Mal de dos en début de grossesse : Que faire ? (conseils)

Mal de dos en début de grossesse : Que faire ? (conseils)

Si vous êtes enceinte et que vous avez mal au dos, vous n’êtes pas seule. Le mal de dos est l’une des plaintes les plus courantes pendant la grossesse.

 

En fait, il touche environ 50 % des femmes enceintes. La bonne nouvelle est qu’il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour soulager la douleur.

 

Dans cet article, nous allons aborder certaines des stratégies les plus efficaces pour traiter le mal de dos en début de grossesse.

Définition : Anatomie et trouble de la colonne

 

La colonne vertébrale humaine est une structure étonnante et complexe. Elle est composée de 33 vertèbres, séparées par des coussins de cartilage appelés disques intervertébraux. Les vertèbres sont divisées en quatre régions :

 

 

anatomie de la colonne vertébrale
Source

 

Chaque région compte un nombre différent de vertèbres, et chaque vertèbre a une forme unique qui aide à supporter le poids du corps et permet une large gamme de mouvements.

 

La moelle épinière passe par le centre de la colonne vertébrale, et les nerfs partent de la moelle épinière pour innerver les muscles et les organes.

De nombreux troubles peuvent affecter la colonne vertébrale, entraînant des douleurs, une faiblesse musculaire, voire une paralysie. Un des troubles les plus courants est la discopathie dégénérative, qui survient lorsque les disques intervertébraux commencent à se détériorer.

 

Les autres troubles courants sont les hernies discales, la sténose spinale et l’arthrose. Dans de nombreux cas, ces troubles peuvent être traités efficacement par l’exercice, la thérapie physique et les médicaments.

 

Cependant, dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour soulager la pression exercée sur la moelle épinière ou les nerfs.

À LIRE :   Sciatique durant la grossesse : Gérer les crises (exercices)

 

Pendant la grossesse, votre poids augmente et votre centre de gravité se déplace. Cela peut exercer une pression sur votre dos et entraîner des douleurs. En outre, les hormones libérées pendant la grossesse peuvent relâcher les ligaments qui soutiennent votre colonne vertébrale, ce qui la rend plus vulnérable aux blessures.

 

mal de dos durant la grossesse
Source

 

La grossesse qu’est-ce que c’est ? (Rappel)

 

La grossesse est la période pendant laquelle un ovule fécondé se développe en un bébé dans l’utérus d’une femme. Pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements, car le fœtus grandit et se développe.

 

Ces changements peuvent entraîner certains symptômes courants, comme la fatigue, les nausées et les douleurs dorsales. La grossesse dure généralement 40 semaines, ou 9 mois, à partir du premier jour des dernières règles de la femme.

 

Cependant, elle est considérée comme étant à terme à 37 semaines, et tout bébé né avant cela est considéré comme prématuré.

 

grossesse
Source

 

Après 42 semaines, la grossesse est considérée comme tardive. Bien que la plupart des bébés naissent en bonne santé, certaines complications peuvent survenir pendant la grossesse, comme un travail prématuré ou un diabète gestationnel.

 

Toutefois, grâce à des soins prénataux appropriés, bon nombre de ces complications peuvent être évitées ou traitées.

 

 

Causes courantes du mal de dos en début de grossesse

 

Un certain nombre de facteurs différents peuvent contribuer au mal de dos pendant la grossesse. Parmi les plus courants, citons :

 

mal de dos durant la grossesse
Source

 

  • La prise de poids : Comme nous l’avons mentionné pendant la grossesse, votre poids va augmenter. Ce poids supplémentaire peut exercer une pression sur votre dos et provoquer des douleurs.

 

  • Hormones : Les hormones libérées pendant la grossesse peuvent relâcher les ligaments qui soutiennent votre colonne vertébrale, la rendant plus vulnérable aux blessures.

 

  • Posture : À mesure que votre ventre grossit, vous vous surprenez à modifier votre posture pour vous adapter au poids supplémentaire. Cela peut entraîner des tensions et des douleurs musculaires.

 

  • Position de sommeil : De nombreuses femmes enceintes trouvent que dormir sur le côté avec un oreiller entre les genoux est la position la plus confortable. Cependant, cette position peut également entraîner des douleurs dorsales à mesure que la grossesse progresse.
À LIRE :   Mal de dos côté gauche : Signification et causes

 

 

Que faire en cas de mal de dos en début de grossesse ?

 

Le mal de dos est un symptôme très courant pendant la grossesse, surtout dans les premiers stades. Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour soulager la douleur et éviter qu’elle ne s’aggrave.

 

 

  • Tout d’abord, il est important de consulter un professionnel de la santé tel qu’un médecin, un kinésithérapeute (physiothérapeute) ou un ostéopathe. Ils seront en mesure de vous conseiller sur la meilleure façon de gérer votre mal de dos et de vous proposer des exercices et/ou des traitements qui peuvent vous aider.

 

  • Ensuite, vous devez veiller à rester actif et à faire régulièrement des exercices doux. Cela vous aidera à renforcer les muscles de votre dos et à réduire la douleur.

 

  • Enfin, vous devez essayer de maintenir une bonne posture et de dormir dans une position confortable. Si votre mal de dos est grave ou persistant, il existe un certain nombre de traitements différents qui peuvent être efficaces, il est donc important d’en discuter avec votre professionnel de santé.

 

 

Nos conseils les plus efficaces

 

Si le mal de dos peut être gênant, il n’est généralement pas inquiétant. Toutefois, si vous ressentez des douleurs dorsales en début de grossesse, vous pouvez prendre certaines mesures pour soulager votre malaise.

 

exercice durant la grossesse
Source

 

Restez en activité

 

Tout d’abord, essayez de rester active malgré la douleur. L’activité physique peut contribuer à renforcer les muscles de votre dos et à améliorer votre souplesse générale.

 

De plus, rester actif vous aidera à maintenir un poids sain, ce qui peut réduire la pression exercée sur votre dos. Si vous n’êtes pas sûr du niveau d’activité physique que vous pouvez pratiquer en toute sécurité, consultez votre médecin.

 

Gérez votre posture

 

Deuxièmement, faites attention à votre posture. Lorsque vous êtes debout, gardez les épaules en arrière et le bassin droit. Lorsque vous êtes assis, utilisez une chaise qui soutient le bas de votre dos et évitez de vous affaler.

 

Faites de petites pauses

 

Enfin, faites des pauses tout au long de la journée pour vous reposer. Allongez-vous sur le côté ou asseyez-vous en plaçant un oreiller derrière votre dos pour vous soutenir.

À LIRE :   Protéine C réactive durant la grossesse : Quel lien ?

 

Ne soulevez jamais d’objets excessivement lourds

 

Il est important d’éviter de soulever des objets lourds. Si cela est inévitable, veillez à utiliser une technique appropriée et lorsque vous soulevez des objets, utilisez vos jambes pour supporter la charge plutôt que votre dos.

 

Portez une ceinture de grossesse et pourquoi pas, des chaussures aussi !

 

Le port d’une ceinture de grossesse peut aider à supporter le poids supplémentaire du bébé et peut contribuer à soulager certaines douleurs dorsales. Enfin, comme le ventre se dilate pendant la grossesse, il est important de garder la colonne vertébrale alignée en portant des chaussures confortables en évitant les talons hauts.

 

Les approches naturelles sont une bonne solution pour soulager vos douleurs

 

Si votre mal de dos est sévère, Il existe un certain nombre d’approches naturelles différentes qui peuvent aider à soulager le mal de dos en début de grossesse.

 

L’une d’elles est la sophrologie, qui est une forme de relaxation et de réduction du stress. L’acupuncture est une autre option, qui est censée aider à améliorer le flux sanguin et à réduire l’inflammation.

 

Il existe également un certain nombre de remèdes à base de plantes qui se sont avérés efficaces pour traiter le mal de dos. Cependant, il est important de consulter un professionnel de la santé avant d’essayer l’une de ces approches pour s’assurer qu’elles sont sans danger pour vous et votre bébé.