Douleur cervicale : Que faire ? (19 solutions approuvées)

Douleur cervicale : Que faire ? (19 solutions approuvées)

Avez-vous des douleurs au cou ? Si oui, vous n’êtes pas seul. La cervicalgie est l’un des types de douleur les plus courants, et elle peut être causée par une variété de choses.

 

Dans cet article, nous allons aborder certaines des causes les plus courantes des douleurs cervicales et ce que vous pouvez faire pour les soulager. Nous vous donnerons également quelques conseils sur la manière de prévenir les douleurs cervicales.

Définition et anatomie : Colonne cervicale

 

La colonne cervicale est la section de la colonne vertébrale qui traverse le cou. Elle se compose de sept vertèbres, séparées par des disques intervertébraux.

 

anatomie de la colonne cervicale
Source

 

La colonne cervicale est chargée de soutenir la tête et de protéger la moelle épinière. Les vertèbres sont reliées par des ligaments et des muscles, ce qui permet une grande amplitude de mouvement.

 

Les disques situés entre les vertèbres jouent le rôle d’amortisseurs, en absorbant les chocs et en empêchant les vertèbres de se frotter les unes aux autres. La colonne cervicale est une partie vitale du corps et doit être soigneusement protégée.

 

 

Quelles sont les causes et symptômes d’une douleur cervicale ?

 

Les douleurs cervicales peuvent avoir des causes diverses. Les symptômes peuvent varier d’une gêne légère à une douleur intense qui limite votre capacité à bouger la tête.

 

 

douleur cervicale
Source

 

Dans certains cas, les douleurs cervicales peuvent également provoquer des maux de tête ou des engourdissements et des picotements dans les bras ou les mains. Nous allons voir les principales causes dans ce qui suit :

 

Déchirure musculaire (claquage)

 

L’une des causes les plus courantes des douleurs cervicales est le surétirement musculaire ou ligamentaire. Cela peut se produire après des mouvements répétitifs ou lorsque vous maintenez votre tête dans une position inconfortable pendant de longues périodes.

 

Une mauvaise posture et le port de sacs ou de porte-documents lourds peuvent également contribuer à une tension musculaire. Dans de nombreux cas, ce type de douleurs cervicales s’atténue avec du repos, de la glace et des analgésiques en vente libre

 

L’arthrite

 

L’arthrite est une autre cause fréquente de douleurs cervicales. Plusieurs types d’arthrite peuvent affecter le cou, notamment l’arthrose cervicale et la polyarthrite rhumatoïde.

 

L’arthrite entraîne souvent une raideur, une douleur et une inflammation des articulations. Il n’existe aucun remède contre l’arthrite, mais des traitements tels que la kinésithérapie (physiothérapie), les analgésiques et la thérapie par la chaleur ou le froid peuvent aider à soulager les symptômes

 

Hernie discale

 

Dans certains cas, la douleur au cou peut être causée par une hernie cervicale. Cela se produit lorsque le centre mou d’un disque au niveau de la colonne cervicale se gonfle à travers une déchirure de l’anneau extérieur.

 

Les hernies discales peuvent exercer une pression sur les nerfs de la colonne vertébrale et provoquer des douleurs. Le traitement d’une hernie discale comprend souvent le repos, la glace, des médicaments anti-inflammatoires et des exercices thérapeutiques.

À LIRE :   Table d'inversion: Efficace pour vous soulager ? (avis kiné)

 

Dans certains cas, une infiltration ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaire.

 

Autres causes

 

Il existe de nombreuses autres causes possibles de douleurs cervicales, notamment

 

 

Si votre douleur au cou est sévère ou ne s’améliore pas avec un traitement à domicile, il est important de consulter votre médecin ou un spécialiste de la colonne vertébrale pour une évaluation.

 

Un diagnostic et un traitement précoces peuvent aider à soulager les symptômes et à prévenir d’autres dommages à la colonne vertébrale.

 

 

Quels sont les conseils pour prévenir les douleurs cervicales ? Nos 20 solutions prouvées

 

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire vos douleurs cervicales et l’empêcher de revenir.

 

Les réflexes de base à avoir

 

Il s’agit notamment de :

 

  • Maintenir une bonne hygiène posturale
  • Maintenir un poids santé
  • Utiliser une ergonomie appropriée pour travailler, conduire ou utiliser un ordinateur
  • Éviter les mouvements répétitifs ou qui surchargent la région cervicale
  • Étirer et renforcer les muscles de votre cou

 

Si vous souffrez de douleurs chroniques au cou, vous pouvez également bénéficier d’une thérapie physique ou de soins chiropratiques. Ces thérapies peuvent contribuer à réduire la douleur et à améliorer l’amplitude des mouvements.

 

Prenez un médicament

 

Tout type de médicament qui vous aide à vous détendre peut-être efficace pour gérer les douleurs cervicales. Il peut s’agir de médicaments en vente libre comme l’ibuprofène ou l’aspirine.

 

 

 

prise de médicaments
Source

 

Si la douleur est plus intense, vous aurez peut-être besoin d’un médicament sur ordonnance. Les relaxants musculaires et les anti-inflammatoires peuvent tous deux être utiles pour gérer les douleurs cervicales.

 

Dans certains cas, des injections ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.

 

Consommez de la vitamine D

 

Peu importe si cela provient d’une source alimentaire ou médicamenteuse, prendre de la vitamine D est un excellent moyen de garder votre cou sain et fort.

 

La vitamine D contribue au maintien de nos os et de nos muscles, qui sont tous deux essentiels pour soutenir notre cou. Elle aide également notre corps à absorber le calcium, un autre minéral important pour la santé de notre cou.

 

Si vous cherchez un moyen naturel de prévenir les douleurs cervicales, veillez à consommer suffisamment de vitamine D !

 

Appliquez de la glace et/ou de la chaleur

 

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces de réduire les douleurs cervicales consiste à appliquer de la glace ou de la chaleur.

 

La glace peut aider à réduire l’inflammation et la douleur, tandis que la chaleur peut aider à détendre les muscles. Si vous n’êtes pas sûr de savoir laquelle utiliser, essayez les deux !

 

Commencez par appliquer de la glace pendant 20 minutes, puis passez à la chaleur pendant 20 minutes. Répétez ce cycle si nécessaire.

 

Utilisez un collet cervical (avec parcimonie !)

 

Si vous souffrez de douleurs cervicales chroniques, vous pouvez envisager d’utiliser un collier ou une ceinture cervicale. Ces dispositifs peuvent vous aider à soutenir votre cou et à prévenir d’autres aggravations.

 

Toutefois, il est important de les utiliser avec prudence. Le port d’un collier ou d’une ceinture pendant trop longtemps peut en fait aggraver votre douleur cervicale. Si vous utilisez l’un de ces dispositifs, veillez à faire des pauses fréquentes et consultez votre médecin si votre douleur ne s’améliore pas.

 

Évitez le repos prolongé

 

Cela peut sembler contre-intuitif, mais se reposer trop longtemps peut en fait aggraver vos douleurs cervicales. Lorsque vous vous reposez, vos muscles s’affaiblissent et se déconditionnent.

À LIRE :   Douleur cervicale au réveil : que faire ? (conseils)

 

Cela peut entraîner une douleur et une gêne supplémentaires. Si vous devez vous reposer, ne le faites que pendant une courte période (pas plus de 20 minutes) et veillez à vous lever et à vous déplacer fréquemment.

 

Faites de l’exercice

 

L’exercice est l’un des meilleurs moyens de réduire les douleurs cervicales. Toutefois, il est important de choisir les bons exercices.

 

Les exercices qui impliquent des mouvements répétitifs ou qui sollicitent votre cou peuvent en fait aggraver votre douleur. Privilégiez plutôt les exercices qui étirent et renforcent les muscles de votre cou. Il peut s’agir de natation, de yoga ou de Pilâtes.

 

Favorisez une activité cardiovasculaire

 

Pratiquer une activité cardiovasculaire régulière est un excellent moyen de réduire les douleurs cervicales. L’exercice cardiovasculaire contribue à améliorer le flux sanguin et à réduire l’inflammation.

 

Il contribue également à renforcer les muscles qui soutiennent votre cou. Essayez de pratiquer au moins 30 minutes d’exercice cardiovasculaire chaque jour, soit par des activités aérobies comme la marche ou la course, soit par des activités plus intenses comme le vélo ou la natation.

 

Favorisez une position de sommeil confortable

 

Vous le savez surement déjà. L’une des meilleures façons de réduire les douleurs cervicales est de dormir dans une position confortable.

 

Cela signifie qu’il faut éviter les positions qui sollicitent votre cou, comme dormir sur le ventre ou avec la tête penchée en avant. Essayez plutôt de dormir sur le dos ou sur le côté, en plaçant un oreiller sous votre tête et vos épaules.

 

Vous pouvez également envisager d’utiliser un oreiller spécial pour le cou qui soutient la courbe naturelle de votre colonne vertébrale.

 

Améliorez la qualité de votre sommeil

 

Une bonne nuit de sommeil est importante pour la santé en général, mais elle l’est d’autant plus si vous souffrez de douleurs cervicales.

 

Un mauvais sommeil peut augmenter l’inflammation et la douleur, il est donc important de s’assurer que vous vous reposez suffisamment.

 

Pour améliorer la qualité de votre sommeil, créez une routine au moment du coucher qui comprend des activités apaisantes comme la lecture ou les étirements. Évitez de regarder la télévision ou de travailler sur l’ordinateur au lit.

 

Assurez-vous que votre chambre à coucher est sombre, calme et fraîche. Et enfin, limitez la consommation de caféine et d’alcool avant de vous coucher.

 

Gérez votre stress

 

Le stress peut aggraver les douleurs cervicales, il est donc important de trouver des moyens de se détendre et de gérer son niveau de stress.

 

Essayez des activités comme la méditation, la respiration profonde ou le yoga. Vous pouvez également envisager de parler à un thérapeute des moyens de mieux gérer le stress.

 

Respirez

 

Respirer profondément peut aider à réduire la douleur et l’inflammation dans le cou. Lorsque vous respirez profondément, cela permet d’apporter du sang riche en oxygène aux muscles et aux tissus de votre cou.

 

Cela peut aider à réduire la raideur et la douleur. Pour tirer le meilleur parti de la respiration profonde, veillez à la pratiquer lentement et régulièrement. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. Répétez cet exercice pendant plusieurs minutes chaque jour.

 

Méditez

 

La méditation est un excellent moyen de réduire le stress et les douleurs cervicales. Lorsque vous méditez, vous concentrez votre attention sur votre respiration et laissez tomber toutes les autres pensées.

 

Cela peut vous aider à vous détendre et à faire le vide dans votre esprit. Pour commencer, trouvez un endroit confortable où vous asseoir ou vous allonger. Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration.

 

Laissez-vous ressentir chaque minute de détente, et laissez votre corps se régénérer entièrement pendant de longues minutes d’entière méditation profonde.

À LIRE :   Douleur cervicale et acouphène : Quel lien ? (explication)

 

Perdez quelques kilos

 

Si vous avez des kilos en trop, ils peuvent exercer une pression sur votre cou et entraîner des douleurs. Perdre ne serait-ce que quelques kilos peuvent contribuer à réduire cette tension et à atténuer les douleurs cervicales.

 

Pour perdre du poids, concentrez-vous sur la consommation d’aliments sains comme les fruits, les légumes et les céréales complètes. Évitez les aliments transformés, les boissons sucrées et les graisses malsaines. Et veillez à faire régulièrement de l’exercice.

 

Adoptez un régime anti-inflammatoire

 

L’inflammation peut aggraver les douleurs cervicales, il est donc important de consommer des aliments qui aident à réduire l’inflammation.

 

Incluez beaucoup d‘aliments anti-inflammatoires dans votre alimentation, comme le saumon, l’huile d’olive, les noix et les graines. Vous devez également éviter les aliments inflammatoires comme le sucre, les viandes transformées et les glucides raffinés.

 

Appliquez une balle de tennis sur le cou

 

Si vous avez mal au cou, l’application d’une balle de tennis sur la zone concernée peut vous aider. La pression de la balle peut aider à soulager la tension et la douleur dans les muscles.

 

Vous pouvez faire rouler la balle de haut en bas de votre cou, agissant ainsi comme un massage en libérant de micro veines qui vous aident à vous soulager la douleur. Répétez cette opération pendant plusieurs minutes chaque jour.

 

Faites appel à un kinésithérapeute (physiothérapeute)

 

Si vous souffrez de douleurs chroniques au cou, travailler avec un kinésithérapeute peut être utile. Un kinésithérapeute (physiothérapeute) peut vous enseigner des exercices pour étirer et renforcer les muscles de votre cou.

 

Il peut également vous aider à identifier les zones de tension ou de faiblesse qui peuvent contribuer à votre douleur.

 

Allez voir un ostéopathe

 

L’ostéopathie est un type de médecine alternative qui se concentre sur le système musculo-squelettique. Un ostéopathe peut aider à soulager les douleurs cervicales en manipulant les os et les muscles de votre cou.

 

L’ostéopathie ne convient pas à tout le monde, il est donc important de parler à votre médecin avant de prendre rendez-vous.

 

Essayez les soins chiropratiques

 

Les soins chiropratiques sont un type de médecine alternative qui se concentre sur la relation entre la structure du corps et sa fonction.

 

Un chiropraticien peut aider à soulager les douleurs cervicales en manipulant les os et les articulations de votre cou. Les soins chiropratiques ne conviennent pas à tout le monde, il est donc important d’en parler à votre médecin avant de prendre rendez-vous.

 

Envisagez l’acupuncture

 

L’acupuncture est un type de médecine traditionnelle chinoise qui consiste à insérer de fines aiguilles dans la peau. On pense que l’acupuncture aide à soulager la douleur en stimulant le système nerveux.

 

L‘acupuncture ne convient pas à tout le monde, il est donc important d’en parler à votre médecin avant de prendre un rendez-vous.