exercices contre le mal de dos

Sténose spinale : exercices efficaces pour se soulager

Les maux de dos sont l’un des motifs algiques les plus fréquents en consultation médicale.

 

Ce motif peut être la traduction clinique de diverses causes. Dans cet article, nous vous parlerons de la sténose spinale, une des ces entités pathologiques se traduisant par des maux de dos.

 

Nous aborderons tous les aspects de cette maladie : Après avoir brièvement défini la condition (causes, symptômes et traitements), nous vous proposerons une série d’exercices efficaces pour vous soulager.

Anatomie de la colonne vertébrale

 

La colonne vertébrale ou rachis d’un être humain correspond à l’empilement de 33 vertèbres dont 24 vertèbres mobiles. Elle est divisée en 4 segments : cervical, dorsal, lombaire et sacro-coccygien.

 

anatomie de la colonne vertébrale
Source

 

Chaque segment est formé de vertèbres empilées les unes sur les autres via des disques intervertébraux, et articulées entres elles via des facettes articulaires, arc postérieur, corps vertébral, processus épineux, processus transverse.

 

Les éléments postérieurs délimitent un canal de 15mm de diamètre appelé « canal rachidien » ou « canal spinal », renfermant en son centre la moelle épinière ainsi que ses racines nerveuses.

 

Le canal rachidien est l’entité anatomique qui nous intéresse le plus pour mieux comprendre cette condition étant donné que c’est à ce niveau que survient la sténose spinale.

 

 

Sténose spinale : C’est quoi ?  

 

Par définition, la sténose spinale (également appelée canal lombaire étroit) correspond à une réduction du diamètre du canal rachidien (13mm) au niveau lombaire, à l’origine d’une irritation voire compression de son contenu (moelle épinière ou ses racines nerveuses).

 

canal lombaire étroit
Source

 

La sténose survient le plus souvent au niveau du rachis cervical (sténose spinale cervicale ou canal cervical étroit) et du rachis lombaire ou lombosacrée (sténose spinale lombaire ou canal lombaire étroit).

 

Le rétrécissement du canal spinal s’observe en général chez la population vieillissante (sujets de 50 ans ou plus), mais peut concerner également les sujets jeunes chez qui il peut s’agir d’une malformation congénitale ou d’une sténose d’origine traumatique.

À LIRE :   Sténose spinale et queue de cheval : Quel lien ?

 

Cliniquement, la sténose spinale entraine des symptômes chroniques se manifestant différemment d’un individu à un autre. Ils peuvent être absents ou se limiter à une gène chez certains malades, mais chez d’autres, ils s’avèrent invalidants et peuvent évoluer vers une paralysie partielle ou totale.

 

 

 

Sténose spinale : A quoi est-elle due ?

 

Et si je vous disais que certains individus naissent avec un canal rachidien naturellement étroit ?

 

Il s’agit d’une sténose spinale constitutionnelle, une malformation congénitale (présente dès la naissance) qui se caractérise par un canal spinal anormalement plus étroit que la moyenne.

 

La sténose constitutionnelle est, à priori, asymptomatique et sans aucune répercussion neurologique significative. En revanche, elle pourrait se traduire par certains symptômes lorsqu’elle est associée à d’autres causes (acquises), notamment :

 

 

  • L’arthrose:

 

arthrose cervicale
Source

 

L’arthrose contribue à la survenue d’une sténose spinale par un mécanisme dégénératif.

 

En effet, à mesure que la colonne vertébrale vieillit, une dégénérescence se développe au dépend de ses vertèbres et se caractérise par la formation de lésions osseuses pathognomoniques d’arthrose à type d’excroissances osseuses également appelées « ostéophytes ».

 

L’arthrose est la cause la plus fréquente de la sténose spinale. Néanmoins, plusieurs autres causes peuvent également être coupable derrière cette affection, on peut citer :

 

 

 

Sténose spinale : présentation clinique 

 

Il faut savoir que la sténose spinale n’est pas toujours facile à reconnaitre. Qu’il s’agisse d’une sténose cervicale ou lombaire, leurs symptômes ne sont pas pathognomoniques et peuvent faire évoquer d’autres affections.

 

Le tableau clinique suivant regroupe les symptômes les plus fréquemment observés chez les patients, mais il convient de consulter votre médecin pour un diagnostic plus précis.

 

 

Dans la sténose spinale cervicale:

 

douleur cervicale matinale et raideur
Source

 

 

 

Dans la sténose spinale lombaire:

 

douleur au dos
Source

 

  • Lombalgies ou douleurs lombaires
  • Radiculalgies traduisant une compression des racines nerveuses des membres inférieurs
  • Paresthésies ou dysesthésies à type d’engourdissement ou de fourmillements
  • Déficits sensitifs ou moteurs
  • Claudication neurogène ou douleurs intermittentes ayant tendance à se déclencher pendant la marche
  • Syndrome de la queue de cheval : en plus des signes neurologies, ce syndrome traduit une perte de la fonction urinaire (incontinence urinaire), et une perte de la fonction sexuelle (baisse de la libido, difficulté d’érection, etc.).
À LIRE :   Sténose spinale sévère : Que faire ? (Faut-il s'inquiéter ?)

 

 

Sténose spinale : quelle prise en charge ?

 

Plusieurs approches thérapeutiques peuvent être envisagées dans le cadre de la prise en charge d’une sténose spinale.

 

Toutefois, le choix du traitement doit préconisé par un professionnel de santé. Celui-ci saura prendre la bonne décision concernant votre cas, en se basant sur des indications bien définies.

 

Les médicaments 

 

prise de médicaments
Source

 

  • le paracétamol ou l’acétaminophène (Tylenol) pour soulager les douleurs légères à modérées
  • les AINS (ibuprofène) ou les corticostéroïdes (prednisone) en cas de douleurs sévères ou persistantes
  • la morphine (ou dérivés) ou les antidépresseurs tricycliques
  • Infiltrations anti-inflammatoires (échoguidées) à base de cortisone

 

injection de produit de contraste durant le myéloscanner
Source

 

La kinésithérapie (physiothérapie)

 

Pour le renforcement de la musculature du dos et l’amélioration du pronostic fonctionnel.

 

Le port de corset

 

Cervical ou lombaire, indiqués dans les cas de sténose sévère

 

Le repos relatif

 

Aide à accélérer la guérison, mais à ne pas confondre repos et alitement prolongé.

 

La chirurgie

 

Indiquée dans les cas extrêmes ne répondant pas à la médication et aux approches alternatives, ou d’emblée en cas d’urgence.

 

chirurgie
Source

 

 

Quels exercices pour une sténose spinale lombaire ?

 

Voici une série de 5 exercices qui pourraient vous être utiles pour soulager votre mal de dos lié à une sténose spinale :

 

Exercice 1 : Bascule postérieure du bassin 

 

exercice

 

  1. Allongez-vous sur le dos en pliant les genoux
  2. Basculez le bassin vers l’arrière de manière à aplatir votre région lombaire contre le sol.
  3. Maintenez la position pendant 3 secondes et revenez en position initiale
  4. Répétez 15 fois en prenant des pauses au besoin.

 

 

Exercice 2 : Flexions couchées McKenzie répétées 

 

300px LateralCollar 2 1 Sténose spinale exercices

 

  1. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux
  2. Ramenez les genoux vers vos épaules en même temps, et ajouter une surpression de 3 secondes avec vos mains (comme si vous vous faisiez un câlin !). Revenez ensuite en position initiale.
  3. Répétez 15 fois en prenant des pauses au besoin.

 

 

Exercice 3 : Flexions assises McKenzie répétées 

 

À LIRE :   Sténose spinale cervicale : Définition et prise en charge

A Sténose spinale exercices

 

  1. Assoyez-vous sur une chaise en ayant les jambes écartées
  2. Penchez votre tronc de manière à amener vos bras le plus loin possible vers l’arrière (entre vos jambes). Tenez 3 secondes en position de flexion complète et revenez ensuite en position initiale.
  3. Répétez 15 fois en prenant des pauses au besoin.

 

 

Exercice 4 : Redressement assis 

 

B Sténose spinale exercices

 

  1. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux. Placez les mains contre vous tel qu’illustré.
  2. Dans un même mouvement, décollez les omoplates du sol et amenez vos coudes vers vos genoux. Vous sentirez une contraction des abdominaux qu’il faudra tenir 3 secondes en ne bloquant pas votre respiration.
  3. Faites 2 séries de 10 répétitions.

 

 

Exercice 5 : Abdos ballon Suisse 

 

C Sténose spinale exercices

 

  1. Allongez-vous sur le dos et placez un ballon suisse entre vos genoux et vos bras tel qu’illustré.
  2. Dans un même mouvement, serrez le ballon suisse en ramenant vos bras et vos jambes les uns contre les autres. Maintenez la contraction 5 secondes.
  3. Répétez 15 fois en prenant des pauses au besoin.

 

 

Note : Ces exercices ne valent pas une consultation médicale. Assurez-vous d’expirer à l’effort, et de cesser aussitôt que vous ressentez des douleurs persistantes. Dans le doute, consultez un professionnel de santé.

 

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.