cyphose comparée à la lordose lombaire

Dos voûté chez la personne âgée : Explication et traitement

Le dos voûté chez la personne âgée ou dos rond est un trouble de la posture, fréquent chez la personne âgée, pouvant être dû à une atteinte des os de la colonne vertébrale qui donne ce qu’on appelle une « hypercyphose dorsale ». Cette anomalie peut également être la conséquence de l’atteinte des muscles servant à redresser la colonne vertébrale engendrant une maladie nommée « camptocormie ».

Définition du dos vouté

homme ayant une posture vouté et qui devrait redresser son dos
Source

Avant de poursuivre la définition du dos voûté, il est plus judicieux de faire un petit rappel anatomique.

Le dos représente la face postérieure du tronc humain qui fait suite à la tête et donne attache aux racines des membres supérieurs au niveau du thorax et à celles des membres inférieurs sur le bassin.

Il est formé par :

Rachis
Source
  • Les muscles dorsaux : très nombreux, ils sont divisés en muscles superficiels tels que le trapèze, grand et petit dorsal ainsi qu’en muscles profonds comme le petit et grand rond ou encore le sus et sous-épineux.
  • Les côtes : ou du moins leur partie postérieure, qui se fixe à la colonne vertébrale.
  • Les tendons et ligaments : permettant de relier les vertèbres entre elles et les muscles aux os.
  • Les vaisseaux sanguins, lymphatiques et racines nerveuses.

Revenons maintenant aux situations où le dos peut être voûté chez la personne âgée :

  • L’hypercyphose dorsale : il s’agit donc d’une exagération de la cyphose dorsale naturelle, due essentiellement à des atteintes osseuses survenant en raison de multiples pathologies telles que le rhumatisme, l’arthrose. Elle peut également être tout simplement la conséquence du vieillissement ou d’une mauvaise posture maintenue de façon chronique.
cyphose
Source
  • La captocormie : dans cette situation, il existe une diminution de l’action des muscles extenseurs, entourant les vertèbres, et permettant le maintien d’un dos bien droit. Résultat, le dos se courbe en position debout ou assise, mais redevient bien droit en position couchée.

Pourquoi survient-il davantage chez la personne âgée ? (Causes)

Dos vouté
Source

Le dos voûté chez la personne âgée peut être dû à de multiples causes. En effet, avec l’âge de nombreux troubles dégénératifs surviennent et sont à l’origine d’atteintes osseuses, ligamentaires, musculaires et neurologiques.

Parmi les causes de dos voûté chez les sujets âgés, il est possible de citer :

  • L’ostéoporose : plus fréquente chez la femme âgée de plus de 50 ans en raison de la ménopause. Elle résulte de la diminution de la densité osseuse, rendant les os plus fragiles.

Cette affection peut être primaire survenant en raison de l’âge avancé ou de la ménopause comme elle peut être secondaire à une prise de corticoïdes, une hyperthyroïdie, un manque de calcium ou encore une polyarthrite rhumatoïde.

La déformation ou dégradation d’un disque intervertébral engendre un pincement articulaire causant de l’arthrose et parfois, des troubles de la statique telle que la cyphose.

  • Un traumatisme osseux : les personnes âgées sont malheureusement sujettes à des fractures dues à la fragilité osseuse causée par la ménopause, le manque d’activité physique et les carences en vitamine D et calcium.

Ces fractures peuvent engendrer un tassement vertébral ou bien l’apparition d’un cal vicieux (une consolidation osseuse en position anormale).

  • Une infection tuberculeuse ou mal de Pott : touchant généralement le disque intervertébral et les vertèbres adjacentes, cette pathologie doit être évoquée, diagnostiquée et prise en charge rapidement, car elle est à l’origine d’une altération de l’état général, de douleurs, de tassements vertébraux, d’importantes déformations du rachis (en particulier la cyphose) et parfois même des atteintes neurologiques.
  • Affections neurodégénératives : notamment la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot) ou plus rarement le syndrome post-poliomyélitique.
  • Maladies neuromusculaires : maladie du motoneurone, de la jonction neuromusculaire ou myopathie tardive des extenseurs spinaux.
  • D’autres pathologies telles que : l’hypothyroïdie, l’ostéomalacie, le canal lombaire étroit, l’arthrose, le rhumatisme articulaire, etc.
canal lombaire étroit
Source

Traitement et prévention

Malheureusement, la prise en charge du dos voûté chez la personne âgée se trouve à l’heure actuelle assez limitée. En effet, il n’existe pas de traitement spécifique permettant de corriger totalement ce trouble de la posture.

Néanmoins, il existe des moyens et méthodes permettant de prévenir la survenue et freiner la progression d’une cyphose tout en réduisant les douleurs pouvant l’accompagner.

Outre la kinésithérapie et la pratique d’une activité physique régulière et adaptée telle que la natation ou le yoga, il est possible de réaliser quelques exercices de gymnastique bien spécifiques afin de corriger autant que possible un dos rond chez une personne âgée.

Ces exercices ont en commun de contribuer à ouvrir la cage thoracique en travaillant l’extension des bras et du rachis dorsal.

  • Allongé sur le ventre, les mains posées bien à plat en regard des épaules et les coudes surélevés, il faut poser le front au sol et joindre les pieds et les genoux. Tout en inspirant, il faut décoller le buste et le redresser totalement à l’aide des muscles dorsaux, tout en resserrant les omoplates et en collant les coudes aux flancs. Cette posture « du cobra » doit être tenue le temps de cinq respirations.
  • Un autre exercice consiste à s’allonger sur le dos cette fois-ci, de surélever et de fléchir les jambes en s’aidant d’une chaise par exemple puis d’étirer les bras en arrière autant que possible.
  • Enfin, un dernier exercice consiste à se mettre en position debout en collant les pieds l’un contre l’autre puis à se pencher en avant en saisissant les chevilles ou les jambes avec les mains sans plier ses genoux. Cette position doit être maintenue au moins 20 secondes en respirant profondément. Il est possible de répéter cet exercice 4 fois en se reposant une minute entre chaque répétition.

Afin de redresser un dos voûté, il peut s’avérer pertinent d’utiliser un correcteur de posture (ou redresse dos) dans certains cas. Ce dernier amènera les épaules en arrière et permettra de maintenir le dos bien droit. Son port doit être exceptionnel, surtout lorsque la douleur est plus importante et qu’on désire améliorer sa posture sur le court terme.

Pour en savoir plus sur les correcteurs de posture, consultez l’article suivant.

Pour conclure, l’adage « mieux vaut prévenir que guérir » s’applique parfaitement à la situation du dos voûté chez la personne âgée car un dos bien entretenu au jeune âge grâce à l’évitement des mauvaises postures, à la pratique de la musculation et autres activités physiques permet d’éviter autant que possible cette situation inconfortable.

Références

Redresser son dos voûté : 6 conseils du kiné (exercices)

Cyphose dorsale (dos courbé) : Comment corriger et prévenir ?

https://decathlondom.franceolympique.com/decathlondom/fichiers/pages/fiches_techniques/sante/muscles/muscles-dos.htm

https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/25795.pdf

https://www.linfo.re/magazine/sante-beaute/le-dos-voute-un-signe-de-vieillesse

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez une méthode unique vous permettant (ENFIN !) de mettre un terme à vos douleurs physiques...