Table d’inversion : Efficace pour soulager les douleurs ?

Table d’inversion : Efficace pour soulager les douleurs ?

 

La table d’inversion est parfois utilisée pour soulager les douleurs de dos et de hernie discale, en réduisant notamment le stress sur les vertèbres lombaires.

 

Est-ce une solution intéressante contre les douleurs lombaires ? Quels en sont les bénéfices, les effets secondaires et les risques ? Qu’en disent les recherches scientifiques ?

 

Cet article couvrira tout ce qu’il faut savoir sur la table d’inversion, et je conclurai en donnant mon avis de kiné sur cet option thérapeutique contre le mal de dos.

table d'inversion

Qu’est-ce que la thérapie d’inversion ?

Que disent les études scientifiques sur la table d’inversion ?

Types de tables d’inversion et alternatives

Risques de la thérapie d’inversion

Table d’inversion : Avis du kiné

Conclusion (sous forme de points résumés) 

Ressources

 

Bonne lecture !

 

Qu’est-ce que la thérapie d’inversion ?

 

Vous arrive-t-il parfois d’avoir envie que votre colonne soit étirée pour soulager votre mal de dos ? C’est exactement ce à quoi réfère le concept de thérapie par inversion !

table d'inversion

 

La table d’inversion est une technique qui consiste à vous suspendre la tête en bas pour étirer la colonne vertébrale et soulager les douleurs de dos. La théorie veut qu’en réduisant la force de gravité sur vos vertèbres, nous subissiez moins de stress sur votre colonne, permettant la réduction des symptômes.

 

Pour ces raisons, la thérapie d’inversion peut être bénéfique pour les personnes souffrant de :

 

 

homme souffrant de lombalgie inflammatoire

 

Lisez la suite pour connaître les avantages, les risques et les façons d’utiliser la table d’inversion.

 

Que disent les études scientifiques sur la table d’inversion ?

 

Certains médecins et professionnels de santé attestent que la table d’inversion peut résoudre et prévenir les problèmes de dos. Ils affirment également que l’étirement de la colonne et l’activation de la circulation sanguine reliée à cette technique peuvent aider à prévenir certains problèmes de santé.

 

Plus précisément, voici les bienfaits théoriques véhiculés par les partisans de la table d’inversion :

 

  • Elle augmente la quantité de liquide synovial protecteur des disques intervertébraux
  • Elle crée une décompression des disques en séparant les vertèbres entre elles : La thérapie d’inversion peut améliorer l’espace entre les disques de la colonne vertébrale et soulager la pression. Des activités telles que la position assise, la course et la flexion peuvent exercer une pression sur ces disques. Cette pression augmente le risque de douleurs dorsales, de tassement des vertèbres et d’autres complications.
  • Elle élimine les toxines néfastes de la colonne vertébrale
  • Elle diminue l’inflammation
  • Elle augmente la circulation sanguine dans les muscles environnants.
  • Elle améliore la flexibilité et la posture

 

decompression après la table d'inversion

 

Voici le résultat de certaines études en faveur de la thérapie par inversion :

 

Réduction des douleurs dorsales

 

Une étude a été réalisé auprès de 47 personnes souffrant de lombalgies chroniques. Ils ont utilisé une table d’inversion à raison de 3 séries de 3 minutes à des angles différents. L’étude a révélé que la table d’inversion inclinée à 60 degrés était la plus efficace pour réduire les douleurs au bout de huit semaines. Les participants ont également constaté une amélioration de la souplesse et force du tronc.

 

soulager un mal de dos grâce à la table d'inversion

 

Réduction du besoin de chirurgie

 

Une étude de 2014 suggère que l’action anti-gravitaire de la table à traction peut potentiellement prévenir l’invalidité due aux problèmes de dos. Cela pourrait également réduire le besoin de chirurgie de la colonne vertébrale.

 

Une autre étude réalisée en 2012 a révélé que les personnes souffrant d’une maladie lombaire ont retardé leur chirurgie de 6 semaines en raison de la réduction des symptômes grâce à la thérapie d’inversion.

 

 

Types de tables d’inversion et alternatives

 

La table d’inversion n’est pas la seule option pour créer une action anti-gravitaire. Voici plusieurs accessoires permettant d’appliquer la thérapie par inversion :

 

Tables d’inversion conventionelles

 

La plupart des tables sont conçues pour vous aider à étirer votre dos pendant quelques minutes lorsque vous vous y tenez debout, la tête en bas.

 

exercices sur une table d'inversion

 

Mais selon la marque et le modèle, vous pouvez également faire des exercices dans une table d’inversion. Certaines personnes choisissent le modèle qui leur permet de faire des rotations du torse et des abdominaux.

 

Le prix des tables d’inversion varie en fonction du nombre de fonctions, certaines coûtant aussi peu que 80 euros, d’autres plus de 300 euros.

 

Chaises à inversion

 

Les chaises d’inversion se basent sur le même principe que la table d’inversion. La différence principale est que la personne est assise au lieu d’être debout.

 

chaise d'inversion comme alternative à la table d'inversion

 

Elles sont plus chères que les tables d’inversion, et coûtent entre 100 et 400 euros selon la marque et le modèle.

 

Bottes de gravité (d’inversion)

 

Ces bottes très résistantes soutiennent les chevilles, et sont conçues pour être fixées à une barre et permettant la suspension à l’envers.

 

botte d'inversion comme alternative à la table d'inversion

 

Les bottes à gravité coûtent entre 50 et 100 dollars la paire.

 

Méthodes alternatives

 

Table à traction

 

Il s’agit d’une technique utilisée par plusieurs kinésithérapeute (physiothérapeute) et chiropracticien auprès des gens qui souffrent du dos.

 

Au lieu d’être à l’envers, la table à traction permet d’adopter une position couchée sur le dos. Un dispositif muni d’une sangle et d’une corde permet d’exercer une décompression spinale, espaçant ainsi les vertèbres les unes des autres.

 

table de traction comme alternative à la table d'inversion

Les indications sont similaires, et les risques sont généralement moindres en comparaison avec la table d’inversion. Par contre, il faut consulter un professionnel de santé pour bénéficier de cette technique sans risque.

 

Yoga

 

Il se peut que vous puissiez bénéficier des avantages de la thérapie d’inversion grâce à certaines poses de yoga (asanas). Il s’agit notamment de :

 

pose de yoga similaire à la table d'inversion

 

  • Le « hand stand »
  • Le poirier
  • La posture de la charrue.

 

Ces poses nécessitent idéalement les conseils d’un professionnel de santé, ou un professeur de yoga certifié.

 

Le yoga aérien est une autre option. Présenté comme “défiant la gravité”, le yoga aérien utilise des accessoires de cirque et implique plusieurs poses à l’envers.

 

yoga aérien comme alternative à la table d'inversion

 

Encore une fois, il est primordial d’être accompagné d’un professionnel, et de vérifier avec un médecin si cette pratique vous convient.

 

 

Risques de la thérapie d’inversion

 

La table d’inversion est jugée dangereuse pour les personnes souffrant de certaines pathologies. En effet, la position tête en bas augmente la pression sanguine et diminue le rythme cardiaque. Elle exerce également une pression importante sur les globes oculaires.

 

Votre médecin peut ne pas recommander la table d’inversion si vous souffrez de certaines affections, notamment :

Contre-indications reliées à la table d'inversion
Contre-indications reliées à la table d’inversion

 

  • Des troubles osseux et articulaires, tels que l’ostéoporose, une hernie discale, une fracture vertébrale ou autre blessure de la colonne vertébrale
  • Des troubles cardiovasculaires, tels que l’hypertension artérielle, un accident vasculaire cérébral ou une maladie cardiaque
  • Des maladies ou infections telles que la conjonctivite, toute infection de l’oreille, ou un glaucome.

 

D’autres facteurs peuvent entraîner des complications, notamment

 

  • Le décollement de la rétine
  • La grossesse
  • L’obésité
  • L’utilisation de médicaments pour la coagulation du sang

 

Il faut également du temps pour s’adapter à la table d’inversion. Il est préférable de commencer par des périodes très courtes, et en augmentant progressivement l’angle d’inversion.

Une utilisation progressive peut aider à réduire les effets secondaires tels que les étourdissements ou les spasmes musculaires. En cas de doute, ralentissez, et demandez conseil auprès d’un professionnel de santé.

 

 

Table d’inversion : Avis du kiné

 

En tant que professionnel de santé, il convient d’utiliser une approche scientifique pour recommander toute forme de thérapie à ses patients.

 

Malheureusement, la plupart des études sur la table d’inversion sont de mauvaise qualité, ce qui rend leurs conclusions peu fiables. Quant aux études de qualité, elles concluent globalement à un manque d’efficacité des tables de traction.

 

études scientifiques sur la table d'inversion

 

Toutefois, il ne faut pas sous-estimer les commentaires positifs de nombreux patients qui l’ont essayé, et qui ont vu une amélioration de leurs symptômes. Ainsi, dans certains cas particuliers, il peut être intéressant d’essayer la table à traction.

 

Ce qu’il faut retenir, c’est que cet approche de traitement représente un outil pour réduire les douleurs, et ne corrigera pas la source du problème (contrairement à ce qui est véhiculé par les distributeurs de table d’inversion).

 

Ceci vient du fait que les lombalgies sont multi-factorielles, et ne peut être résumées à une augmentation de stress sur les vertèbres uniquement. Il faut prendre en considération d’autres facteurs comme le stress, le sommeil, le niveau d’activité physique, les déséquilibres musculaires et articulaires, l’alimentation, etc.

 

équilibre de la santé

 

En somme, je préfère utiliser des modalités moins drastiques auprès de mes patients souffrant de mal de dos. Mais il m’arrive d’employer la thérapie par inversion lorsque les autres techniques de traitement n’offrent aucun résultat favorable.

 

Également, je m’assure que le patient ne présente aucun risque, et débute avec un angle sûr qui sera progressé petit à petit pour éviter tout accident. En général, ce sont les patients en forme et sportifs qui tolèrent mieux cette thérapie.

 

Évidemment, la table d’inversion est intégrée au sein d’une approche globale intégrant des exercices de rééducation, de l’éducation thérapeutique, ainsi qu’un effort pour modifier le mode de vie (gestion du stress et du sommeil, corrections posturales, etc.).

 

 

Conclusion (sous forme de points résumés) 

 

  • La thérapie par inversion consiste à se progressivement placer à l’envers pour exercer une décompression discale et étirer la colonne vertébrale.
  • Elle peut procurer des avantages à court terme, comme le soulagement des douleurs lombaire et une augmentation de souplesse.
  • Cette pratique vient avec des risques, et ne peut être effectuée auprès de personnes souffrant de certains problèmes de santé.
  • D’un point de vue scientifique, les études permettant de conclure à une efficacité de la table d’inversion sont très limitées.
  • Le coût d’une table d’inversion varie de 70 à 400 euros, selon la marque et le modèle.
  • En tant que kinésithérapeute, j’estime que la table d’inversion peut être utilisée dans certains cas seulement, et ne doit jamais remplacer des modalités déjà prouvées par la science (exercice, gestion du stress et du sommeil, etc.).

 

table d'inversion

 

 

Ressources

 

Table d’inversion Décathlon

Table d’inversion pliable

Forum qui discute des tables d’inversion

 

 

( Physiothérapeute )

Des patients qui ont mal au dos, je ne vois que ça au quotidien. Le problème, c’est que la plupart des gens consultent uniquement lorsque leur douleur devient intolérable. Je m’appelle Anas et je suis physiothérapeute (kiné). Ma mission ? Aider les gens qui souffrent avant que leur douleur ne deviennent chronique, et requière une opération. C’est pour cette raison que j’ai créé Lombafit, un site axé sur la vulgarisation du mal de dos par des professionnels de santé.


Leave a Reply

Vous n'avez pas trouvé de réponses à vos questions? Procurez-vous le guide gratuit "Le mal de dos en 100 questions" pour vous éclairer sur votre condition!