douleur

Arthrose cervicale : Sport à éviter (explications)

Lorsqu’on souffre d’arthrose cervicale, il est raisonnable de penser que certains sports pourraient empirer sa condition. Mais il faut comprendre qu’une approche active est à privilégier pour soulager ses douleurs et améliorer sa qualité de vie. Comment alors justifier ce paradoxe ?

 

Dans l’article suivant, nous énumérons quelques sports à éviter en présence d’arthrose cervicale. Nous expliquons également comment demeurer actif dans un contexte sûr et progressif afin de ne pas aggraver ses symptômes et optimiser la guérison.

Rappel sur l’arthrose cervicale

 

Également appelée cervicarthrosel’arthrose cervicale est une maladie articulaire dégénérative qui se définit par l’usure des disques de cartilage situés entre chaque vertèbre du cou. Elle est responsable d’une contraction musculaire provoquant une douleur cervicale. Elle touche 50 % des personnes âgées plus de 40 ans.

 

Les véritables causes de l’arthrose cervicale présentent encore des zones d’ombre. Ce qui est sûr, c’est que son apparition est liée au vieillissement (usure mécanique du cartilage). Un problème de dégénérescence et régénérescence du cartilage peut également en être à l’origine. Il est possible que le cartilage s’use activement, mais il ne se renouvelle pas assez vite.

 

La plupart du temps, l’arthrose cervicale est asymptomatique, surtout en l’absence d’inflammation. Dans cette condition, une cervicarthrose peut être observée uniquement à l’imagerie médicale sans que le patient ne ressente une douleur ou des signes gênants caractéristiques. Ce phénomène se retrouve chez environ 50 % des cas d’arthrose cervicale.

À LIRE :   L’arthrose cervicale est-elle mortelle ? (pronostic)

 

En revanche, dans certains cas, cette pathologie peut engendrer les symptômes suivants :

 

 

Dans certains cas, l’arthrose cervicale peut se compliquer et provoquer des symptômes nécessitant une intervention médicale urgente. On pense notamment à la myélopathie qui provoque des symptômes aussi graves que l’incontinence urinaire ou fécale, la faiblesse ou paralysie des membres, des troubles de coordination, etc.

 

Si vous présentez des symptômes mentionnés dans l’article suivant, consultez un médecin sans tarder.

 

Le diagnostic de l’arthrose cervicale débute par une interrogation précise sur l’état de santé général et l’apparition de la douleur. Un examen clinique sera par la suite réalisé pour pouvoir planifier la prise en charge. En complément, il y aura un examen d’imagerie médicale ou autres bilans paramédicaux (radiographie, IRM, tomodensitométrie, myélogramme, etc.).

 

arthrose cervicale

 

Si vous voulez obtenir plus de détails concernant l’arthrose cervicale, cliquez ici

 

 

Rééducation et traitement

 

Le traitement de l’arthrose cervicale va dépendre de chaque individu. Bien qu’on ne puisse pas forcément agir sur la dégénérescence en tant que tel, des modalités thérapeutiques peuvent soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie. Par exemple :

 

  • Repos relatif
  • Oreiller adapté (hygiène de sommeil)
  • Chaleur, glace
  • Médication
  • Thérapie manuelle (massages et manipulations réalisés par un professionnel de santé comme un ostéopathe, un masseur, etc.)
  • Exercices adaptés
  • Médecine alternative (idéalement en collaboration avec les approches médicales)
  • Alimentation anti-inflammatoire
  • Yoga et Pilates
  • Infiltration et chirurgie (dernier recours)
À LIRE :   Arthrose cervicale et maux de tête : Quel est le lien ?

 

 

Sports à éviter

 

Quels sont les sports à éviter en présence d’arthrose cervicale ? Pour répondre à cette question, il faut d’abord comprendre certains concepts clés.

 

D’abord, la douleur provoquée par un sport ou une activité physique quelconque est le plus souvent reliée à une incapacité de votre corps à soutenir la charge demandée. En d’autres termes, votre manque de force, stabilité et/ou souplesse peut faire en sorte qu’un mouvement particulier engendre de la douleur lorsque vous l’exécutez.

 

Alors, quels sont les sports à éviter? La réponse est malheureusement très complexe dans la mesure où, sauf exception, il n’y a pas de « mauvais » sport en tant que tel !

 

Certains sports requièrent des mouvements qui augmentent la pression sur les disques et les articulations du cou. Ces sports devraient être adaptés – ou évités temporairement – afin de ne pas aggraver vos symptômes. Par exemple, on pense à :

 

  • Sports de combat
  • Tennis et autres sports de raquette
  • Gymnastique
  • Haltérophilie
  • Tir à l’arc
  • Etc.

 

Il faut toutefois comprendre que ces sports ne représentent pas une contre-indication absolue en présence d’arthrose cervicale. En général, votre corps va manifester de l’inconfort si vous irritez une structure qui est fragile. Autrement, il va s’adapter et ne pas manifester de douleur. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle plusieurs cas d’arthrose sont asymptomatiques.

 

Le secret est donc d’y aller progressivement, et de s’assurer qu’on ne cause pas de douleur persistante post-exercice. Un professionnel de santé qualifié (comme un kinésithérapeute ou physiothérapeute) pourra vous aider à trouver des exercices adaptés, et reprendre vos sports et loisirs sans limitations.

À LIRE :   Arthrose cervicale : 11 traitements naturels (éviter l'opération)

 

 

Arthrose cervicale et marche

 

La marche est-elle recomandée en présence d’arthrose cervicale ?

 

D’une part, certains cas d’arthrose pourraient provoquer des troubles de la marche, et mettre le patient atteint à risque de chute. Dans ces cas, il est préférable d’opter pour des traitements plus sûrs et adaptés.

 

Par contre, la majorité des patients bénéficieraient d’un programme de marche pour ses nombreux bienfaits sur la santé générale (incluant la santé des articulations).

Pour en savoir plus sur l’arthrose cervicale et la marche, consultez l’article suivant.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.