POURQUOI faire de l’exercice quand a mal au dos?

En tant que physiothérapeute (l'équivalent d'un kinésithérapeute en France), j'ai parfois de la difficulté à convaincre certains patients des bienfaits de l'exercice pour leur douleur lombaire. "Oui oui, je sais bien qu'il faut être actif en gén..

"Nombreux sont mes patients qui ont préféré se reposer après un épisode aigu, pour ensuite réaliser que la douleur revenait après quelques mois."
PARTAGEZ L'ARTICLE

En tant que physiothérapeute (l’équivalent d’un kinésithérapeute en France), j’ai parfois de la difficulté à convaincre certains patients des bienfaits de l’exercice pour leur douleur lombaire. « Oui oui, je sais bien qu’il faut être actif en général, mais moi j’ai mal au dos! », me disent-ils parfois. Ma réponse? « JUSTEMENT!!! C’est parce que tu as mal au dos qu’il faut être actif pour guérir!« . Dans l’article suivant, nous discuterons des raisons expliquant pourquoi l’activité physique est la meilleure solution dans le traitement à long terme de vos problèmes de dos.

 

Pourquoi être actif en présence de mal de dos

 

Avant de couvrir des bienfaits de rester actif lorsqu’on souffre du dos, il convient de discuter des alternatives possibles à l’exercice. Et surtout, il faut identifier les limites de ces alternatives qui nous obligent à se tourner vers l’exercice comme solution à long terme contre le mal de dos. Commençons par examiner de plus près les stratégies «conventionnelles» envisagées par ceux qui souffrent de lombalgie:

 

Le repos (excessif)

 

Le premier réflexe suite à un épisode de lombalgie est de se reposer jusqu’à ce que la douleur s’estompe. Certes, cette stratégie peut parfois s’avérer efficace, mais il faut comprendre que cela n’aidera pas à résoudre votre mal de dos sur le long terme. Nombreux sont mes patients qui ont préféré se reposer après un épisode aigu, pour ensuite réaliser que la douleur revenait (plus intense encore!) après quelques mois. Pourquoi l’inactivité est à proscrire lorsqu’on souffre du dos? Pour répondre à cette question, examinons les effets néfastes du repos prolongé suite à un mal de dos (ou n’importe quelle blessure, d’ailleurs!):

 

Effets néfastes du repos prolongé

 

  • -Déconditionnement cardiovasculaire et cardiorespiratoire
  • -Raideur articulaire et contractures articulaires
  • -Atrophie musculaire
  • -Perte de densité osseuse
  • -Diminution de proprioception
  • -Dépression et anxiété
  • -Vie professionnelle et sociale perturbée

 

femme ayant fait un lumbago
Le repos n’est pas toujours la solution.

 

Ainsi, il est facile de comprendre que le repos excessif peut avoir des conséquences néfastes sur la région lombaire, mais également sur l’organisme en général. Pour cette raison, il faut À TOUT PRIX éviter cette stratégie, et ce, peu importe le niveau de douleur! (Facile à dire, je sais bien, mais je partagerai dans la suite de cette série COMMENT faire de l’exercice de manière contrôlée, et adaptée à votre mal de dos.)

 

Les limites des traitements passifs

 

 

Traitement passif, qu’est-ce que c’est exactement? En gros, toutes techniques, gadgets ou modalité où vous recevez un traitement sans action de votre part. Par exemple, la prise de médicaments est un traitement passif. Même chose pour les injections et chirurgies. Vous pouvez également inclure les techniques manuelles de votre thérapeute préféré, ou les balles de massage de la pharmacie du coin.

 

«Pour traiter sa lombalgie sur le long terme, il est insuffisant de recourir uniquement qu’à des traitements passifs.»

 

Certes, les traitements passifs apportent un certain soulagement, mais la douleur finit le plus souvent par revenir après un moment. Pourquoi? Prenons par exemple le cas des médicaments. Un anti-inflammatoire ou relaxant musculaire va plutôt corriger la CONSÉQUENCE du mal de dos (ie. Un processus inflammatoire ou des spasmes musculaires) sans pour autant traiter la CAUSE du problème (par exemple, il peut s’agir de déséquilibres musculaires et/ou articulaires, un manque d’exercice, une mauvaise gestion du stress et du sommeil, etc.). Dans le cas des thérapies conventionnelles (massage, ostéopathie, chiropractie, etc.), les techniques passives procurent un effet mécanique limité sur les tissus, ce qui explique l’effet court terme de réduction des symptômes.

 

Bon, j’espère sincèrement vous avoir convaincu que pour traiter votre lombalgie sur le long terme, il est insuffisant de recourir uniquement qu’à des traitements passifs.

 

Les bénéfices de l’exercice contre le mal de dos

 

«Il va falloir s’activer pour guérir du dos, et pas uniquement dépendre des mains magiques de votre thérapeute! »

 

Qui dit proactif dit exercice! Par contre, pour la population ayant des douleurs lombaires, plusieurs sont réticents à s’engager dans un programme quelconque. D’abord, sachez que l’exercice combiné à la thérapie manuelle à été démontré comme plus efficace pour traiter les lombalgies par rapport à la thérapie manuelle seule. En d’autres termes, il va falloir s’activer pour guérir du dos (et pas uniquement dépendre des mains «magiques» de votre thérapeute!). Pour comprendre ce concept, examinons d’abord les bienfaits généraux de l’exercice physique sur le corps humain: 

  • -Stimule la circulation sanguine
  • -Lubrifie les articulations
  • -Favorise la guérison
  • -Optimise l’oxygénation de l’organisme
  • -Limite la perte des capacités cardiovasculaires
  • -Maintient une activité musculaire
  • -Favorise la perte de poids
  • -Améliore l’humeur et la motivation
  • -Diminue le stress général
  • -Améliore l’image corporelle
  • -Augmente le niveau d’énergie générale
  • -Améliore la qualité du sommeil

 

marche pour traiter le mal de dos

 

En étudiant cette liste, prenez-vous conscience de l’importance de rester actif pour favoriser une guérison optimale? J’espère bien!

 

Conclusion

 

Voilà! J’ai rédigé cet article dans le seul but de vous faire comprendre l’importance de l’activité physique en présence de mal de dos. Si vous souffrez  vous-même d’une condition lombaire, je suis certain que vous avez déjà tenté le repos dans l’espoir que la douleur disparaîtrait. Vous avez également pris des médicaments, mais leur effet limité vous a dissuadé de poursuivre la consommation indéfiniment. Si vous souffrez du dos, il faut savoir que TOUTES les recherches scientifiques sont unanimes à ce sujet: l’exercice physique est LA meilleure option thérapeutique pour traiter votre condition sur le long terme. Même votre thérapeute préféré vous le dira (surtout s’il est à jour dans ses connaissances). Maintenant, comprenons que ce ne sont pas tous les exercices qui soient appropriés pour votre dos à ce stade. Il y a des règles à suivre lorsqu’on décide de faire de l’exercice avec un mal de dos, sans quoi nous augmenterons le risque de blessure. C’est exactement ce que nous explorons dans l’article COMMENT faire de l’exercice en présence de mal de dos?

 

Maintenant, c’est à votre tour de participer! Partagez avec nous vos expériences en lien avec votre mal de dos. Étiez-vous au courant des bienfaits de l’exercice pour améliorer votre condition? Ou au contraire vous appréhendiez tout mouvement, de peur d’aggraver votre douleur? Nous vous attendons en commentaires!

 

Si vous êtes actif et désirez reprendre vos activités sportives sans douleur et de manière efficace, procurez-vous le guide « Le mal de dos chez l’athlète et la personne active » dans la section GUIDES EN LIGNE. Vous trouverez tout ce qu’il faut pour optimiser votre réhabilitation et maximiser vos performances.

 

 

6 réponses sur “POURQUOI faire de l’exercice quand a mal au dos?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *