lumbago2 Lumbago et stress

Lumbago et stress : quel lien ? (conseils)

Le lumbago est une affection très fréquente qui touche le bas du dos. Pourtant bénin, il provoque des douleurs souvent intenses et handicapantes au niveau de la région lombaire. Le stress est souvent lié à de nombreuses affections, mais quel lien existe-t-il entre le lumbago et stress ? Dans cet article, on va répondre à cette question et donner quelques conseils. 

Quelques mots sur le lumbago

Le lumbago correspond à une lésion des tissus mous de la colonne vertébrale. Il est également appelé entorse lombaire, « tour de rein » ou lombalgie commune.

lumbago

La colonne vertébrale est constituée par des vertèbres, des disques intervertébraux, des ligaments, des muscles et des vaisseaux. En total, elle est composée de 33 vertèbres qui s’empilent les unes sur les autres et elles sont divisées en 4 parties : le rachis cervical, le rachis dorsal, le rachis lombaire et le sacrum.

Un disque intervertébral se repose entre chaque corps vertébral et agit comme un amortisseur. Des ligaments avec des structures fibreuses relient les vertèbres et se trouvent tout au long de la colonne vertébrale afin de maintenir la stabilité de cette dernière. Quant aux muscles vertébraux, ils assurent en même temps la protection de l’articulation et la mobilité.     

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

On parle de lumbago, lorsque l’un des tissus mous des vertèbres, à l’instar des ligaments, des muscles ou des disques intervertébraux au niveau du bas du dos (rachis lombaire) s’étire ou se rompt partiellement ou complètement. Cette lésion provoque un blocage de la colonne vertébrale accompagné d’une douleur brutale et intense au niveau de la région lombaire. Une sensation de craquement peut être également un symptôme du lumbago.

À LIRE :   Vertèbre déplacée : Mythe ? (Faut-il se faire craquer ?)
douleur au dos
Source

Le lumbago survient après un faux mouvement, une mauvaise posture, un port de charges lourdes… La dégénérescence des articulations, la rupture de disque liée à des microtraumatismes ou une arthrose lombaire peut être également l’origine d’un lumbago.  

Lumbago et stress : quel lien ? 

Il existe un lien étroit entre le lumbago et le stress, un lien qui forme un cercle vicieux.

stress fibromyalgie

D’un côté, le stress peut être un facteur de risque de la lombalgie commune et aggrave parfois les symptômes de cette dernière. D’un autre côté, le lumbago peut inciter un état de stress de façon indirecte.   

Lorsque notre organisme fait face à un état de stress, il libère des hormones (catécholamine, glucocorticoïde…) qui le protègent contre les agressions. Néanmoins, ces substances agissent également sur l’augmentation de la tension artérielle et des spasmes musculaires.

La région lombaire est l’une des parties du corps la plus sensible au stress. Si l’organisme n’arrive pas à contrôler la sécrétion de ces hormones, l’inflammation peut s’aggraver et favoriser les douleurs au bas du dos.

À LIRE :   Lumbago: Chaud ou froid après un mal de dos aigu?

À long terme (stress chronique), cette lutte provoque des tensions musculaires. Ces dernières favorisent le lumbago et ses symptômes.

De plus, le stress peut chambouler le système immunitaire et rendre la guérison du mal de dos plus difficile.     

En revanche, le fait que le lumbago est handicapant et très douloureux est aussi parfois une source de stress pour le patient. Cela devient un véritable cercle vicieux.

Que faire alors ?

En cas de lumbago, il est toujours important de consulter un professionnel de santé. Un diagnostic approfondi aide à bien identifier le traitement adapté pour combattre l’entorse lombaire, surtout si cette dernière est liée au stress.

Le cercle vicieux entre le lumbago et le stress peut entrainer une complication. Pour le stopper, il est essentiel de bien gérer le stress, voire l’éliminer.

Le recours à la phytothérapie semble une bonne idée. Elle consiste à utiliser des plantes, voire des huiles essentielles avec effet calmantes et antistress. Assurez-vous d’en parler à votre médecin au préalable.

N’hésitez pas également à pratiquer des activités physiques antistress et relaxante comme le yoga, la marche, le vélo… Un kinésithérapeute (physiothérapeute) pourra vous expliquer comment être actif dans un cadre sûr et progressif.

tapis d'acupression sur la plage

La respiration abdominale procure également un effet bénéfique contre le stress. Elle consiste à inspirer lentement, mais profondément en gonflant le ventre puis à expirer lentement. 

À LIRE :   Sensation de brûlure dans le bas du dos : Que faire ?

Ressources

https://www.lombafit.com/entorse-lombaire-traitement-naturels/

Références

https://www.google.com/amp/s/amp-sante.lefigaro.fr/articles/stress-et-mal-de-dos-sont-intimement-lies/

https://www.monmaldedos.fr/mon-mal-de-dos-au-quotidien/mal-de-dos-lie-au-stress-quand-les-lombaires-en-patissent

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...