Arthrodèse lombaire : Ce qu’il faut savoir


 

Vous souffrez du dos depuis longtemps, et le chirurgien vous a parlé d’arthrodèse lombaire L4-L5 ou L5-S1 pour fusionner vos vertèbres et soulager vos symptômes.

 

Qu’est-ce que l’arthrodèse, exactement ? Cette chirurgie présente-t-elle des complications ? Comment se déroule l’opération, la rééducation, et le retour à la vie normale (incluant le travail) ? 

 

Cet article vulgarisé vous explique tout ce qu’il faut savoir sur l’arthrodèse.

 

Définition

 

Si vous souffrez de douleurs arthritiques sévères, votre médecin peut vous suggérer de subir une arthrodèse. Cette intervention permet de fusionner, ou de “souder”, les deux os qui constituent l’articulation douloureuse.

Les os deviennent ainsi un seul et même os solide, ce qui peut atténuer votre douleur. Elle peut également rendre votre articulation plus stable et vous aider à supporter davantage de poids.

 

Elle peut être effectuée sur plusieurs articulations

 

Au niveau lombaire, voici une liste de conditions qui requièrent parfois une arthrodèse lombaire :

  • Arthrose lombaire
  • Dégénérescence discale
  • Hernie discale
  • Spondylolisthésis
  • Canal lombaire étroit
  • Scoliose
  • Instabilité lombaire

 

Comment se déroule l’opération d’arthrodèse lombaire ?

 

Si votre médecin vous a déjà confirmé que vous aurez besoin d’une arthrodèse, voici comment l’opération se déroulera.

 

Selon le type d’arthrodèse dont vous avez besoin, vous serez hospitalisé durant quelques jours, ou bien opéré en bloc ambulatoire (c’est-à-dire que vous rentrerez chez vous le jour même).

 

Votre médecin peut choisir de vous administrer une anesthésie générale, qui vous permettra de ne rien sentir pendant l’intervention. Dans certains cas, le chirurgien préfère opter pour une anesthésie locale. Cela signifie que vous resterez éveillé, mais que la région opérée sera entièrement anesthésiée.

 

Après l’anesthésie, votre médecin fera une petite incision au niveau lombaire. Il enlèvera ensuite le cartilage (tissu) endommagé entre les deux vertèbres affectées (souvent, entre L4-L5 ou L5-S1). Cela permettra à vos os de fusionner.

 

Pour favoriser la fusion des vertèbres, le chirurgien peut être amené à prélever un morceau d’os et l’intégrer entre les vertèbres. Cette greffe osseuse peut provenir de votre propre bassin, talon ou genou. Dans certains situations, un substitut artificiel également être utilisé. Bref, ceci permettra une croissance osseuse au niveau de l’espace intervertébral permettant de souder les vertèbres.

 

Ensuite, il utilisera des plaques, des vis ou des fils métalliques pour stabiliser articulation. Ce matériel est souvent permanent et restera en place même après la guérison.

 

Une fois l’opération terminée, votre chirurgien fermera vos incisions avec des sutures ou des agrafes.

 

Complications suite à l’arthodèse lombaire

 

En général, les médecins estiment que cette procédure est sûre. La majorité des patient se portent bien après l’arthodèse, et les complications sont rares. Néanmoins, voici une liste de complications potentielles de l’arthrodèse lombaire :

 

  • Bris du matériel chirurgical
  • Douleur au niveau de la cicatrice
  • Surcharge et arthrose des articulations connexes
  • Infection
  • Saignement
  • Caillots sanguins
  • Lésion nerveuse
  • Mal-union
  • Non-union

 

Convalescence après l’arthrodèse

 

Il est tout à fait normal de ressentir des douleurs après une arthrodèse lombaire. Le médecin prescrira le plus souvent des médicaments pour vous aidera à la contrôler. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont un choix plus sûr que les opioïdes, qui créent une forte dépendance. Si votre médecin vous prescrit des opioïdes, suivez exactement ses instructions, et cesser la prise de médication aussitôt que la douleur s’atténue.

 

Avec le temps, les deux vertèbres vont finir par se souder et se rigidifier. En attendant, il faudra protéger la région lombaire. Pour ce faire, le chirurgien prescrit souvent une attelle ou un corset lombaire.

 

La mise en charge sera proscrite durant les premiers temps. Ceci implique qu’il faudra éviter de mettre du poids sur les vertèbres lombaires. Des béquilles seront donc recommandées, et parfois même un déambulateur ou un fauteuil roulant.

 

Le temps de guérison total est estimé à 12 semaines.

 

Rééducation après une arthrodèse lombaire

 

Le repos prescrit après la chirurgie d’arthrodèse lombaire, bien que nécessaire, aura pour effet d’augmenter le niveau de déconditionnement et l’atrophie musculaire.

 

Pour cette raison, il est important de consulter un professionnel de santé comme un kinésithérapeute (physiothérapeute) qui pourra favoriser une guérison optimale et sans complications.

 

Parmi les modalités de traitements, on compte:

  • Relâchement musculaire des muscles paravertébraux
  • Exercices respiratoires
  • Mobilisation douce des vertèbres
  • Exercices de stabilisation
  • Renforcement global
  • Reconditionnement général
  • Éducation et reprise progressive des activités

 

 

 


Leave a Reply

Français
Vous n'avez pas trouvé de réponses à vos questions? Procurez-vous le guide gratuit "Le mal de dos en 100 questions" pour vous éclairer sur votre condition!