douleur au dos

Lumbago et sciatique, comment différencier ?

Le lumbago et la sciatique sont parfois confondus et font parfois l’objet de confusion. Ces deux pathologies peuvent être différenciées en de nombreux points, comme : la mode de survenue de la douleur, la cause, la localisation des territoires douloureux ou encore les symptômes.

Le lumbago est lié à une atteinte de la structure musculo-squelettiques, tandis que la sciatique est plutôt nerveuse. Le lumbago survient brusquement, ce qui n’est pas le cas de la sciatique. De plus, le lumbago ne cause pas de douleur irradiante jusqu’à la jambe, contrairement à la sciatique.

Lumbago et sciatique, comment différencier ? Découvrez tout dans cet article simplifié !

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Anatomie de la colonne lombaire

Puisqu’il fait partie des termes qui se répètera le plus dans cet article, il est utile de réviser d’abord un courte leçon d’anatomie sur la colonne lombaire.

La colonne vertébrale (rachis) est formée par l’empilement de plusieurs os appelés vertèbres. La colonne lombaire regroupe les cinq vertèbres lombaires situées au niveau du bas du dos, entre les vertèbres thoraciques et sacrales.

vertebres lombaires2 Lumbago et sciatique
Rachis lombaire numérotée de L1 à L5

Aidée par les muscles paravertébraux et les ligaments qui y sont rattachés, la colonne lombaire joue un rôle de stabilisateur du tronc.

Il s’agit également de la portion mobile du rachis, elle permet ainsi d’effectuer les mouvements multidirectionnels du haut du corps (se pencher en avant, en arrière ou sur les côtés)

Définition du lumbago

Le lumbago se définit comme un mal de dos aigu situé au niveau du bas du dos. En de termes simples, il s’agit d’une douleur aigüe dans la région lombaire.

Le lumbago ne dure pas longtemps, d’où la précision « aigüe » et non « chronique ». La douleur occasionnée par le lumbago est ainsi courte, mais intense. Mais ne vous inquiétez pas, l’intensité élevée de la douleur n’est pas signe de maladie grave !

À LIRE :   Où passe le nerf sciatique dans le pied : leçon d'anatomie simplifiée

Comme la douleur se situe au niveau de la région lombaire, le lumbago est également connu sous le nom de tour de rein. Mais comme vous le savez déjà, cette appellation fait juste référence à la situation de la douleur et n’a aucun rapport avec l’atteinte de ces organes.

lumbago sciatique Lumbago et sciatique
Personne atteinte d’un lumbago

Définition de la sciatique

La sciatique, quant à elle, se définit comme une douleur de type névralgique qui suit le trajet du nerf sciatique.

sciatique
Source

Ce dernier prend naissance au niveau de la colonne lombaire et parcoure ensuite le membre inférieur où il abandonne des branches sensitivo-motrices.

Le territoire d’innervation du nerf sciatique est illustré sur le schéma ci-dessous :

trajet du nerf sciatique

La névralgie sciatique, autre nom attribué à la sciatique, est parfois confondue avec un autre type de névralgie nommée la cruralgie. Mais la sciatique se manifeste à la suite de l’irritation du nerf sciatique ou de l’une de ses racines.

Pour un aperçu des causes pouvant entraîner l’irritation du nerf sciatique, consultez cet article :

Douleur derrière la cuisse: 8 causes possibles (et que faire?) | Le mal de dos vulgarisé par des professionnels de santé (lombafit.com)

Quelle différence entre lumbago et sciatique ?

On voit déjà une réelle différence entre la définition du lumbago et de la sciatique. Mais pour une compréhension plus complète qui ne se limite pas sur la définition, voici une comparaison des points qui différencient ces deux pathologies :

La survenue de la douleur

La mode de survenue de la douleur est différente pour le lumbago et la sciatique. En effet, la douleur du lumbago survient de manière soudaine, à la suite d’un faux mouvement par exemple.

Elle peut également survenir à la suite d’un effort trop excessif, d’un sur étirement des muscles paravertébraux ou lors du port d’une lourde charge.

De manière générale, la douleur de sciatique ne survient pas aussi brusquement que la douleur du lumbago ; elle évolue au fur et à mesure.

La localisation de la douleur

La localisation de la douleur d’un lumbago et d’une sciatique n’est pas la même non plus.

Celle du lumbago se localise surtout au niveau du bas du dos faisant un tour de rein.

À LIRE :   Orteils engourdis et sciatique : Quel lien ? (explication)
lombalgie9 Lumbago et sciatique
Lumbago

Tandis que la sciatique couvre un spectre plus large, elle prend naissance au niveau de la colonne lombaire, là où le nerf sciatique naît. Cette douleur irradie ensuite au niveau des fesses, le long de la jambe et peut arriver jusqu’à l’hallux (grand orteil).

femme ayant une douleur dans la jambe de type Sciatique
Femme ayant une douleur dans la jambe de type sciatique

L’étiologie (la cause)

La cause du lumbago est de type musculaire ou ligamentaire, tandis que celle de la sciatique est plutôt de type nerveux.

Effectivement, le principale étiologie du lumbago est un spasme musculaire. C’est-à-dire la contraction des muscles paravertébraux de façon involontaire, faisant généralement suite à un évènement traumatique.

L’étiologie la plus fréquente de la sciatique est la hernie discale. Il s’agit principalement d’un déplacement du disque intervertébral hors de sa situation normale. Ce déplacement conduit ensuite à une irritation des racines nerveuses du nerf sciatique, d’où la douleur.

plexus lombaire
Source

Les symptômes

À part la poussée de douleur aigüe située au niveau du bas du dos, ce qui caractérise le lumbago, c’est la sensation de blocage à ce niveau empêchant les mouvements multidirectionnels du tronc. La douleur fait que la personne n’ait plus envie de bouger son dos.

Mais ce n’est pas la seule raison du blocage, en percevant le danger, les muscles paravertébraux se contractent afin d’empêcher les mouvements (comme un signe de défense). D’où la sensation de « dos bloqué » au sens figuré du terme.

Cette sensation de blocage est le principal signe associé du lumbago. Mais à part cela, on peut également distinguer au niveau du dos :

  • Des spasmes musculaires
  • Une sensation de raideur
  • Des irradiations douloureuses vers le milieu du dos et qui peut même atteindre les fesses.

La sciatique s’accompagne également de plusieurs symptômes à la jambe qui ne sont pas perçus lors d’un lumbago, comme :

  • Des engourdissements et des picotements le long de la cuisse, du mollet et des pieds.
  • Une sensation de lourdeur, de faiblesse et des crampes
  • Une perte de la sensibilité de la jambe
  • Une baisse de la force musculaire
  • Des douleurs aggravées surtout la nuit.
À LIRE :   Sciatique paralysante : Opération (indication et récupération)

Types de douleurs

Et enfin, le type de douleur occasionné permet également de bien différencier le lumbago de la sciatique. La douleur ressentie lors du lumbago ressemble à des contractures douloureuses comme des crampes musculaires.

Certains décrivent la douleur de la sciatique comme une douleur lancinante, des douleurs faisant rappeler à un choc électrique ou même des douleurs types de coup de couteau dans la jambe.

Conclusion

Voici une liste des points essentiels qui permettent de différencier le lumbago et la sciatique :

  • Une sciatique ne survient pas brusquement, contrairement au lumbago.
  • Le territoire douloureux du lumbago n’arrive jamais jusqu’à la cuisse, il s’irradie au niveau du dos et quelquefois jusqu’aux fesses. Si la douleur s’étend jusqu’à la jambe, c’est une sciatique.
  • La principale étiologie du lumbago est de type musculaire, celle de la sciatique est nerveuse (Atteinte du nerf sciatique).
  • La sciatique s’accompagne des symptômes sensitivo-moteurs caractéristiques d’une atteinte nerveuse.
  • Les douleurs du lumbago ressemblent à des crampes musculaires.

Maintenant arrivé à la fin de l’article, vous êtes maintenant capable de bien différencier le lumbago et le sciatique qui sont deux pathologies très différentes.

 Références

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S176242070400078X

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...