produits naturels et remèdes de grand-mère

Entorse lombaire : Traitements naturels et remèdes de grand-mère

L’entorse lombaire, appelée également « tour de rein » ou encore « lumbago », est une affection relativement fréquente qui survient généralement à l’occasion d’un faux mouvement.

Il s’agit en fait d’une lésion au niveau d’un ou plusieurs des nombreux ligaments qui assurent la stabilité du rachis lombaire, que ce soit un simple surétirement ou une rupture ligamentaire (partielle ou totale).

Bien qu’elle soit le plus souvent bénigne, l’entorse lombaire se manifeste dans la majorité des cas par des douleurs lombaires intenses, empêchant parfois toutes tentatives de mobilisation du dos ! Il est alors nécessaire de recourir à des traitements anti-inflammatoires et antalgiques pour se soulager.

Musique piano relaxation asmr
Musique piano relaxation asmr

Si vous souffrez d’une entorse lombaire et que vous préférez éviter la prise de médicaments antidouleurs (possédant de multiples effets secondaires), vous pouvez opter pour des remèdes plus doux, 100 % naturels et efficaces chez de nombreuses personnes. Découvrez-les dans le présent article !

Colonne lombaire : bref rappel anatomique

Notre colonne lombaire est constituée de vertèbres (L1 à L5) empilées les unes sur les autres et séparées par des disques intervertébraux. Comme vous le savez, cette partie du rachis est particulièrement sollicitée, car c’est elle qui supporte le plus de poids et c’est sur elle que s’exercent le plus de contraintes lors des différents mouvements.

anatomie de la colonne lombaire
Source

Pour assurer sa cohésion et sa stabilité, il existe donc de nombreux ligaments qui relient ses vertèbres les unes aux autres. Rappelons que les ligaments sont des structures fibreuses, constituées de puissantes fibres de collagène organisées en faisceaux et en plusieurs couches, qui relient un os à un autre os (contrairement au tendon qui relie un muscle à un os).

Voici quelques-uns des ligaments situés au niveau de notre rachis lombaire :

  • Les ligaments longitudinaux antérieur et postérieur ;
  • Les ligaments intertransversaires droit et gauche ;
  • Le ligament interépineux ;
  • Le ligament jaune (élastique) ;
  • Les ligaments ilio-lombaires droit et gauche.

En plus de ces ligaments, il existe des épaississements capsulaires des articulations vertébrales postérieures. Ces épaississements, qui participent également à la cohésion du rachis lombaire, sont considérés comme des ligaments.

Remarque : les disques intervertébraux, étant des structures fibreuses qui relient entre deux vertèbres adjacentes, sont également considérés comme des ligaments (techniquement).

À LIRE :   Entorse lombaire ou nerf sciatique : Comment différencier ?

Définition de l’entorse lombaire

D’une manière générale, une entorse est une lésion ligamentaire provoquée par un mouvement violent et brusque, accompagné d’une torsion. L’entorse bénigne, qu’on appelle communément « foulure », est un simple surétirement d’un ligament.

L’entorse lombaire est donc une lésion d’un ou plusieurs ligaments situés au niveau de la partie lombaire de la colonne vertébrale.

Comme pour toute autre entorse, l’entorse lombaire peut être :

  • Soit bénigne, consécutive à un étirement excessif du ligament (foulure) ;
  • Soit maligne ou sévère, secondaire à une rupture (déchirure) partielle ou totale du ligament.

Causes et symptômes de l’entorse lombaire

Dans la grande majorité des cas, l’entorse lombaire survient dans un contexte aigu à l’occasion d’un faux mouvement (soulever une charge lourde du sol dans une mauvaise position par exemple).

lumbago entorse lombaire traitements naturels

Elle se manifeste alors par des douleurs au niveau lombaire souvent intenses, ainsi que par des raideurs musculaires et un blocage plus ou moins important du dos.

Pour plus de détails sur l’entorse lombaire, nous vous invitons à consulter l’article suivant.

Entorse lombaire : solutions naturelles pour soulager les douleurs

La prise en charge de l’entorse lombaire bénigne repose essentiellement sur le traitement des symptômes :

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire l’intensité de l’inflammation locale et soulager les douleurs.
  • Antalgiques simples pour soulager les douleurs.
  • Myorelaxants pour détendre les contractures musculaires.
  • Repos relatif et application d’une poche de glace durant les premières heures après le traumatisme pour atténuer l’inflammation locale.

Ce traitement est généralement amplement suffisant pour soulager les symptômes en attendant la guérison spontanée de l’entorse lombaire dans un délai habituel inférieur à 6 semaines.

Pour ceux qui préfèrent éviter les médicaments antidouleurs/anti-inflammatoires ou limiter leur utilisation, il existe des alternatives naturelles qui peuvent se révéler efficaces dans la gestion d’une entorse lombaire bénigne. En voici quelques-unes :

1.     Application de froid ou de chaud

Il n’existe pas encore de consensus quant à l’utilisation du chaud ou du froid en cas de douleurs d’origine traumatique (y compris l’entorse lombaire), mais en règle générale, il est recommandé :

  • D’appliquer plutôt du froid lors de la phase aiguë de l’entorse lombaire, c’est-à-dire pendant les premières 24 à 72 heures, afin de réduire la réaction inflammatoire locale et soulager les douleurs.
  • D’appliquer plutôt du chaud à distance de la phase aiguë afin de détendre les contractures musculaires douloureuses.

En pratique :

  • Froid : de la glace enveloppée dans une serviette ou un autre tissu (jamais de glace directement sur la peau) sur la région douloureuse pendant 10 à 15 minutes, 3 ou 4 fois par jour (voire chaque 2 heures les premières 24 à 48 heures où les douleurs sont les plus intenses).
  • Chaud : vous pouvez appliquer sur la région douloureuse une bouillotte d’eau chaude (jamais d’eau bouillante) ou un patch chauffant pour détendre vos contractures musculaires.
À LIRE :   Entorse lombaire : Temps de guérison (Durée et pronostic)

Attention, il existe un certain nombre de précautions à prendre pour une utilisation sans risque du froid ou de la chaleur ainsi que certaines contreindications à respecter. Rendez-vous ici pour les découvrir !

Pour en savoir plus sur l’utilisation du chaud ou du froid en cas d’entorse lombaire, nous vous recommandons de consulter l’article suivant.

2.    Utilisation d’huiles essentielles

Pour soulager les douleurs d’une entorse lombaire, il est possible d’utiliser certaines huiles essentielles aux vertus anti-inflammatoires et antalgiques telles que :

huiles essentielles
Source
  • L’huile essentielle de gaulthérie ;
  • L’huile essentielle de menthe poivrée ;
  • L’huile essentielle de romarin ;
  • L’huile essentielle d’ylang-ylang ;
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronné ;
  • L’huile essentielle de lavande vraie ;
  • L’huile essentielle de basilic ;
  • L’huile essentielle de marjolaine.

Pour profiter des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et apaisantes de ces huiles essentielles, il suffit d’en diluer une ou deux gouttes dans une huile végétale (huile d’olive ou d’amande douce par exemple), puis d’utiliser le mélange pour réaliser des massages doux et circulaires au niveau de la région lombaire une à deux fois par jour ou de manière occasionnelle.

3.    Prise de plantes antidouleurs

De nombreuses plantes possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques naturelles qui peuvent se révéler efficaces pour soulager les douleurs d’une entorse lombaire. En voici quelques-unes :

R 13 entorse lombaire traitements naturels
Source
  • Le gingembre ;
  • Le curcuma ;
  • L’écorce de saule blanc ;
  • Le cassis ;
  • Le pin sylvestre ;
  • La camomille ;
  • La menthe poivrée.

Attention, il est recommandé d’informer son médecin traitant en cas d’utilisation de plantes médicinales (respect des contre-indications et des posologies, éviter les interactions médicamenteuses…).

4.   Réalisation de certains exercices

Après une entorse lombaire, les douleurs sont parfois si intenses qu’on est tenté de rester au lit toute la journée afin d’éviter tout mouvement susceptible de les déclencher.

lumbago sciatique entorse lombaire traitements naturels

Cette attitude est fortement déconseillée par les experts qui recommandent plutôt de maintenir une activité physique modérée malgré la blessure.

Pour découvrir quelques exercices que vous pouvez faire après une entorse lombaire, consultez l’article suivant.

5.    Gestion du stress (qui augmente la perception douloureuse)

Le stress est un facteur qui augmente la perception des douleurs comme celles ressenties en cas d’une entorse lombaire. Il faut donc le savoir le gérer au quotidien, notamment grâce à des méthodes naturelles telles que :

respiration
Source
  • La respiration : certaines techniques de respiration offrent un soulagement significatif en cas de douleurs au dos. Consultez cet article pour plus de détails.
  • La méditation : la méditation pleine conscience peut vous aider à diminuer la perception des douleurs lombaires.
  • Les massages : des massages doux de la région lombaire, notamment en utilisant les huiles essentielles mentionnées plus haut, peuvent soulager les douleurs et relâcher les tensions musculaires.
À LIRE :   Entorse lombaire : Chaud ou froid, comment choisir ?

Conclusion

L’entorse lombaire est une pathologie généralement bénigne qui guérit de manière spontanée en quelques jours à quelques semaines. Sa prise en charge repose en grande partie sur le traitement des douleurs qu’elle provoque.

En plus des médicaments anti-inflammatoires, antalgiques et myorelaxants, il est possible de recourir à des méthodes naturelles pour soulager les douleurs d’une entorse lombaire.

Ces méthodes naturelles peuvent avoir une certaine efficacité, mais elles ne doivent pas remplacer une prise en charge médicale en bonne et due forme.

Références

[1] « 10 huiles essentielles pour lutter contre le mal de dos », https://www.passeportsante.net/, 20 août 2019. https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-huiles-essentielles-mal-dos (consulté le 22 octobre 2022).

[2] « Entorse lombaire: Comment gérer un tour de rein? | Le mal de dos vulgarisé par des professionnels de santé », 17 mai 2022. https://www.lombafit.com/entorse-lombaire/ (consulté le 25 octobre 2022).

[3] P. santé M. à jour: Mar. 20 et 2019, « Les remèdes naturels contre le mal de dos », Sélection du Reader’s Digest. https://www.selection.ca/sante/vivre-sainement/les-remedes-naturels-contre-le-mal-de-dos/ (consulté le 27 octobre 2022).

[4] A. A. sport Kinésithérapeute et Ostéopathe du, « Les tisanes et les plantes anti-inflammatoires • Tout pour ma santé », Tout pour ma santé, 29 avril 2020. https://toutpourmasante.fr/anti-inflammatoire-naturel/ (consulté le 21 octobre 2022).

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...