et de la gorge puissent souvent sembler sans rapport, il existe en fait plusieurs explications possibles à ce type d’irradiation de la douleur. En comprenant ces causes, nous pouvons mieux trouver des traitements efficaces pour cette condition frustrante.

 

 

Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : lien anatomique entre cervicales, tête, mâchoire

 

Il existe un lien anatomique clair entre la colonne cervicale, la tête et la mâchoire. Les os de la colonne cervicale (cou) soutiennent la tête, et les muscles et ligaments du cou s’attachent à la base du crâne.

 

La mâchoire (mandibule) est fixée au crâne par une articulation appelée articulation temporo-mandibulaire (ATM). L’ATM est située juste devant l’oreille. Il y a deux ATM, une de chaque côté de la tête.

 

Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : Lien musculaire

 

Les muscles du cou et de la mâchoire sont également reliés. Les muscles qui font bouger la mâchoire sont le muscle masséter et le muscle temporal. Ces muscles s’attachent à la mandibule (os de la mâchoire).

 

Le muscle masséter est responsable de la fermeture de la mâchoire, tandis que le muscle temporal est responsable de l’ouverture de la mâchoire. Le muscle masséter est attaché à l’arcade zygomatique (pommette), tandis que le muscle temporal est attaché au crâne.

 

Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : Lien nerveux

 

Un certain nombre de nerfs relient également le cou, la tête et la mâchoire. Le nerf trijumeau est responsable de la sensation dans le visage et contrôle également certains des muscles de la mastication. Le nerf facial contrôle certains des muscles de l’expression faciale.

 

Le nerf trijumeau et le nerf facial prennent tous deux naissance dans le tronc cérébral et traversent le crâne pour atteindre leurs cibles respectives. Le nerf trijumeau possède trois branches principales : le nerf ophtalmique, le nerf maxillaire et le nerf mandibulaire.

 

Le nerf ophtalmique innerve (fournit) la sensation au front, à la paupière supérieure et au nez. Le nerf maxillaire procure des sensations à la joue, à la lèvre supérieure et aux dents. Le nerf mandibulaire procure des sensations à la mâchoire inférieure, au menton et aux dents.

À LIRE :   Douleur cervicale qui remonte dans la tête : 22 causes possibles

 

Diagnostics possibles

 

Les diagnostics possibles pour une douleur au cou qui irradie vers l’oreille et la gorge sont les suivants :

 

  • Névralgie du glossopharynx
  • Arthrite
  • Infection des sinus
  • Dysfonctionnement de l’ATM
  • Arthrite de la colonne cervicale (arthrose cervicale)

 

 

Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : Quand s’inquiéter ? (Signes d’alerte)

 

Presque tout le monde connaît des douleurs cervicales à un moment ou à un autre de sa vie. Cependant, une douleur au cou qui irradie vers les oreilles ou la gorge peut être le signe d’une affection plus grave.

 

Si vous ressentez l’un des symptômes suivants, il est important de consulter immédiatement un médecin :

 

 

stétoscope représentant une urgence médicale
Source

 

  • Engourdissement facial ou généralisé,
  • Troubles de la vue,
  • Modifications de l’élocution,
  • Perte d’équilibre,
  • Perte de conscience,
  • Perte de mémoire.

 

Une douleur accompagnée d’une bosse dans le cou peut être le signe d’un cancer. D’autres signes avant-coureurs sont la difficulté à avaler, l’enrouement et la douleur dans l’oreille.

 

 

Douleur cervicale qui irradie (oreille et gorge) : Que faire ?

 

Il existe un certain nombre de stratégies de traitement conventionnelles pour les douleurs cervicales qui irradient vers l’oreille et la gorge. Ces traitements peuvent inclure :

 

massage cervical
Source

 

  • Le repos
  • Des compresses de glace
  • Des médicaments, tels que l’ibuprofène ou l’acétaminophène
  • La kinésithérapie (physiothérapie)
  • Chirurgie

 

Stratégies de traitement alternatives

 

Il existe également un certain nombre de stratégies de traitement alternatives qui peuvent être utiles en cas de douleurs cervicales irradiant vers l’oreille et la gorge. Ces traitements peuvent inclure :

 

  • Les compresses thermiques
  • La massothérapie
  • Acupuncture

 

Si certaines causes de douleurs cervicales irradiant vers l’oreille et la gorge sont bénignes, d’autres peuvent mettre la vie en danger. Il est donc préférable d’opter pour la prudence et de se faire examiner par un professionnel de la santé.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?