douleur sacro-iliaque

Sciatique et constipation : quel lien ?

La sciatique est une des affections du dos les plus fréquentes. Cette maladie s’accompagne souvent de plusieurs dérèglements du métabolisme qui paraissent anodins. Parmi ces troubles, on peut notamment citer la constipation. Cet article va vous parler du lien entre la sciatique et la constipation.

Zoom sur colonne vertébrale et le système nerveux

Le rachis vertébral se compose de 33 vertèbres qui constituent les différentes parties suivantes :

Rachis
Source

Les diverses pièces de la structure vertébrale se connectent par des articulations facettaires cartilagineuses et par des disques intervertébraux. Ces disques se composent d’un noyau central et d’un anneau constitués de fibres collagènes. Cette structure confère à la colonne son élasticité et joue un rôle protecteur.

La moelle épinière est un long tissu nerveux qui passe dans le centre de la colonne vertébrale. Elle transporte les messages entre le cerveau et l’organisme grâce à un système nerveux autonome. Il s’agit d’un centre de réflexe.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Le système nerveux autonome fait partie du système nerveux végétatif. Il innerve les organes viscéraux, les appareils respiratoires et les appareils digestifs.

Le nerf sciatique est le plus gros nerf situé sur la face postérieure de la cuisse. Ses ramifications au niveau des vertèbres lombaires et sacrums constituent le plexus lombaire et sacré. Il se lie au système nerveux périphérique dit « entérique ». Ce dernier participe au fonctionnement du système digestif.

Le système digestif : on en parle ?

Le système digestif présente plusieurs organes chargés de décomposer les aliments en nutriments, en énergie et en matières fécales. Le système gastro-intestinal se compose de la bouche, du tube digestif (œsophage, pharynx et estomac), du pancréas, du foie et des intestins.

système digestif
Source

Les aliments entrent dans la bouche puis descendent dans le tube digestif après avoir été mâchés et décomposés par les enzymes. Le pharynx propulse les aliments alors que l’œsophage et l’estomac continuent à dégrader la nourriture mastiquée à l’aide des acides gastriques qu’ils sécrètent.

À LIRE :   Sciatique : position à éviter (explication et conseils)

Le pancréas et le foie sécrètent également des enzymes qui contribuent à la digestion intestinale et à l’absorption des acides aminés, des oses et des acides gras. L’intestin grêle renferme des microvillosités qui forment une surface d’absorption des nutriments. Le gros intestin stocke les déchets et absorbe les liquides ainsi que les semi-liquides pour former les matières fécales qui descendent vers le rectum. Une fois accumulées, les selles passent au sphincter anal pour être rejetées vers l’extérieur.

La constipation : explication

La constipation est un signe du dérèglement de la fonction gastro-intestinale associée à une difficulté à évacuer des selles. Celles-ci stagnent dans le côlon. Elles s’assèchent et vont avoir du mal à s’expulser. On reconnait la constipation par :

  • des selles trop dures et sèches ;
  • des selles moins fréquentes ;
  • des selles de taille incomplète ;
  • une expulsion douloureuse dans la partie abdominale ;
  • des crampes abdominales ;
  • un mal de ventre ;
  • des ballonnements ;
  • des douleurs anales et pelviennes.
constipation

La constipation à transit normal se caractérise par des ballonnements ainsi qu’une douleur abdominale. La constipation distale ou terminale résulte d’une absence de coordination entre les muscles abdominaux et pelviens.

Quelles sont les causes de la constipation ?

L’absence d’activité physique

Les petites villosités et les muscles qui tapissent l’intestin grêle se tendent et ralentissent la digestion. Cela résulte d’un manque d’activités physiques. Bouger le corps, notamment la partie haute, aide à prévenir la constipation.

Une alimentation pauvre en fibre et en liquide

Des aliments pauvres en fibres ainsi qu’une hydratation faible nuisent à l’expulsion des selles. Il convient alors de consommer des aliments riches en fibre et de préférence crus, comme des mangues et des ananas, des légumineuses et des noix. Les céréales, les féculents, les pains blancs ou les épices empêchent les muscles intestinaux de se contracter.

Le mal de dos

Une absence de la coordination musculaire et la déshydratation diminuent le taux d’électrolyte dans l’intestin. Cela peut favoriser le spasme des muscles abdominaux qui entraîne des douleurs du bas du dos.

À LIRE :   Scanner lombaire et sciatique : peut-on détecter ?
douleur au dos
Source

La sciatique

La sciatique est l’une des causes des problèmes de transit. Le nerf sciatique peut être très appuyé au point de dérégler la miction et provoquer un grave souci de constipation.

Quel lien entre la sciatique et la constipation ?

La sciatique : un petit rappel

La sciatique désigne une compression du nerf sciatique. Cette pathologie se manifeste par des fourmillements, des engourdissements, des douleurs et une faiblesse musculaire irradiant jusqu’en bas.

Lorsque la compression du nerf sciatique persiste, cela peut déséquilibrer le système digestif et va impacter le mécanisme intestinal.

sciatique
Source

La constipation favorise la sciatique

Une accumulation de selle dans le côlon donne naissance à des poches de selles qui exercent une pression sur les tissus et les nerfs, y compris le nerf sciatique.

La constipation favorise la fermentation. Ce phénomène produit un excès de production de toxines dans l’intestin. Cela génère une inflammation et une vive sensation de douleur abdominale qui irradie jusqu’aux fesses.

La constipation : un signe indiquant la présence d’une sciatique

À cause du stress, de la fatigue, des médicaments et du débordement de toxines, le foie augmente la sécrétion biliaire et se fatigue. Dans la même mesure, son volume augmente et comprime les vaisseaux sanguins qui irriguent les muscles du dos. Le flux sanguin et l’échange gazeux indispensable à l’évacuation des toxines dans le muscle diminuent.

Cela génère une tension musculaire et provoque un pincement des vertèbres lombaires. Ce pincement exerce une pression sur les disques intervertébraux et va comprimer le nerf sciatique.

Une douleur sciatique du côté droit marque un trouble du foie. Ce trouble induit une incontinence ainsi qu’une perte de contrôle intestinale. Le système digestif dysfonctionne et provoque un blocage au niveau du côlon. C’est la constipation terminale.

Un foie engorgé peut aussi impacter les organes qui l’entourent : l’estomac, le pancréas et l’intestin. Ceci provoque une douleur sciatique du côté gauche, suivi d’un durcissement de selles.

Traitements de la constipation

Il existe plusieurs façons de traiter la constipation. On recommande vivement de consommer des nourritures faibles en toxines et riches en fibres. Les aliments transformés et riches en sucre ou en graisse sont déconseillés. Ils déstabilisent l’action du pancréas, du foie et des reins et aggravent de ce fait la constipation.

À LIRE :   Sciatique et gousse d'ail : Efficace pour se soulager ?
constipation
Source

Il est également important de pratiquer des exercices physiques quotidiens comme la marche, le jogging et la bicyclette.

Des émollients fécaux ou des laxatifs facilitent l’éjection fécale en cas de besoin. Cependant, l’avis d’un médecin reste primordial avant d’utiliser des médicaments.

La connaissance des causes de la constipation s’avère essentielle pour son traitement. Une bonne hygiène de vie aide non seulement à la soigner, mais également à la prévenir. Cela se résume à une alimentation saine ainsi qu’à la pratique régulière d’une activité physique.

Il faut également penser à limiter l’alcool, le café, les médicaments et trouver des alternatives afin de diminuer le stress.

Pour finir, retenez que la constipation peut favoriser une sciatique et vice versa. Il faut savoir que le corps est constitué de nombreux systèmes qui sont liés entre eux.

Ressources

Références

https://anaisbarbierosteopathe.fr/liens-entre-les-maux-de-dos-et-les-maux-deventre/#:~:text=On%20rel%C3%A8ve%20de%20nouveau%20que,un%20lien%20m%C3%A9canique%20et%20neurologique.&text=Comme%20il%20a%20%C3%A9t%C3%A9%20d%C3%A9montr%C3%A9,aux%20autres%20via%20les%20fascias

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...