sommeil et lombalgie

Dormir avec une cruralgie : soulager la douleur la nuit

La cruralgie, aussi appelée névralgie crurale, est due à la compression du nerf crurale. La douleur s’installe généralement de manière rapide, puis devient permanente. Elle est surtout intense pendant la nuit. Dans cet article, nous allons voir comment soulager les crises nocturnes d’une cruralgie.

Zoom sur la cruralgie

Anatomie et définition

D’un point de vue anatomique, le nerf crural est la plus grosse branche terminale du plexus lombaire. Il est constitué de nombreuses racines nerveuses issues du deuxième, troisième et quatrième vertèbres lombaires.

trajet du nerf crural

Quant à son trajet, le nerf crural immerge dans la profondeur du muscle psoas, puis descend jusqu’au bord externe de ce muscle dans la fosse iliaque interne. Il arrive ensuite devant le psoas et passe sous l’arc crural avant de pénétrer la cuisse à l’extérieur. Là, le nerf se divise en plusieurs branches : des branches sensitives et des branches motrices. Ces dernières vont s’étendre le long du membre inférieur pour innerver l’intérieur de la cuisse, l’intérieur du genou et la cheville et le bord interne du pied.

On parle de cruralgie lorsque le nerf crural subit une compression sur son trajet. Le symptôme douloureux va de la partie externe de la fesse vers la partie antérieure du genou.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Causes et symptômes de la cruralgie

La cruralgie a des causes multiples comme :

  • une hernie discale qui comprime la racine d’un nerf au niveau des vertèbres lombaires ;
  • un disque dégénératif ;
  • un canal lombaire étroit ou sténose spinale ;
  • une arthrose ;
  • un hématome du muscle psoas ;
  • Dans les cas les plus graves, une compression tumorale (névrome) ou infection.
À LIRE :   Comment débloquer le nerf crural ? (Est-ce possible ?)

En ce qui concerne les symptômes, une cruralgie provoque une douleur dans le bas du dos, la face interne du genou et le devant de la cuisse.

Le patient peut également ressentir d’autres signes comme :

  • des brûlures ;
  • des sensations d’électricité (décharges électriques) ;
  • des picotements ;
  • des engourdissements ;
  • des difficultés à bouger la jambe ou les pieds.

Selon la gravité, il est possible d’avoir une fièvre durant la nuit.

Pourquoi la cruralgie peut-elle être douloureuse la nuit ?

Dans certains cas, la douleur de la cruralgie se fait sentir plus la nuit que le jour. Pour expliquer cela, sachez que la nuit, le corps est inactif. Par conséquent, les muscles se contracturent et accumulent des toxines. Il se forme alors des tensions musculaires qui risquent d’engendrer plus de pression au niveau du nerf crural. Cela entraîne une inflammation de ce dernier ce qui est à l’origine de la douleur.

sommeil avachi causant une cyphose dorsale

Comment soulager la cruralgie durant le sommeil ?

Il existe de nombreuses solutions qui pourront vous aider à soulager la douleur de la cruralgie pendant la nuit.

Vous pouvez par exemple appliquer de la glace ou de la chaleur sur la zone douloureuse. C’est simple et efficace.

Pensez aussi à faire des mouvements de tractions lombaires, des exercices d’étirement pour libérer le nerf ainsi que des exercices de renforcement musculaire. Toutefois, avant de procéder, demander conseil à un professionnel afin de connaître tous les exercices idéaux à effectuer.

À LIRE :   Cruralgie et tumeur : quel lien ?

Si l’intensité de la douleur est trop élevée, le médecin peut vous prescrire divers médicaments comme des antalgiques, des anti-inflammatoires ou des infiltrations.

Vous pouvez également vous tourner vers la médecine alternative. Elle offre un large choix de traitement : acupuncture, tapis d’acupression, ventouse (cupping thérapie), myothérapie, plasma de Quinton, hydrotomie percutanée, yoga thérapeutique, thérapie craniosacrale et méthode McKenzie.

Pour définir celui qui est adapté avec votre situation, il suffit de discuter avec votre médecin.

Les positions pour dormir avec une cruralgie

Il est important de comprendre que pour soulager la douleur, il faut décharger le nerf crural. Pour que cela puisse se faire, il existe des positions que vous devez adopter au lit lorsque vous dormez.

Pour réussir à bien dormir quand on souffre de cruralgie, il est conseillé de dormir sur le dos et de glisser un oreiller sous les genoux. Cette posture est effectuée afin de tenir vos nerfs en légère flexion et légèrement surélevée pendant votre sommeil. Cette position permet de limiter l’inflammation.

posture de sommeil contre le mal de dos

En revanche, si vous aimez la position couchée sur le côté, pensez à mettre un oreiller entre vos jambes. Cela évitera la colonne vertébrale de trop se tordre et risquer de comprimer les racines du nerf crural. Votre position dépendra d’où se situe votre douleur. Si c’est votre nerf crural gauche qui vous fait mal, mettez-vous sur le côté droit et levez le genou gauche en « flexion », et laissez votre jambe droite en extension. Faites l’inverse si votre douleur se fait sentir dans le côté droit.

À LIRE :   Cruralgie : l’arnica comme solution ? Est-ce efficace ?

Si vous couchez sur le ventre, glissez un oreiller sous votre bassin afin de diminuer la pression qui s’exerce sur le nerf crural (surtout si la position ventrale est douloureuse).

Ressources

Références

https://monoreilleretmoi.com/blogs/lutter-contre-les-douleurs/comment-dormir-avec-une-cruralgie#:~:text=Glissez%20un%20oreiller%20sous%20votre,votre%20genou%20droit%20en%20flexion

https://www.allodocteurs.fr/j-ai-mal-aux-jambes-cruralgie-cruralgie-pourquoi-a-t-on-mal-quand-on-est-allonge-18426.html

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...