Arthrose lombaire: Douleur la nuit, que faire ? (6 conseils)

Arthrose lombaire: Douleur la nuit, que faire ? (6 conseils)

L’arthrose lombaire provoque chez certains patients des douleurs incapacitantes qui limitent le quotidien. Ces symptômes se poursuivent malheureusement durant la nuit dans certains cas, quitte à affecter la qualité de sommeil. On tombe alors dans un cercle vicieux où le sommeil non réparateur aggrave les douleurs, et vice-versa.

 

D’où vient la douleur la nuit provoquée par l’arthrose lombaire ? Comment faire pour s’en débarrasser, et permettre un environnement propice à la guérison ? Les réponses dans cet article.

Arthrose lombaire : Définition et anatomie

 

L’arthrose lombaire survient lorsque le cartilage qui protège les articulations du bas du dos s’use et se fissure, irritant ainsi les nerfs entourant les os, de même que les racines nerveuses à proximité.

 

L’usure des articulations vertébrales au niveau lombaire provoque un tassement vertébral avec le temps, ainsi que la formation de proéminences osseuses nommées ostéophytes.

 

L’arthrose peut toucher tout le monde, mais elle est plus fréquente chez les femmes et les personnes âgées de plus de 50 ans. Les facteurs de risque de l’arthrose sont principalement la génétique, mais aussi d’autres facteurs comme la sédentarité ou le surpoids.

 

Bien qu’elle puisse être asymptomatique chez certaines personnes, elle peut également provoquer les symptômes suivants :

 

• Douleur lombaire
• Irradiation de douleur dans les membres inférieurs, parfois associée à des engourdissements, fourmillements et sensation de choc électrique.
• Raideur matinale
• Tensions et spasmes musculaires
• Réductions des amplitudes de mouvements de la colonne lombaire
• Possible crépitements, craquements ou autres bruits au niveau du bas du dos
• Sensation de faiblesse et/ou fatigue générale

 

Pour en savoir plus sur l’arthrose lombaire, consultez l’article suivant.

 

Pourquoi l’arthrose lombaire est douloureuse la nuit ?

 

Il n’est pas rare que les patients souffrant d’arthrose lombaire se plaignent de douleur la nuit. Voici plusieurs raisons potentielles pouvant expliquer ce phénomène :

 

  • La position couchée peut s’avérer inconfortable et irriter les vertèbres chez certains individus
  • La mauvais qualité du matelas peut être responsables des douleurs
  • La position statique durant le sommeil augmente la raideur musculaire et articulaire, d’où les douleur aggravée au réveil
  • Bien qu’il n’existe pas de preuves scientifiques, il est possible que la température de la pièce et le niveau d’humidité ambiant influence les douleurs de type arthrosique
  • Durant la nuit, l’attention peut être portée davantage sur la douleur, contrairement au jour où les activités quotidiennes nous gardent occupés
  • Si vous prenez des médicaments, il se peut que l’effet antalgique s’épuise durant la nuit, et provoque une augmentation des symptômes

 

 

Que faire pour mieux dormir ? (6 conseils)

 

Comme le sommeil est très important pour une guérison optimale, il est important de trouver des stratégies visant à mieux dormir la nuit. Un professionnel de santé saura vous aider à déterminer la cause de votre manque de sommeil, et trouver des remèdes adaptés à votre situation. 

 

En attendant, voici quelques pistes à explorer pour soulager ses symptômes et améliorer sa qualité de sommeil :

 

1. Demeurer actif

 

Il est recommandé de demeurer pour favoriser une hygiène de sommeil adéquate. Si les douleurs limitent la pratique d’une activité physique, un kinésithérapeute (physiothérapeute) saura vous prescrire des exercices adaptés (comme la marche à pied) qui permettront non seulement de traiter l’arthrose lombaire, mais également de se maintenir en santé.

 

Il est même possible d’effectuer une routine d’exercices de type étirement juste avant le sommeil. Ces mouvements auront pour effet de détendre les muscles tendus, et ainsi contrôler la douleur durant la nuit.

2. Respiration et méditation

 

En présence de douleur, il est possible de moduler les symptômes en pratiquant des techniques de respiration ou méditation.

 

Par exemple, la respiration diaphragmatique aura pour effet d’améliorer la circulation et l’oxygénation du corps, en plus de désensibiliser le système nerveux.

 

La méditation pleine conscience (Mindfullness en anglais), quant à elle, saura réduire la douleur en induisant un environnement propice à la détente et au bien-être.

 

3. Chaleur avant de se coucher

 

L’arthrose lombaire provoque régulièrement des contractures au niveau des muscles spinaux, glutéaux ou psoas. Ces tensions musculaires participe au syndrome douloureux, ce qui peut limiter la qualité de sommeil.

 

Il est connu que la chaleur peut détendre les muscles tendus et soulager la douleur. Ainsi, placer un sac chauffant au niveau lombaire juste avant de dormir peut aider à mieux dormir.

 

Il est toutefois essentiel de limiter l’utilisation de la chaleur à 15-20 minutes maximum afin d’éviter les risques de blessure.

 

4. Position de sommeil adéquate

 

La mauvaise qualité de sommeil peut être attribuée à une posture inadéquate. En présence d’arthrose lombaire symptomatique, il est préférable d’optimiser sa position au lit pour augmenter son confort durant la nuit.

 

L’utilisation d’un coussin genoux, par exemple, permet de supporter la région lombaire, ainsi qu’éviter les torsions lombaires ou autres positions inconfortables.

 

Pour en savoir plus sur les positions de sommeil à privilégier en présence de lombalgie, consultez l’article suivant.

 

5. Matelas

 

Si vous vous réveillez le matin avec beaucoup de douleur malgré avoir employé une posture adéquate, il se peut que votre matelas participe à vos douleurs. Et encore plus si l’aggravation de vos maux de dos coincide avec un changement de votre matelas, ou un séjour loin du confort de votre lit.

 

matelas et mal de dos

 

Comment choisir le bon matelas? Bien sûr, chaque personne est différente et peut préférer un certain type de matelas. Certaines études ont démontré qu’il existe un type de matelas associé à moins de douleur lombaire au réveil, et moins d’incapacité. Contrairement aux croyances populaires, il ne s’agit pas du matelas mou, ni du ferme, mais bien du semi-ferme.

 

6. Remèdes naturels

 

Bien qu’ils ne soient pas toujours supportés par des évidences scientifiques solides, l’utilisation de remèdes naturels semblent efficace pour soulager les maux de dos causés par l’arthrose lombaire. Plusieurs produits sont également utilisés pour aider à s’endormir et améliorer l’hygiène de sommeil.

 

Un naturopathe saura vous guider en fonction de vos besoins particuliers. Il est par ailleurs recommandé d’avertir son médecin de tout produit consommé, notamment dans le but d’éviter une intéraction médicamenteuse possiblement néfaste.

 

Pour en savoir plus sur les produits naturels (ainsi que des exemples pour se soulager), consultez l’article suivant.