Maladie de Baastrup : tout savoir sur ce rhumatisme

Maladie de Baastrup : tout savoir sur ce rhumatisme

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille

La douleur lombaire ou lombalgie fait partie des symptômes courants qui surviennent au cours de la vie quotidienne. Tout le monde peut en être touché, qu’il soit jeune, adulte ou âgé. La raideur lombaire et le mal dans le bas du dos peuvent avoir diverses causes, et parmi elles : la maladie de Basstrup. Il s’agit d’une arthropathie assez rare.

 

Qu’est-ce que la maladie de Baastrup ? Comment évolue-t-elle ? Peut-on guérir d’une maladie de Baastrup ? Nous allons répondre à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que la maladie de Baastrup ?

 

Tirant son appellation du radiologue danois Christian Baastrup, la maladie de Baastrup est une arthropathie dite inter épineuse de contact. Elle se définit par la présence d’une articulation entre les apophyses épineuses. Cette articulation se forme d’une façon anormale.

 

Pour rappel, l’apophyse épineuse désigne l’extrémité des vertèbres lombaires. Dans la majorité des cas, ce sont les vertèbres L4 (quatrième vertèbre lombaire) et L5 (cinquième vertèbre lombaire) qui sont les plus concernées par cette pathologie.

 

Cette articulation anormale entraîne des frictions pathologiques entre les apophyses épineuses qui vont se grossir. Ce contact itératif des apophyses altère aussi les ligaments entre les processus épineux. Et par la même occasion, le périoste de l’apophyse épineuse (membrane blanchâtre qui gaine l’os) devient particulièrement irrité.

 

La maladie de Baastrup peut également se caractériser par une bursite (une inflammation de la bourse). Il s’agit d’une sorte de petit sac rempli de fluide qui sert de coussinet entre l’os et son tendon. Dans le cadre de cette pathologie, on parle d’une bursite inter épineuse.

 

Les personnes qui souffrent d’une arthropathie inter épineuse de contact sont souvent les sujets âgés et les personnes obèses. Ces gens présentent habituellement une hyperlordose lombaire (exagération de la courbure vers l’arrière de la colonne lombaire) ce qui favorise la friction entre les apophyses épineuses.

 

 

Comment évolue la maladie de Baastrup ?

 

La maladie de Baastrup fait partie des maladies rhumatismales dégénératives. Elle peut évoluer très lentement. Il arrive que les manifestations ne soient perçues qu’après plusieurs années d’évolution. Dans la majorité des cas, l’arthropathie inter épineux de contact est diagnostiquée à un stage tardif.

 

Ce qu’il faut savoir c’est qu’il est tout à fait possible de ralentir l’évolution de cette arthropathie dégénérative. Une fois que les premiers signes apparaissent et orientent vers la maladie, il convient de débuter la prise en charge. Elle repose principalement sur la kinésithérapie.

 

Dans certains cas, surtout quand la douleur devient trop intense, les médecins peuvent proposer une opération chirurgicale pour traiter la maladie de Basstrup. L’intervention consistera à la résection ou l’ablation des apophyses devenues pathologiques.

 

 

Quels sont les symptômes de la maladie de Baastrup ?

 

Les patients qui souffrent d’une maladie de Basstrup se plaignent le plus souvent d’une gêne ou d’une douleur au niveau lombaire. C’est d’ailleurs le principal motif de consultation au cours de cette arthropathie.

 

La lombalgie se ressent quand le sujet se penche. Le décubitus ventral (le fait de s’allonger sur son ventre) va également déclencher ces symptômes. Le patient présentera aussi une raideur lombaire ce qui limitera ses mouvements. Dans les pires des cas, la douleur lombaire est transfixiante. Elle devient insupportable au point d’engendrer une invalidité chez le sujet.

 

 

Comment diagnostiquer une maladie de Baastrup ?

 

Une maladie de Baastrup est suspectée en cas de douleur et de raideur lombaires. Lors de l’examen patient, le médecin lui demandera de réaliser un mouvement de flexion et d’extension de la hanche. Ces mouvements vont à la fois reproduire et accentuer la douleur. La palpation des apophyses épineuses au niveau lombaire provoquera également une douleur plus vive.

 

Le médecin peut demander des examens complémentaires pour confirmer la maladie de Baastrup. Ce sont surtout :

 

  • Une radiographie ;
  • Une échographie ;
  • Une IRM (Imagerie à Résonnance Magnétique) ;
  • Un scanner.

 

maladie de baastrup
Source

 

La radiographie et le scanner du rachis vont montrer une hyperlordose. Il peut également y avoir des images de condensation osseuse. Cette dernière est plus importante sur les apophyses épineuses. On aura alors l’impression d’apprécier un élargissement de ces processus épineux. Ces deux techniques d’imagerie permettent aussi de visionner la formation d’une nouvelle articulation.

 

On peut également apprécier une image des apophyses épineuses sclérosées. En d’autres termes, elles durcirent à la suite des irritations répétées. Cela explique la raideur au niveau de la vertèbre lombaire.

 

La place de l’IRM dans la maladie de Baastrup

 

L’IRM prend une place particulière dans le cadre d’une arthropathie dégénérative. Elle permet d’objectiver une bursite entre les apophyses épineuses : bursite inter épineuse.

 

L’imagerie par résonance magnétique permet aussi de mettre en évidence une altération au niveau des muscles lombaires et des tendons situés de part et d’autre de la moelle spinale. Il est possible de rencontrer ces lésions au cours de la maladie de Baastrup.

 

 

Peut-on soigner la maladie de Baastrup ?

 

Le traitement de la maladie de Baastrup dépend notamment de la gravité et de l’intensité des symptômes. Les médecins prescrivent les antidouleurs en premier lieu. Habituellement, on préconise les anti-inflammatoires qui se trouvent dans le groupe des AINS (Anti-inflammatoires Non Stéroïdiens).

 

Si les médicaments par voie orale ne suffisent pas, il est possible de recourir à des infiltrations de corticoïde. On injecte directement le produit à l’intérieur de l’articulation douloureuse. Le pouvoir antalgique des médicaments injectables est plus puissant.

 

Le traitement de fond de l’arthropathie inter épineux de contact repose sur la kinésithérapie. Le kinésithérapeute préconise des mouvements spécifiques et ciblés. Le professionnel peut aussi recourir à des massages pour soulager les douleurs lombaires au cours de la maladie de Baastrup.

 

La kinésithérapie permet également de corriger petit à petit l’hyperlordose chez les personnes qui souffrent de cette pathologie. Le patient suivra une rééducation à la marche pour permettre une fluidité de mouvement au niveau lombaire. C’est important pour améliorer la qualité de vie.

 

Si ces traitements n’apportent pas de résultats satisfaisants, il est possible de recourir à une chirurgie fonctionnelle. Elle permet de réséquer de façon permanente les apophyses anormales de la région lombaire. Il ne s’agit pas d’un traitement radical de la maladie de Baastrup. En effet, elle est indiquée en dernière option, mais elle ne guérit pas l’affection.

 

Une chirurgie fonctionnelle est assez fréquente dans le cadre d’une pathologie dégénérative. Elle a pour but de soulager les douleurs chroniques et de permettre une meilleure qualité de vie au patient. Après l’opération, la kinésithérapie et la rééducation sont toujours indiquées.

 

 

Sources

 

https://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/maladie-de-baastrup

https://www.radeos.org/maladie/fiche-syndrome-de-baastrup_1790.html

https://www.notrefamille.com/sante/encyclopedie-sante/maladie-de-baastrup-13881

https://www.concilio.com/rhumatologie-pathologies-du-rachis-maladie-de-baastrup/