La méthode McKenzie pour traiter votre mal de dos

  Évidemment, il n’existe pas de recette miracle pouvant mettre fin à votre mal de dos. Si ça avait été le cas, on n’en serait pas à parler de la complexité des lombalgies, et de leur origine multifactorielle!  

"Vous avez probablement déjà vu des vidéos d’exercices sur Youtube vous incitant à vous mettre sur le ventre et pousser avec vos bras pour adopter la position cobra!"
PARTAGEZ L'ARTICLE

 

Évidemment, il n’existe pas de recette miracle pouvant mettre fin à votre mal de dos. Si ça avait été le cas, on n’en serait pas à parler de la complexité des lombalgies, et de leur origine multifactorielle!

 

Par contre, depuis quelques temps, plusieurs spécialistes du mal de dos semblent faire l’éloge d’une technique de traitement semblant être LA solution aux maux de dos! Il s’agit de la méthode McKenzie.

 

Vous avez probablement déjà vu des vidéos d’exercices sur Youtube vous incitant à vous mettre sur le ventre et pousser avec vos bras pour adopter la position “cobra”. J’entends également les termes “étirement par en arrière” ou “extension lombaire” pour qualifier cet exercice. Plusieurs véhiculent le message que cet exercice tiré de la méthode McKenzie va mettre fin à vos problèmes de hernie discale…

 

femme qui applique la méthode Mckenzie en faisant des extensions lombaires

 

Est-ce le cas?

 

« Plusieurs véhiculent le message que cet exercice tiré de la méthode McKenzie va mettre fin à vos problèmes de hernie discale… »

 

Je suis moi-même un thérapeute McKenzie (il s’agit d’une formation qui dure plus de 120 heures!). Et ça me rend fou lorsque je vois les gens assimiler cette technique à des exercices d’extension du style “cobra”! Dans cet article, nous allons vous faire découvrir la méthode Mckenzie, et vous expliquer en quoi elle peut vous aider si vous souffrez de maux de dos.

 

Définition de la méthode McKenzie

Application de la méthode McKenzie

Les bénéfices de la méthode McKenzie

Les inconvénients de la méthode McKenzie

Que disent les études scientifiques?

Où trouver des thérapeutes McKenzie?

Conclusion

 

 

Bonne lecture!

 

 

Définition de la méthode McKenzie

 

En fait, contrairement aux croyances populaires, la méthode McKenzie n’est pas une technique de traitement à proprement dit. Il s’agit plutôt d’une technique d’évaluation. Elle permet essentiellement de classifier vos problèmes de dos en différentes catégories. En termes techniques, votre mal de dos peut provenir d’un syndrome postural, d’un dérangement lombaire ou d’une dysfonction lombaire.

 

Sans rentrer dans les détails (j’ai peur que vous vous endormiez!), elle est basée sur 2 concepts fondamentaux:

 

Le premier concept clé est la réponse de vos symptômes aux postures statiques et/ou aux mouvements répétés. Par exemple, un thérapeute Mckenzie peut vous demander de vous penchez vers l’avant, puis de répéter le mouvement une dizaine de fois.  Ou encore, il pourrait vous demander de vous allonger sur le ventre, et vous appuyer sur les coudes pendant quelques minutes. On observera alors si les diverses positions adoptées modifient l’intensité de votre douleur.

 

femme effectuant une flexion lombaire pour évaluer son mal de dos

 

Quant au deuxième concept fondamental de la méthode McKenzie, il s’agit de la centralisation de la douleur. Cette fois, on regarde si les symptômes changent de localisation en fonction des postures statiques et/ou des mouvements répétés évalués. Ces observations seront notées par le thérapeute McKenzie, et utilisées dans sa prise de décision par la suite.

 

« Contrairement aux croyances populaires, la méthode McKenzie n’est pas une technique de traitement à proprement dit. Il s’agit plutôt d’une technique d’évaluation. »  

Explorons maintenant chacun des concepts de manière plus approfondie:

 

 

Réponse aux postures statiques et/ou mouvements répétés

 

Vous avez probablement remarqué que vos symptômes pouvaient changer en fonction de certaines positions ou mouvements adoptés. Par exemple, vos douleurs peuvent irradier vers le mollet après être assis trop longtemps.

 

femme ayant des douleurs au mollet après la position assise prolongée

 

Ou encore, marcher plus de 15 minutes d’affilée peut aggraver votre mal de dos. Au contraire, certaines positions peuvent soulager vos symptômes.

 

Chez certaines personnes, par exemple, maintenir la position debout permet de diminuer la douleur lombaire -surtout lorsque le fait de se pencher aggrave la condition.

 

Dans la méthode McKenzie, on essaye d’identifier une direction de mouvement permettant d’améliorer les symptômes. On la qualifie de «direction préférentielle». Cette direction de mouvement favorable sera ensuite utilisée en dérivant des exercices visant à améliorer votre condition. Ces exercices peuvent être ensuite progressés, et sont réévalués régulièrement en fonction des changements observés.

 

Centralisation de la douleur

 

Le plus souvent, ce concept est pertinent si vos douleurs irradient dans la jambe.  D’ailleurs, on associe souvent ces irradiations à des douleurs de type sciatique ou cruralgie.

 

En fait, notre objectif avec la méthode McKenzie sera d’identifier certains mouvements et/ou adopter certaines postures permettant de faire «remonter» la douleur vers le dos. Pourquoi? Simplement car on a remarqué que ceux qui pouvaient centraliser leur douleur avaient un meilleur pronostic à long terme. Ceci implique que même si la douleur augmente dans le bas du dos, mais DIMINUE dans la jambe (suite à un exercice précis), c’est bon signe!

 

 

douleur centralisée et périphéralisée qui irradie dans la jambe

 

 

Au contraire, si la douleur irradie vers le pied suite à un exercice en particulier, c’est généralement mauvais signe. Ce mouvement sera alors à éviter temporairement. En termes compliqués, on appelle ça la périphéralisation des symptômes. Encore une fois, même si la douleur semble diminuer dans la région lombaire pour augmenter quelque part dans la jambe (suite à un mouvement précis), il ne faut pas crier victoire trop vite!

 

« Si la douleur irradie vers le pied suite à un exercice précis, c’est généralement mauvais signe, et ce mouvement sera à éviter temporairement. »

 

 

Application de la méthode McKenzie

 

Tel que mentionné précédemment, plusieurs exercices peuvent être dérivés de la méthode McKenzie. Tout dépend de l’identification de votre direction préférentielle. Maintenant, reprenons le fameux exercice de cobra, et tentons de l’expliquer en fonction de la philosophie véhiculée par la méthode McKenzie.

 

extension méthode Mckenzie

 

Chez la majorité des gens souffrant de lombalgie, les douleurs sont aggravées par la position assise (dites merci à votre travail sédentaire!), ou encore par le fait de se pencher vers l’avant. D’ailleurs, il est à noter que l’être humain se penche en moyenne 1500 à 2000 fois par jour! Ainsi, le mouvement d’extension (par en arrière) est souvent la «direction préférentielle» permettant de diminuer la douleur et/ou centraliser les symptômes ressentis dans la jambe.

 

Une autre théorie soutient que le mouvement vers l’arrière induit par la position cobra permet de rééquilibrer les forces sur les disques intervertébraux, notamment en ramenant le noyau gélatineux responsable des protrusions et hernies discales à sa position initiale.

 

schema qui montre une profusion discale relié au mal de dos
Une théorie stipule que les extensions lombaires pourraient ramener le noyau gélatineux à l’intérieur du disque en position normale.

 

Quoi qu’il en soit, plusieurs thérapeutes proposent le cobra à leur client souffrant de maux de dos. Ou encore, plusieurs vidéos sur Youtube recommandent cet exercice à ceux qui souffrent de hernie discale. MAIS ATTENTION! Il ne faut pas généraliser, et penser que cet exercice soit efficace en tout temps. Si cet exercice aggrave la douleur et/ou cause des engourdissements dans la jambe, il se peut qu’il ne soit pas adapté à votre condition… Ou qu’il soit carrément mauvais pour votre dos!

 

Dans ce cas, il faudra identifier la vraie direction préférentielle, et trouver d’autres exercices permettant d’améliorer vos symptômes. Cette direction de mouvement peut parfois impliquer des mouvements latéraux, ou même de rotation. 

 

 

homme effectuant des mouvements de glissements latéraux dans le cadre de la méthode mckenzie
L’évaluation McKenzie peut intégrer des composantes de mouvements latérales pour identifier une direction préférentielle.

 

 

Les bénéfices de la méthode McKenzie

 

La méthode McKenzie offre plusieurs avantages, surtout lorsqu’on est capable d’identifier et confirmer la direction préférentielle du patient dès la première séance. Déjà, le bénéfice le plus intéressant à mes yeux est la possibilité d’observer des résultats rapides. Je suis toujours ravi de voir la satisfaction de mes patients lorsque leur douleur s’estompe après avoir fait certains mouvements spécifiques de manière répétée.

 

douleur estompée après un traitement

 

L’autre élément que j’apprécie particulièrement est le sentiment d’autonomie ressenti par mes patients grâce à la méthode McKenzie. En effet, une fois la direction préférentielle identifiée, il est possible de prescrire des exercices à faire régulièrement à la maison, sans déprendre constamment du thérapeute pour gérer ses symptômes. Cette auto-gestion de la douleur permet, entre autres, de réduire les coûts de santé d’un point de vue global.

 

Un autre bénéfice offert par la méthode McKenzie est l’aspect préventif relié au mal de dos. Malheureusement, les lombalgies ont tendance à récidiver, et l’application rapide d’exercices permettra notamment de réduire les douleurs avant qu’elles ne s’aggravent. Évidemment, ceci permettra d’améliorer le pronostic à long terme. Que demander de plus!  

 

Les inconvénients de la méthode McKenzie 

 

Bien qu’elle offre plusieurs points positifs, la méthode McKenzie n’est pas parfaite. Malheureusement, il est parfois difficile (voire impossible) de trouver une direction préférentielle chez tous les patients. Cette vision « mécanique » du mal de dos est restrictive, et ne prend pas en considération la complexité et l’aspect multifactoriel relié aux lombalgies. Avoir mal au dos, c’est aussi se sentir isolé, stressé, confus. Ainsi, les exercices dérivés de la méthode McKenzie de cette méthode ne sont pas aussi efficaces dans tous les cas.

 

femme qui fait face à l'isolement social à cause de son mal de dos chronique
Le mal de dos, c’est bien plus qu’une série de vertèbres qui ne bougent pas bien!

 

Par ailleurs, la méthode McKenzie met l’accent sur des exercices précis (comme le cobra). Certes, ces mouvements permettent de se maintenir actif, mais ils ne prennent pas en considération toutes les composantes nécessaires à une colonne vertébrale en santé. Je dis souvent à mes patients que leur dos devrait être mobile, stable, en contrôle des muscles environnants, et associé à un sentiment de confiance que son corps est globalement solide et fiable. La méthode McKenzie ne prend pas en considération la respiration, et son rôle dans le mal de dos. Même chose pour la méditation ou le sommeil. Idem pour l’activité cardiovasculaire. Tous ces éléments ont été démontré comme utiles dans le traitement des lombalgies, alors autant les intégrer!

 

 

infographie indiquant les composantes reliées à un dos en santé
Un dos en santé, c’est une combinaison de plusieurs choses!

 

Également, la dénomination du mal de dos est très différente lorsqu’on se réfère à la méthode McKenzie. En effet, il n’est pas question d’hernie discale, ni de sciatique, ni de scoliose, ni de fibromyalgie. Tel que mentionné, les termes diagnostics utilisés chez les thérapeutes McKenzie sont principalement « syndrome postural », « dérangement » ou « dysfonction » (il y en a d’autres, mais aucun ne fait référence à une structure du corps humain). Ceci vient notamment du fait que les trouvailles observées à l’imagerie médicale ne sont pas toujours reliées à vos douleurs. C’est un fait, oui. Mais ceci pourrait compliquer la communication avec les médecins et autres professionnels de santé.

 

Que disent les études scientifiques?

 

Plusieurs études ont essayé de se pencher sur l’efficacité de la méthode Mckenzie dans le traitement des lombalgies. Voici certaines conclusions ayant pu être émises par ces recherches scientifiques:

 

 

-La méthode McKenzie serait plus efficace que les exercices de Williams dans le traitement des maux de dos. (Nwuga et al, 2009)

-La méthode Mckenzie pourrait être plus efficace que les traitements passifs dans le cas de lombalgies aigues. (Machado et al, 2006)

-La méthode McKenzie serait plus efficace que les agents électrophysiques (comme les courants électriques de type TENS) pour réduire le mal de dos chronique. (Ariana et al, 2015)

-La méthode McKenzie pourrait être plus efficace que les exercices de renforcement à court terme chez les patients souffrant de douleur chronique, mais il n’y a pas de différence entre ces deux types de traitements à long terme. (Peterson et al, 2002)

-La méthode Mckenzie serait plus efficace que les manipulations spinales chez des patients souffrant de maux de dos subaigus associés à des irradiations. (Peterson et al, 2011)

 

Où trouver des thérapeutes McKenzie?

 

Si jamais vous êtes intéressés à bénéficier de la méthode McKenzie, je vous invite à consulter le site officiel de l’Institut McKenzie de votre région.

 

logo de l'institut mckenzie

 

En France et en Europe

Annuaire des spécialistes méthode mckenzie dans les principales villes de France

Au Canada et au Québec

 

Conclusion

 

À retenir: La méthode McKenzie est une méthode d’évaluation qui peut s’avérer très utile lorsqu’on souffre de maux de dos. Mais avant de faire un exercice particulier, il convient d’identifier la direction de mouvement (appelée «direction préférentielle») qui améliore vos symptômes et/ou centralise votre douleur. Un thérapeute McKenzie pourra vous guider dans ce processus à travers une évaluation complète.

 

Entre temps, rappelez-vous de ne rien faire qui puisse aggraver votre mal de dos, ou encore provoquer des symptômes dans votre jambe.

 

Pour un exemple de cas clinique où la méthode McKenzie est employée, regardez comment le kinésithérapeute de Fatima utilise la technique pour soulager ses symptômes. 

 

 

Si vous désirez bénéficier d’une approche structurée, simplifiée et complète pour combattre vos maux de dos, une série de GUIDES EN LIGNE est mise à votre disposition. Peu importe votre condition, vous trouverez un guide qui répondra à vos besoins, et vous orientera vers le chemin de la guérison!

 

 

 

8 réponses sur “La méthode McKenzie pour traiter votre mal de dos”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *